print preview

Système modulaire d’habillement et d’équipement pour les engagements militaires

L’Armée suisse équipe progressivement à partir de l’automne 2023 ses troupes avec un nouvel équipement, à savoir le système modulaire d’habillement et d’équipement pour les engagements militaires. Celui-ci remplace la tenue de travail (tenue C), le harnais de base 90, le sac de combat 90, le gilet de protection 96 et les systèmes d’hydratation, arrivés au terme de leur durée d’utilisation. Dans ce dossier, vous trouvez toutes les informations sur le nouvel équipement.

©VBS/DDPS

L’Armée suisse équipe progressivement dès l’automne 2023 ses troupes avec un nouvel équipement, à savoir le système modulaire d’habillement et d’équipement pour les engagements militaires (abrégé SMHE). Le SMHE a de meilleures propriétés thermo-physiologiques et ergonomiques et son poids et son volume sont réduits au minimum. Grâce à sa structure modulaire, il est adapté à tous les types d’engagement. Il remplace la tenue de travail (tenue C), le harnais de base 90, le sac à dos de combat 90, le gilet de protection 96 et les systèmes d’hydratation, qui sont arrivés au terme de leur durée d’utilisation. 

De quoi se compose le SMHE ?

  • Le nouveau système d'habillement comprend 33 nouveaux composants. Ceux-ci sont répartis en sept couches, allant des sous-vêtements jusqu’à la protection contre la pluie et le froid, en passant par les couvre-chefs et les accessoires vestimentaires.
  • Le système de protection comprend deux nouveaux systèmes de protection qui sont modulaires et configurables : un porte-plaques ainsi qu'un gilet pare-balles.
  • Le système de portage comprend plusieurs plateformes de portage sur lesquelles les sacs peuvent être fixés de manière modulaire. En outre, tous les militaires en service de troupe disposeront désormais de trois sacs : un sac à dos de combat, un sac à dos d'engagement et une sacoche d'engagement.
  • Les nouveaux systèmes d'hydratation comprennent pour tous les militaires un système d'hydratation avec une poche à eau ainsi qu'un système d'hydratation en PET.

Un équipement modulaire pour une meilleure flexibilité

Le SMHE est composé au total de 148 pièces d’équipement, qui peuvent être combinées entre elles de nombreuses façons. Ainsi, les militaires peuvent adapter leur équipement aux conditions ambiantes et à la situation spécifique de l’engagement. Ils peuvent par exemple monter et porter les poches de différentes manières (au choix sur le système de portage, sur le système de protection ou sur un sac à dos).

FAQ

La tenue de combat 90/06 utilisée actuellement et son harnais de base ont été introduits dans les années 90. Les matériaux utilisés correspondent à l’état de la technologie de l’époque (p. ex. concernant les propriétés perspirantes et la protection contre les intempéries). Afin de prendre en considération les changements technologiques, logistiques et spécifiques à l’engagement, l’introduction d’un nouvel habillement et d’un nouvel équipement s’impose.

Le système d’habillement et d’équipement vise à soutenir les militaires dans l’accomplissement de leur mission. Tous ses éléments sont d’une grande modularité. Cela signifie que les militaires peuvent adapter leur habillement aux conditions ambiantes. Les poches peuvent être montées et portées en fonction de l’engagement (au choix à un dispositif porteur, à un sac à dos, à un support de plaques ou à un gilet de protection). Le nouveau système d’habillement et d’équipement offre de meilleures propriétés ergonomiques et thermo-physiologiques que la tenue actuelle, ce qui permet d’accroître les performances. Son volume et son poids sont réduits au strict minimum. Grâce à ses éléments modulaires comme les poches et les plaques de protection, le système d’habillement et d’équipement peut être adapté aux différents engagements.

L’introduction du SMHE se fait de manière échelonnée, comme suit : 

  • 150 militaires de carrière du Commandement des forces spéciales (CFS) et du Centre d’instruction de l’armée recevront les systèmes de protection, de portage et d'hydratation d'ici fin 2023. Ils seront entièrement équipés du SMHE d'ici fin juin 2024, car les vêtements ne pourront être livrés qu'ultérieurement.
  • Le SMHE sera d'abord introduit dans une phase de test à partir de 2024 dans les écoles de cadres et de recrues du CFS.
  • Dès janvier 2025, toutes les écoles de cadres seront équipées ou rééquipées avec le SMHE.
  • Dès l’été 2025, toutes les recrues seront équipées avec le SMHE.
  • Dès 2026, le SMHE sera introduit progressivement au sein des bataillons, des groupes ainsi que des états-majors des Grandes Unités.

Planification de l’introduction SMHE
Planification de l’introduction SMHE

La Base logistique de l’armée est responsable de la distribution du SMHE et du remplacement de l’ancien équipement, en collaboration avec armasuisse.  

Non, chaque militaire ne recevra pas tous les composants. Les composants sont répartis entre l’équipement personnel et le matériel d’engagement et d’instruction. De plus, les composants sont attribués selon les tâches et les fonctions. 

Le SMHE remplace uniquement la tenue de travail (tenue C). La tenue B actuelle continue d’être distribuée à tous les militaires. A l’avenir, la tenue B sera aussi remplacée par une tenue de nouvelle génération, dans le cadre d’un autre projet.

La tenue A (tenue de sortie) continue d’être distribuée à tous les militaires jusqu’à nouvel avis. 

Le MBAS est adapté aux besoins spécifiques des femmes. Lors des phases de tests, des militaires des deux sexes ont été utilisés. Comme jusqu’alors, les femmes recevront des sous-vêtements spécifiques. Les vêtements pour le haut du corps, comme par exemple les t-shirts ou les pulls à manches longues, sont unisexes.

Il s’agit de l’équipement complet, des sous-vêtements jusqu’au gilet pare-balles. A titre de comparaison : la tenue C comporte aussi plus de 100 composants. 

L’acquisition du SMHE a été validée par le Parlement dans le cadre du message sur l’armée 2018, pour un montant de 348 millions de francs.

Les coûts sont répartis comme suit :

  • Tenue de combat : 50%
  • Protection corporelle balistique : 27%
  • Système de portage : 20%
  • Système d’hydratation : 3%

L’acquisition du SMHE a fait l’objet d’appels d’offres publics. L’office fédéral de l’armement armasuisse a attribué les mandats de confection et de fabrications des différents composants du SMHE à différentes entreprises suisses et étrangères.

Fabrication des tissus de camouflage:

  • Altra Management AG (Textile)(Suisse)
  • E. Schellenberg Textildruck AG (Suisse)
  • Aktiengesellschaft Cilander (Suisse)
  • Schoeller Textil SA (Suisse)
  • Utexbel (Belgique)
  • NT Majocchi Srl (Italie)

Fabrication des tenues de protection contre les intempéries:

  • Workfashion.com AG (Suisse)
  • Cross Fashion Ltd. (Suisse)
  • Goldeck Textil GmbH (Autriche)
  • Ziegler Textil AG (Allemagne)
  • Unifeq Sp. Z.o.o. (Pologne)
  • Qualiance Pvt. Ltd. (Inde)

Fabrication des tenues de camouflage et de travail:

  • Albiro AG (Suisse)
  • Cross Fashion Ltd. (Suisse)
  • Cooneen Defence (Grande-Bretagne)
  • Ziegler Textil AG (Allemagne)
  • Unifeq Sp. Z.o.o. (Pologne)
  • Qualiance Pvt. Ltd. (Inde)

Protection corporelle balistique:

  • SSZ Equipment SA (Suisse)
  • Seyntex N.V. (Belgique)

Système d’hydratation:

  • SSZ Equipment SA (Suisse)

Avant l’attribution des mandats, armasuisse a procédé à des audits sur les sites de production des entreprises de confection, afin de contrôler que les conditions de travail de la production correspondent aux standards de l’Organisation internationale du travail et que les normes de sécurité sont respectées. Le respect de normes environnementales a également été vérifié.

Sa durée d’utilisation est estimée à 25 ans.