print preview

Coopération militaire régionale

Depuis la fin de la Guerre froide, la problématique des États faillis constitue une préoccupation majeure sur le plan de la stabilité internationale. Dans le cadre de l’engagement pour la stabilité des États touchés par des crises, la réforme du secteur de sécurité joue un rôle central, notamment par la mise en place de capacités sécuritaires par des prestations d’instruction ciblée et des conseils aux décideurs. En effet, un État qui n'est pas en mesure de garantir la sécurité de ses citoyens ne peut être stable et espérer voir son économie se développer durablement.

Tâches

Les projets conduits par la Section Coopération militaire régionale (CMR) visent à contribuer durablement à la (re)construction de structures conformes à l’État de droit au sein des forces armées de pays se trouvant dans une phase de reconstruction suite à un conflit armé. Ce soutien se matérialise par l’apport d’une expertise, par la dispense de modules d’instruction, par la participation à la mise en place d’institutions sécuritaires fiables et contrôlées démocratiquement, ainsi que par la création de capacités de promotion de la paix. Ces mesures de stabilisation n’incluent pas les opérations de maintien de la paix en tant que telles. Ces mesures sont généralement mises en place en parallèle et en complément aux engagements militaires internationaux.

Discussion avec des officiers kényans

Les prestations de soutien de l’Armée suisse résultent toutes d’une demande du pays destinataire. Le principe de Local Ownership constitue l’un des piliers de telles prestations de soutien. Selon ce principe, le bénéficiaire, par exemple l’organisateur local, ne définit pas uniquement sa contribution propre en termes de moyens matériels (infrastructure, etc.), mais également les objectifs qu’il souhaite atteindre en termes capacitaires. En outre, les cours et les projets sont conduits sur place, ce qui facilite substantiellement l’engagement du corps enseignant local.

Champ d'action

Appui financier à une sélection de cours dispensés par les trois centres de Genève:

 

Dans la cadre de l’appui aux centres d’instruction régionaux, l’Armée suisse détache des officiers d’état-major au profit du Kofi Annan International Peacekeeping Centre (KAIPTC) à Accra, Ghana, et de l’International Peace Support Training Centre (IPSTC) à Nairobi, Kenya. Au sein de ces deux institutions, la Suisse finance également des cours dans le domaine de la promotion militaire de la paix.

Instruction pratique dans le domaine Génie

Appui direct à l’instruction au profit de l’ONU dans le cadre du « Triangular Partnership Project »: instruction de formations de Génie de pays africains sélectionnés, dans le but de bâtir leurs capacités à fournir des prestations au profit de missions de paix, dans le domaine des travaux de Génie horizontaux (construction de camps, de routes et d‘aérodromes).

Contribution à la sécurité et plus-value pour l'Armée suisse

Les processus de reconstruction impliquent une collaboration civilo-militaire. Les projets d'appui de la CMR contribuent de manière ciblée à la prévention des conflits et à la gestion des situations post-conflits dans des régions de crise. Ces projets bénéficient à la fois d’une certaine visibilité et d’une reconnaissance comme contributions à la sécurité et à la stabilité internationales.

Instruction théorique

Grâce à son système de milice, l'Armée suisse réunit les meilleures conditions et compétences pour satisfaire les exigences multifonctionnelles issues des domaines de la reconstruction et de la promotion de la paix.

Les projets CMR permettent à l'Armée suisse et à son personnel d’acquérir une expérience internationale. La participation à des projets d'appui et de reconstruction développe d'une part l'expertise requise et amène d’autre part un retour de savoir-faire, ainsi qu’une meilleure capacité d’évaluation des processus militaro-techniques.

De par son absence de passé de colonial, son armée, son système de milice et son multilinguisme (notamment la francophonie), la Suisse est un partenaire reconnu et apprécié par de nombreux acteurs.

Les militaires de milice et de carrière peuvent consulter les postes à repourvoir dans le domaine de la promotion militaire de la paix sur le portail internet du Centre de compétences SWISSINT.

badge_armeestab

État-major de l'Armée Relations internationales de la Défense
Coopération militaire régionale
Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 464 54 03
Fax
+41 58 463 73 99

E-Mail

État-major de l'Armée

Relations internationales de la Défense
Coopération militaire régionale
Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne