print preview

Contributions de l'armée suisse au déminage humanitaire

c_03_LP_31

Détachement d'experts

Le DDPS continuera à mettre des spécialistes de l'armée suisse à la disposition des programmes de déminage de l'ONU et - dans la mesure du possible - de l'OSCE. Ces experts auront pour mission de soutenir les programmes sur le terrain et les autorités locales dans la mise en place de structures. Ils aideront ces dernières afin qu'elles puissent exécuter leurs tâches de manière sûre et efficace, notamment en leur apportant leur savoir-faire et à leurs compétences de pointe. Ils soutiennent des programmes conduits directement par des agences onusiennes tels que le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS) et le Service de l'action antimines des Nations Unies (UNMAS).

c_02_Staufer DRC-1

Pour ces engagements, l'armée suisse a aussi bien recours aux volontaires de la milice qu'aux membres du personnel civil et militaire. Les membres de la milice sont engagés dans les domaines de la logistique, des finances, du management et dans le système de gestion d'informations. Le personnel civil et militaire provient presque exclusivement du Centre de compétences NBC-DEMUNEX de l'armée. Ces spécialistes sont engagés là où leurs compétences spécifiques sont requises.

 

Aide matérielle et financière

En outre, l’armée suisse reste prête à soutenir les activités de déminage sensibles dans le cadre des programmes d’action contre les mines en mettant gratuitement à disposition le SM-EOD. Ce système permettant de neutraliser de manière sélective et sans manipulations les mines, les munitions non explosées (MNE) et les engins explosifs improvisés (EEI) qui sont soit sous la terre soit sous l’eau.

Le DDPS soutient les activités du Centre international de déminage humanitaire de Genève (CIDHG) et continue d'être représenté à cette fin au Conseil d'administration du Centre. En collaboration avec le CIDHG, elle organise des cours de formation dans le cadre du Partenariat pour la paix (PPP).

Le chef du déminage humanitaire fournit des informations sur les activités de déminage. Les candidatures dans les domaines de la logistique, de la finance, de la gestion et de la gestion de l'information sont étudiées par le centre de compétence SWISSINT.
 


20 ans de lutte contre les mines antipersonnel : succès et défis

20 ans de lutte contre les mines antipersonnel : succès et défis

Il y a 20 ans, la Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines antipersonnel entrait en vigueur. À ce jour, 164 États ont ratifié cette convention. La Suisse compte parmi les premiers signataires et reste activement engagée dans la lutte contre ce fléau.

06__01_ZEM_irak

badge_armeestab

État-major de l'Armée Relations internationales de la Défense
Déminage humanitaire
Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 464 49 75
Fax
+41 58 463 36 03

E-Mail

État-major de l'Armée

Relations internationales de la Défense
Déminage humanitaire
Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne