print preview

Retour WEF – CUMINAIVEL


Portrait du jour: Dumeng Girell di Giovanoel

Qui sont les militaires engagés au WEF et que font-ils? Cuminaivel relaie régulièrement les échos de la troupe.

19.05.2022 | CUMINAIVEL | rb/fe


Une coordination sans faille de toutes les unités engagées en faveur du WEF requiert le concours de nombreux militaires. Le major Dumeng Girell di Giovanoel est l’un des cerveaux des opérations. Au Centre de suivi de la situation de la division territoriale 3, qui conduit l’engagement de l’armée en faveur du WEF comme unité d’État-major, le maj Girell di Giovanoel est le chef de chancellerie pour tout le back-office. C’est lui qui entre autres rédige les ordres d’engagement, prépare les rapports, transmet les annonces des unités au poste de commandement et organise quelquefois les vols en hélicoptère. Cette année, il revêt pour la dixième fois le rôle de chef de chancellerie dans le cadre du WEF. «Je suis peut-être un peu jeune pour ce job, mais je suis bientôt hors-circuit», concède le Grison de 36 ans.

La carrière militaire du maj Girell di Giovanoel a démarré sur les chapeaux de roue. Après son école de recrues en tant que secrétaire, il a suivi une formation de secrétaire d’État-major puis de chef de chancellerie. À 30 ans, il a été promu major. À côté de l’armée, l’officier de milice est un philosophe et spécialiste des religions. Il travaille actuellement en tant que collaborateur scientifique au sein d’une ONG qui soutient et défend les victimes de la violence numérique.


Retour WEF – CUMINAIVEL