print preview Retour WEF – CUMINAIVEL

La liste des invités du WEF 2019

Quelques heures avant l’ouverture du WEF, il est beaucoup question des absents. Ainsi, le président Trump et son entourage, de même que le président Macron, ne feront pas le déplacement. Même sans ces poids-lourds politiques, la liste des invités reste longue. Tour de table des plus importants.

21.01.2019 | CUMINAIVEL | ac/fe

a-z-wef


Angela Merkel: la chancelière allemande est la grande habituée du WEF. Au cours des dernières années, elle a presque toujours été présente et a souvent rencontré les personnalités les plus influentes de la politique et de l’économie. Son discours, prévu mercredi, pourrait bien constituer le point fort de la rencontre. Tandis que le temps d’Angela Merkel à la tête de l’Allemagne touche à sa fin, le monde attend d’elle des mots particulièrement marquants.

Le prince William: bien que la Première ministre Theresa May ait annulé sa visite, le Royaume-Uni aura son grand représentant au WEF. À la mi-décembre, le Palais de Kensington avait déjà annoncé la venue du prince William. Il est fort probable que le duc de Cambridge ne soit pas dépaysé. En effet, une partie de la famille royale d’Angleterre se rend chaque année à Klosters pour les vacances de ski. Reste à savoir si le prince aura le temps de passer quelques heures sur les pistes.

Jair Bolsonaro: certains le décrivent comme le «Trump du Brésil». À présent, il doit se montrer à la hauteur de son homologue américain, car il s’agit là de sa première grande visite à l’étranger depuis son entrée en fonction au début de l’année. Âgé de 63 ans, le président du Brésil reconnaît ne pas savoir grand-chose de l’économie, mais sa venue n’est de loin pas vide de sens. Le Brésil compte en effet parmi les dix premières puissances économiques du monde.

Greta Thunberg: parmi les invités de renommée mondiale, l’adolescente de 16 ans pourrait devenir la star secrète du WEF. Suédoise d’origine, Greta Thunberg est devenue mondialement connue après son discours poignant à la COP-24 en décembre à Katowice. Elle pourrait bien demander aux générations précédentes un engagement plus important dans la politique climatique.

Les conseillers fédéraux: le gouvernement suisse ne saurait manquer cette 49e édition du WEF. Outre le président de la Confédération Ueli Maurer, les conseillers fédéraux Ignazio Cassis, Alain Berset et Guy Parmelin se rendront à Davos. Ils n’auront cependant pas le temps de se détendre: quelque 50 rencontres bilatérales attendent la délégation.