AMBA CENTRO : de l’engagement au maintien des compétences

A travers l’engagement AMBA CENTRO, l’Armée suisse contribue à la protection des représentations étrangères dans notre pays. Un arrêté fédéral définit la mission des unités de militaires en service long et de la Sécurité militaire dans ce domaine jusqu’à la fin de l’année 2018.

Un policier civil et un policier militaire patrouillent ensemble
Policiers et personnel de carrière de la Sécurité militaire collaborent étroitement pour protéger les représentations diplomatiques.

Dans le cadre des obligations internationales de la Suisse, la Confédération et les cantons assument conjointement la protection des représentations étrangères (ambassades, consulats et résidences) et des établissements protégés par le droit international public (organisations internationales).

Depuis 1994, l’Armée suisse participe dans les villes de Berne, Zurich et Genève à la protection des représentations étrangères et des établissements protégés par le droit international. Dans sa forme actuelle (engagement AMBA CENTRO), ce service d’appui est assuré par la Sécurité militaire et des militaires de l’infanterie en service long.

Membres de la Sécurité militaire à leur poste de travail
Aperçu de la centrale d’engagement de la Sécurité militaire.

Engagement pendant l'année 2018

L’arrêté fédéral du 7 septembre 2015 a entraîné une réduction des effectifs engagés dans le cadre d’AMBA CENTRO, avec un maximum autorisé de 74 militaires par jour jusqu’à fin 2016, puis de 44 militaires par jour à compter du 1er janvier 2017. L’armée continuera de s’engager l’an prochain pour la protection des représentations étrangères. Lors de sa séance du 20 décembre 2017, le Conseil fédéral a approuvé le maintien de ces compétences pendant l’année 2018.

Maintien des compétences

La nouvelle loi sur l'armée entre en vigueur le 1er janvier 2018 dans la foulée du développement de l'armée. Elle permet au Conseil fédéral de mettre durablement à la disposition des autorités civiles un certain nombre de militaires pour acquérir et maintenir les compétences nécessaires à la collaboration avec les forces de sécurité civile. L'armée doit ainsi posséder le savoir-faire pour assurer des services d'appui de manière rapide et efficace à l'avenir aussi. Pour 2018, le Conseil fédéral a décidé de mettre à disposition des cantons de Berne et de Genève ainsi que de la ville de Zurich 44 militaires au maximum pour protéger les ambassades.

Des pourparlers en vue de poursuivre l'engagement de l'armée dans ce domaine au-delà de 2018 seront engagés prochainement au sein du Réseau national de sécurité.

 


État-major de conduite de l’armée Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 464 44 21
Fax
+41 58 465 60 73

E-Mail


Imprimer contact

État-major de conduite de l’armée

Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne

Voir la carte