print preview

KFOR SWISSCOY

Nous recherchons des spécialistes dans les métiers les plus divers. Pour connaître les différents postes à repourvoir, veuillez consulter les offres d’emploi de la KFOR SWISSCOY.

Lien direct avec les formulaires de candidature et le contact.

Lien direct avec les dates des prochains cours de formation en vue d’accomplir un engagement KFOR SWISSCOY.

Instruction axée sur l’engagement KFOR SWISSCOY et EUFOR LOT

L'engagement de la SWISSCOY

Depuis octobre 1999, l’Armée suisse participe, avec la SWISSCOY (Swiss Company), à la mission internationale de promotion de la paix KFOR (Kosovo Force) de l’OTAN au Kosovo. La SWISSCOY comprend un maximum de 195 militaires volontaires, armés pour leur propre protection de pistolets, de fusils d’assaut et de sprays irritants.

L’engagement de la SWISSCOY repose sur la décision du Conseil fédéral du 23 juin 1999 visant à apporter un soutien militaire à la KFOR sur la base de la Résolution 1244 de l’ONU. Au mois de juin 2020, le Parlement a prolongé le mandat jusqu’à fin 2023 et a augmenté l’effectif maximum du contingent, qui est passé de 165 à 195 militaires.

Le budget alloué pour 2021 s’élève à 40,925 millions de francs. Le colonel EMG David Regli assume actuellement la fonction de commandant du contingent national (NCC) dans le secteur d’engagement.

Les séquelles du conflit continuent de peser sur le Kosovo, tant au plan de la politique interne que dans les relations avec la Serbie. Les rapports entre Belgrade et Pristina, qui se sont à nouveau dégradés ces dernières années, ont engendré une recrudescence des tensions et des incidents provoqués par les deux parties. Bien que les risques de voir éclater un nouveau conflit armé au Kosovo soient faibles, la situation en matière de politique et de sécurité dans le pays est telle que la présence de la KFOR s’avère nécessaire pour y garantir stabilité et ordre.

Dans ce contexte, de nouvelles lacunes en matière de capacités ont été identifiées au sein de la KFOR : celle-ci demande donc un soutien supplémentaire dans les domaines relatifs à la liberté de mouvement et à la collecte d’informations ainsi que pour garantir le pourvoiement des fonctions d’officiers d’état-major au quartier général de la KFOR. Il s’agit de tâches auxquelles la SWISSCOY a déjà contribué dans le passé. Afin de permettre à l’armée de répondre aux nouveaux besoins de la KFOR, l’effectif maximal du contingent est passé en avril 2021 de 165 à 195 militaires. 

La SWISSCOY accomplit ses tâches, tant multinationales que nationales, conformément au mandat reçu. Assignée à la collaboration opérationnelle avec d’autres unités de la KFOR, la majeure partie du contingent fournit des prestations dans le cadre multinational grâce :

–    aux officiers d’état-major à l’échelon du quartier général de la KFOR et au sein des commandements régionaux est et ouest,
–    à quatre équipes de liaison et de surveillance (Liaions and Monitoring Teams, LMT) réparties sur l’ensemble du territoire,
–      à la section de pionniers et de transport œuvrant pour le Freedom of Movement Detachements (FoMD)
–    à une équipe médicale,
–    à la Police militaire internationale (PMI),
–    à une équipe chargée d’éliminer les munitions non explosées (Explosive Ordnance Disposal Team, EOD),
–      au détachement de transport aérien, qui dispose d’un hélicoptère opérationnel de type Super Puma.

L’équipe EOD et les LMT sont intégrées à la SWISSCOY depuis avril 2010. La mission des LMT consiste entre autres à recueillir des informations auprès de la population et des autorités et à les transmettre au commandant de la KFOR, qui se base sur ces renseignements pour prendre des décisions opérationnelles. Des interprètes accompagnent en permanence chacune des quatre LMT de la SWISSCOY, toutes constituées de sept à douze personnes. Deux équipes sont stationnées au Sud et deux au Nord du Kosovo. Les membres de trois LMT sont logés dans des maisons à Malishevo, Prizren et Mitrovica, et vivent ainsi en contact étroit avec la population locale. Une LMT est installée au camp de Novo Selo. Par ailleurs, la Suisse s’engage en envoyant des militaires au quartier général de la KFOR à Pristina, où ils travaillent en tant que sous-équipe de la LMT italienne de Glogovac.  

D’autres éléments de la SWISSCOY accomplissent aussi bien des missions nationales que binationales sur la base d’accords techniques passés avec divers partenaires. Il s’agit en l’occurrence de l’État-major NCC et de certaines parties de l’Élément de soutien national (ESN), qui effectuent des tâches de ravitaillement et d’évacuation et qui assurent l’entretien du camp tout comme la maintenance des véhicules. Il est ainsi garanti que chaque élément de la SWISSCOY puisse en tout temps accomplir sa mission. La fourniture de prestations logistiques nationales, l’organisation du contingent ainsi que les domaines du personnel et des affaires disciplinaires incombent exclusivement au commandement NCC, et donc à la Suisse. 

Les militaires de la SWISSCOY sont stationnés dans différents camps selon leur fonction. L’État-major NCC, la police militaire, l’équipe EOD, l’équipe médicale ainsi que des éléments de l’aide au commandement se trouvent à Pristina, au quartier général de la KFOR. L’ESN, d’autres parties de l’aide au commandement et la LMT Zubin Potok sont stationnés au camp de Novo Selo, au sud de Mitrovica. Les officiers d’état-major du RC-East logent au camp Bondsteel, et ceux du RC-West au camp Villaggio Italia. Le détachement de transport aérien dépend du quartier général de la KFOR et est donc stationné dans le secteur militaire de l’aéroport Slatina à Pristina, dirigé par la KFOR.