print preview Retour Promotion militaire de la paix

SWISSINT 1000 Peacekeeperin

08.03.2020 | SWISSINT

1000. Peacekeeper féminins - la soldate Annia Jacomelli
1000. Peacekeeper féminins - la soldate Annia Jacomelli

Il est indispensable que des femmes s’engagent en faveur de la promotion militaire de la paix : le contingent 42 de la SWISSCOY, qui suit actuellement un cours d’instruction, compte près de 17 % d’effectifs féminins. Parmi elles, se trouvent 1000 soldates qui ont pour mission de promouvoir la paix. La soldate Annia Jacomelli, dont l’engagement débutera mi-avril 2020 une fois l’instruction terminée, représente bien toutes ces jeunes militaires.

Depuis qu’elles s’engagent au sein de l’armée, les femmes ne se contentent pas de se rendre au Kosovo : en 1989 déjà, 157 soldates ont par exemple participé à la mission de l’ONU en Namibie (UNTAG), l’une des premières soutenues par la Suisse. De même, dans le cadre de la mission de l’ONU MINURSO menée au Sahara occidental de 1991 à 1994, 84 femmes ont œuvré dans l’unité médicale suisse (UMS). De 1996 à l’an 2000, 31 femmes ont travaillé en Bosnie-Herzégovine au sein du Swiss Headquarters Support Group (SHQSU), plus connu sous le nom de bérets jaunes. Depuis le début de l’année, on compte également pour la première fois une femme dans la Commission de supervision des nations neutres en Corée (CSNN).