Appui dans le cadre de «REMOVE»

L’armée contribue, dans le cadre de l’engagement « REMOVE », à la sécurité aérienne en enlevant les installations de transport, les téléphériques, les lignes électriques et les lignes téléphoniques obsolètes dans les Alpes suisses. Ces installations représentent un grave danger pour le trafic aérien à basse altitude.

Soldat devant les restes d’un pylône de téléphérique
Des militaires enlèvent des parties d’installations de transport et de lignes électriques ou téléphoniques laissées à l’abandon dans les Alpes suisses et mena-çant la sécurité aérienne.

Dans la région alpine, il y a un grand nombre de vallées et de villages difficilement accessibles. Il y a quelques décennies, lorsque les routes n'étaient pas encore asphaltées, des téléphériques et autres moyens de transport ont été construits pour transporter des marchandises ou des personnes vers les endroits les plus reculés. Aujourd'hui, beaucoup d'entre eux ne sont plus utilisés ou obsolètes. Toutefois, les câbles existants continuent de représenter une menace pour l'aviation civile et militaire qu'il ne faut pas sous-estimer. Les cartes ne comprennent pas les installations de moins de 25 mètres de haut. Depuis 2001, dans le cadre de « REMOVE », l’armée engage des militaires convoqués pour l’occasion ainsi que des spécialistes des téléphériques, et leur fournit un équipement spécial et des moyens de transport aérien pour enlever les obstacles à la navigation aérienne qui se trouvent dans les Alpes suisses. Les militaires collaborent avec l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) – qui est aussi la requérante en l’affaire –, la Garde aérienne suisse de sauvetage Rega et le service suisse de la navigation aérienne Skyguide. La contribution de l’armée comprend les travaux de démolition des parties d’installations pouvant représenter un danger pour la sécurité aérienne et les prestations de transport. Selon l’objet rencontré, d’autres organismes viennent apporter leur aide. Les Forces aériennes dirigent le projet. La Rega engage son propre directeur de projet et les interlocuteurs sur chacune de ses bases. Elle appuie aussi la saisie des divers objets. L’OFAC est compétent pour donner le feu vert aux travaux de démolition et pour mettre à jour les cartes des obstacles à la navigation aérienne. Skyguide soutient « REMOVE » sur le plan administratif.

Comment procéder ?

Le propriétaire signale l'objet de démolition à l'Armée suisse au moyen d'un formulaire (permis de démolition pour les obstacles à la navigation aérienne). L’annonce est transmise aux Forces aériennes pour un premier examen, donnant lieu à une décision concertée avec la Base logistique de l’armée(BLA) et l’OFAC quant à la prise en compte de l’objet dans la planification des travaux de démolition. La BLA effectue alors une reconnaissance et organise les travaux, commande aux Forces aériennes les engagements héliportés et réserve les transports par camion.

Prestations "REMOVE" dans les années 2005 à 2018

Année Nombre d'objets Pers mil engagé Jours de service
2005 44 13 248
2006 46 24 445
2007 22 22 405
2008 9 25 461
2009 36 25 456
2010 23 20 366
2011 13 17 274
2012 8 27 501
2013 16 19 359
2014 11 19 354
2015 8 10 171
2016  19  361 
2017 10 15 285
2018 18 13 247