print preview

Informations concernant l'école de recrues 1/2022

RS-Start_2

Informations générales

Vous trouverez sur cette page toutes les informations utiles concernant l’école de recrues (ER) que vous allez bientôt commencer. Votre commandant vous a déjà fait parvenir ces documents par courrier postal.

Votre santé est prioritaire à nos yeux. Afin de vous protéger ainsi que votre entourage de toute infection au coronavirus, nous avons mis au point, au printemps 2020, un concept de protection, qui a été approuvé par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ce concept contient de nombreuses mesures, qui sont régulièrement réévaluées et adaptées si nécessaire. Pour en consulter la dernière version, cliquez ici.

Vaccination contre le COVID-19

Afin de maintenir le nombre d'infections et de personnes en quarantaine le plus bas possible, le service médico-militaire conseille à toutes les futures recrues de se faire vacciner avant l'entrée en service. En outre, il sera encore possible de se faire vacciner volontairement durant la 2ème et 6ème semaine de l'école de recrues. Lors de la visite sanitaire d'entrée, les recrues et cadres ont la possibilité de s'inscrire volontairement pour la vaccination de rappel.

Service médico-militaire

Application

Vous devrez rester dans votre caserne pendant le premier week-end suivant votre entrée au service. Un congé général hebdomadaire vous sera ensuite accordé, en fonction de la situation épidémiologique. En cas de dégradation, il faut s’attendre à des suppressions de congés du week-end.

Il ne sera pas possible de quitter l'enceinte de la caserne pour les sorties au moins pendant les deux premières semaines. Mais vous aurez suffisamment de temps libre à disposition sur le site de la place d’armes et de la caserne.

Des activités vous seront proposées pour votre temps libre. Ces mesures garantissent que toutes les recrues qui pourront bénéficier d’un congé de fin de semaine seront véritablement en bonne santé.

IMPORTANT : apportez suffisamment de linge de rechange et de tenues de sport.

Vous pouvez vous adresser aux spécialistes du Service social de l’armée (SSA) au cas où l’accomplissement de l’école de recrues vous plongerait dans des difficultés financières malgré la perception de l’allocation pour perte de gain et de la solde. Les collaborateurs du SSA peuvent également répondre à vos questions de nature juridique lors d’un entretien. Vous pouvez joindre le SSA au 0800 855 844 ou par courriel sozialdienst.persa@vtg.admin.ch (www.armee.ch/service-social).

Service social de l’armée

Concepts de protection

  • Concept de protection, Commandement de l’Instruction
    Tous les points mentionnés dans le présent concept de protection sont basés sur des ordres du médecin en chef de l’armée, sur la documentation et les aide-mémoire correspondants, ainsi que sur les recommandations de l’OFSP en matière de comportement et d’hygiène.
    07.10.2021 | PDF, 14 Pages, 490 KB
  • Concept de protection du commandement des Opérations
    Tous les points mentionnés dans ce concept de protection se fondent sur les ordonnances du Conseil fédéral et les directives du médecin-chef, ainsi que sur les aides de travail et les brochures correspondantes et sur les recommandations de l'OFSP concernant le comportement et les mesures d'hygiène.
    17.11.2021 | PDF, 12 Pages, 236 KB

FAQ

  • En tant qu’instrument incontournable de la politique de sécurité, l’armée doit continuer à former des soldats et des cadres en dépit des conditions sanitaires afin de garantir son fonctionnement et sa disponibilité à court, à moyen et à long terme. Les écoles de recrues et de cadres sont très importantes : non seulement elles peuvent être engagées comme moyens de la première heure, mais encore, elles permettent d’alimenter les effectifs de l’armée à long terme. La mobilisation de mars 2020 a en effet démontré que l’on pouvait engager l’armée, en particulier les recrues, de manière rapide et efficace en situation de crise. C’est la raison pour laquelle l’armée continue d’organiser des écoles de recrues et de cadres.

  • Le commandement de l’Instruction veille à une application très stricte de son plan de protection, continuellement mis à jour en fonction des recommandations de la Confédération et des expériences vécues. L’efficacité de ce plan a été démontrée lors des ER de l’année passée.
  • De nombreuses mesures ont été prises, notamment :
  1. test COVID-19 dans les 48 heures pour tous les militaires qui entrent en service et isolement de ceux qui sont positifs, mise en quarantaine des personnes qui ont été en contact avec un malade,
  2. mesures structurelles dans le bâtiment (distances suffisantes entre les personnes à table comme dans les cantonnements, possibilité de se laver les mains, etc.),
  3. Congés interdits durant le premier et le dernier week-ends de l’ER.
  4. port obligatoire du masque sur tous les sites de l’armée (sauf pour manger, dormir et se laver),
  5. programme d’instruction et déroulement de la journée adaptés afin de travailler par petits groupes et d’éviter de mélanger les participants.

  • Environ 8800 recrues et 2600 cadres sont attendus dans les ER 2/21.

  • L'armée propose des vaccinations volontaires contre le Covid 19 dans les écoles de recrues. Il est conseillé aux recrues de profiter de cette offre afin de se protéger et de protéger leurs camarades. 
  • Il est conseillé aux recrues qui souhaitent tout de même être vaccinées de faire appel aux services de vaccination de leur canton de résidence et de s'y faire vacciner avant le début de leur école de recrues. 
  • Si la deuxième vaccination doit être administrée par le canton ou un médecin de famille pendant l'école de recrues, les recrues bénéficient d'un congé personnel pour cette date de vaccination.
  • Lors de la visite sanitaire d'entrée, les recrues et cadres ont la possibilité de s'inscrire volontairement pour la vaccination de rappel.

 

  • L’alimentation de l’armée sert à couvrir ses besoins à moyen et à long terme, afin de lui permettre de remplir ses missions de protection de la population et du territoire.
  • L’année passée, on a constaté qu’un engagement subsidiaire en faveur des cantons touchés par la pandémie de coronavirus était possible avec des troupes en instruction et que cela fonctionnait.

  • Les personnes testées positives au coronavirus sont immédiatement isolées dans des locaux prévus à cet effet.
  • Il va de soi qu’elles reçoivent des soins médicaux pendant leur isolement.
  • Les personnes ayant eu des contacts étroits avec des personnes testées positives sont également testées et placées en quarantaine.
  • Les militaires en quarantaine continuent à travailler sur la partie théorique de leur instruction. Il en va de même pour les militaires isolés pour autant que leur état de santé le leur permette.

  • Oui, nous pouvons assurer la formation des recrues tout en respectant les mesures anti-COVID grâce au plan de protection que nous appliquons déjà depuis le 1er mai 2020 et qui est adapté en permanence si nécessaire.

  • En tant qu’instrument incontournable de la politique de sécurité, l’armée doit continuer à former des soldats et des cadres en dépit des conditions sanitaires afin de garantir son fonctionnement et sa disponibilité à court, à moyen et à long terme. Les écoles de recrues et de cadres sont très importantes : non seulement ellrassambleres peuvent être engagées comme moyens de la première heure, mais encore, elles permettent d’alimenter l’armée à long terme. La mobilisation de mars 2020 a en effet démontré que l’on pouvait engager l’armée, en particulier les recrues, de manière rapide et efficace en situation de crise. C’est la raison pour laquelle l’armée continue d’organiser des écoles de recrues et de cadres.
  • D’autre part, il est beaucoup plus facile de mettre en œuvre et de contrôler l’application d’un plan de protection et de mesures anti-COVID au service militaire que dans la vie civile.

  • Il n’est pas prévu d’interrompre les écoles de recrues et les écoles de cadres.

  • Ce n’est pas vrai.
  • La suppression des congés est une mesure efficace permettant de garder les recrues et les cadres dans un cercle restreint. Les militaires concernés évoluent dans un cadre particulièrement bien protégé.


Personnel de l’armée Rodtmattstrasse 110
CH-3003 Berne

Tél.
+41 800 424 111
Fax
+41 58 464 32 70

E-Mail


Adresse courte


www.armee.ch/pers-a

Personnel de l’armée

Rodtmattstrasse 110
CH-3003 Berne