print preview

352 ratés éliminés en 2018

Berne, 24.04.2019 – La Centrale d’annonce des ratés exploitée par l’Armée suisse a pu éliminer 352 ratés grâce à 631 annonces reçues l’an dernier. Le nombre des ratés éliminés a augmenté.

En 2018, la Centrale d’annonce des ratés de l’armée (CAR) a reçu 631 annonces. Elles ont permis l’élimination de 2128 objets, dont près de 17 % étaient réellement des ratés (352 objets). Les munitions trouvées (384 objets) et les rebuts de munitions (1392 objets) ont représenté 18 % et 65 % des annonces. Le nombre d’annonces est resté plus ou moins stable au cours des dernières années tandis que le nombre des ratés éliminés a augmenté en 2017 et 2018. Une explication possible: les températures plus clémentes favorisant une augmentation des activités de plein air et de découvertes de munitions. La fonte des glaciers a par ailleurs aussi pu faire apparaître davantage de restes de munitions. Ces mêmes raisons expliquent probablement la tendance à la hausse des quantités de rebuts de munitions mises au jour.

78 % des annonces provenaient de civils, 12 % de la troupe et les 10 % restants de la police. Les cantons de Berne, des Grisons, de Saint-Gall et du Valais ont été les plus prompts à contacter la CAR, avec respectivement 69, 41, 41 et 38 annonces.

La CAR est intégrée au commandement chargé de l’élimination des munitions non explosées et du déminage, qui assume diverses tâches en Suisse et engage du personnel pour le déminage militaire et humanitaire à l’étranger. Elle s’occupe aussi bien de traiter les annonces de ratés dans notre pays que de mener, en collaboration avec les divisions territoriales et d’autres partenaires, des campagnes de nettoyage régulières sur des places de tir et dans des zones de buts de l’Armée suisse. En 2018, quatre campagnes ont permis d’évacuer 33 tonnes de rebuts de munitions et d’éliminer 66 ratés. La quantité de ces rebuts a augmenté, ce qui peut s’expliquer par l’accroissement du nombre des chantiers et des assainissements en cours sur les anciennes places de tir en plus des raisons déjà exposées.

En cas de découverte d’un objet suspect, il ne faut en aucun cas le toucher. Il convient de marquer l’emplacement de manière visible et d’appeler la police (117) ou de télécharger le formulaire ad hoc sur le site www.armee.ch/munitions, de le compléter et de le transmettre à la CAR. Vous pouvez aller encore plus vite en utilisant une application gratuite d’annonce des ratés, « annonce ratés », qui est disponible pour smartphones Android et iPhone dans les magasins en ligne habituels. Conformément aux directives du DDPS pour la prévention d’accidents avec des ratés, un particulier peut recevoir une prime allant jusqu’à 100 francs si son annonce permet d’éviter un accident. En 2018, 9650 francs ont été versés à cette fin.

Plus d'informations

Adresse pour l'envoi de questions

Stefan Hofer
Porte-parole de l’armée
+41 58 463 37 41

Editeur