print preview Retour Page d'accueil

Formation de spécialistes: éliminer les explosifs en toute sécurité

Le Commandement DEMUNEX est responsable du déminage et de l'élimination des munitions non explosées. Basé à Spiez, ce centre de compétences forme ses propres spécialistes. Ceux-ci sont ensuite engagés en Suisse ou à l'étranger et remplissent des missions variées. Une des tâches importantes des spécialistes du Commandement DEMUNEX est la formation de partenaires, en particulier pour l'élimination des ratés. Visite d'un cours de rappel à des collaborateurs de la Base logistique de l'armée (BLA) et de la police militaire.

05.04.2019 | Communication Défense, Anthony Favre

Titelbild
Un participant met en place la charge pour éliminer la munition non explosée. (Photos : VBS/DDPS)

Il valait mieux ne pas traîner dans les parages de la place de tir de Luthern (LU) ce jour-là. En effet, des spécialistes du commandement DEMUNEX donnaient un cours de rappel à des employés de la Base logistique de l'Armée (BLA) et de la police militaire sur la manière d'éliminer des munitions non explosées. «Ces hommes travaillent sur des places de tir et sont donc plus ou moins régulièrement confrontés à des munitions non explosées. Ils doivent donc suivre ce cours de rappel tous les cinq ans pour pouvoir réagir de manière adéquate», explique le major Stephan Roth, chef du cours.

Une procédure millimétrée

Après deux jours de théorie au Centre de compétences de Spiez, le groupe a pris la direction de la place de tir de Luthern pour passer à la pratique. Retiré au fond d'une vallée, l'accès est bouclé par des militaires pour permettre d'effectuer les explosions en toute sécurité. Sur la place de tir, des munitions ont tout d'abord été disposées sur le sol, comme pour des cas réels. Chaque participant doit respecter la marche à suivre: analyser la munition, préparer la charge explosive, la mettre en place et finalement procéder à l'élimination. Après avoir chacun mis en place leur charge et allumé la mèche, tous se retirent dans un abri à proximité. Quelques minutes plus tard, de puissantes détonations déchirent le silence. De retour sur la place de tir, les munitions ont laissé place à de petits cratères noirs. Eliminations réussies !

Du personnel professionnel

Les participants sont encadrés par le major Roth et deux autres collaborateurs du Commandement DEMUNEX. Tous trois sont des professionnels du déminage et de l'élimination de ratés. Ils ont suivi une formation de base d'un an suivie d'un séjour à l'étranger. En outre, tous les trois ont déjà été engagés dans des missions de déminage à l'étranger, notamment en République Démocratique du Congo et au Kosovo.

Un travail varié

Le travail du Commandement DEMUNEX se distingue par sa diversité. Les spécialistes sont formés pour faire face à n'importe quel type de situations: les ratés, les explosifs artisanaux improvisés, les champs de mines ou les dépôts de munitions. «C'est un travail passionnant et très varié», confie un collaborateur du Commandement DEMUNEX, Nous sommes tantôt au bureau à faire des rapports, tantôt sur le terrain pour l'élimination de ratés ou pour former des collaborateurs externes, comme aujourd'hui. On peut aussi partir en engagement à l'étranger». Selon lui, ce travail exige deux qualités principales: une bonne condition physique et un calme à toute épreuve.

Des spécialistes du Commandement DEMUNEX sont engagés dans plus de 19 pays pour des missions de promotion de la paix. En ce qui concerne la Suisse, on estime à plus de 700 le nombre de sites contaminés. Rien qu'en 2018, pas moins de 631 cas de ratés ont été annoncées à la Centrale d'annonce des ratés. Pour pouvoir remplir ces nombreuses missions, le Commandement DEMUNEX doit pouvoir compter sur du personnel qualifié et forme de nombreux collaborateurs.

Fotos