print preview Retour Formation d’application du génie et du sauvetage/NBC

Plus de 36'000 jours de service en 2019 pour les soldats sport

De plus en plus d'athlètes, d'entraîneurs et de membres du personnel d'encadrement profitent de l'encouragement du sport d'élite offert par l'armée suisse. Au total, ce sont 563 personnes qui ont accompli ensemble plus de 36 158 jours de service dans le cadre des cours de répétition pour sportifs d'élite en 2019 (contre 508 personnes et 31 812 jours en 2018). Le Centre de compétence Sport de l'armée (Cen comp sport A), situé à Macolin, effectue par ailleurs de nombreuses autres tâches dans le domaine du sport militaire, sous le commandement du lieutenant-colonel EMG Hannes Urs Wiedmer.

27.01.2020 | cen comp sport a, Kurt Henauer

Wuhan 2019-193
Matthias Kyburz, soldat sportif d'élite et porteurs de drapeaux aux jeux mondiaux militaires du CISM en Chine

Le Centre de compétence Sport de l'armée établit les prescriptions de formation dans le domaine de l’instruction au sport de l’armée. Il est notamment responsable de l’instruction des moniteurs de sport militaire et de l'encouragement du sport d'élite dans l'armée. En organisant divers cours et journées de fitness ainsi que des compétitions militaires, il contribue à promouvoir l'activité physique et sportive au sein de l’armée et des milieux militaires. Par l'intermédiaire du CISM, il encourage également le sport d’élite militaire au niveau national et international, renforçant par là même l'image positive dont bénéficie l’armée en Suisse comme à l’étranger. «Transmettre des émotions, faire battre les cœurs et apporter du rêve à la Suisse, voilà notre mission», c'est ainsi que Hannes Urs Wiedmer résume l'objectif du Centre de compétence Sport de l'armée.

13 médailles d'or sur la scène internationale et européenne

Du rêve pour la Suisse mais aussi pour les nombreux soldats sport qui ont vu leurs espoirs de médaille se concrétiser en 2019. Les athlètes qui effectuaient des cours de répétition pour sportifs d'élite ont ainsi décroché pas moins de six médailles d'or, quatre d'argent et huit de bronze dans les compétitions internationales. La moisson a également été abondante à l'échelle européenne avec respectivement sept, six et huit médailles pour nos champions et championnes. L'armée suisse a également présenté un bilan positif aux CISM Military Summer World Games de Wuhan en Chine, où elle a su tirer son épingle du jeu en remportant quatre médailles d'or, une d'argent et huit de bronze. «Le contrat a été plus que rempli», estime Hannes Urs Wiedmer alors que la délégation suisse, composée de 122 athlètes, affrontait quelques 9000 athlètes du monde entier représentant 109 armées. Parallèlement, le Centre de compétence Sport travaille d'arrache-pied à la mise en œuvre généralisée du concept sportif DEVA, en place depuis le 1er janvier 2018, qui profite à la formation sportive des plus de 100 000 militaires que compte l'armée suisse. «Notre objectif est de proposer quatre heures hebdomadaires de sport dirigé de qualité dans l'ensemble des écoles et des cours de l'armée», précise Hannes Urs Wiedmer.

Swiss-Ski en première ligne

Avec 12 229 jours de service effectués par les athlètes militaires, Swiss-ski est la fédération qui bénéficie le plus largement des jours de cours de répétition pour sportifs d'élite, suivie de Swiss Cycling et de Swiss Athletics avec respectivement 3823 et 2017 jours. Le ski alpin (3947), le ski de fond (2301), l'athlétisme (2017), le tir sportif (1916) et l'aviron (1655) constituent les principaux sports pratiqués dans ce contexte. Le nombre total de jours de service a progressé, passant de 31 812 jours en 2018 à 36 158 jours en 2019 (+4346). En contrepartie de ce soutien, les soldats sport se voient confier des tâches de représentation à l'occasion d'évènements soutenus par l'armée. C'était notamment le cas l'année passée lors de la Fête fédérale de gymnastique d'Aarau, des commémorations des 200 ans de la place d'armes de Thoune, de la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestres de Zoug, du 75e anniversaire de l'Office fédéral du sport – auquel le Centre de compétence Sport de l'armée est rattaché – mais aussi du rapport annuel de la Formation d’application génie/sauvetage/NBC dirigée par le brigadier Stefan Christen, dont relèvent les soldats sport.

Télécharger le rapport annuel