print preview

Instruction opérative

20130620_028-52

Politique de sécurité, stratégie militaire et développement de l’armée

L’Etat-major de l’instruction opérative (EM instr op) est responsable de la formation continue collective des officiers généraux (of gén) comme de l’instruction aux échelons militaro-stratégique et opératif, de l’organisation d’exercices (d’état-major) de l’armée et du développement de scénarios d’exercice. Les problématiques actuelles en matière de politique de sécurité, de développement de l’armée et d’engagements militaires sont spécialement abordées.

La tâche principale de l’EM instr op consiste à rendre les états-majors de l’échelon de l’armée capables de maîtriser des situations de crise, en coopération avec des organisations partenaires du Réseau national de sécurité lorsque cela est possible. Pour ce faire, l’EM instr op collabore avec un grand nombre d’acteurs civils internes et externes à l’administration fédérale.

Echelon opératif et stratégique militaire

L’Etat-major de l’instruction opérative organise et dirige, dans la perspective d’un engagement de l’armée ou de composantes de celle-ci, des séquences d’entraînement, d’exercices d’état-major, d’exercices-cadres d’état-major ou d’exercices d’ensemble de troupes. L’interaction entre les échelons militaro-stratégique et opératif sont au premier plan : les régions territoriales et les brigades entraînent pour cela les processus décisionnels à chaque échelon, dans la perspective de l’engagement de forces combinées. Le lien avec la doctrine militaire revêt une grande importance pour l’Etat-major de l’instruction opérative, ce d’autant plus que des nouvelles connaissances doctrinales peuvent être acquises durant les exercices. Les enseignements tirés profitent au développement de la doctrine et peuvent être ainsi réintroduits dans des exercices afin d’en vérifier la validité.

La composante professionnelle de l’Etat-major de l’instruction opérative est appuyée par une fraction d’état-major de l’armée bien dotée en personnel, parmi lequel les cadres de milice au bénéfice de connaissances et de capacités civiles précieuses sont majoritaires. La maîtrise des tâches dépend de cet appui.
L’Etat-major de l’instruction opérative est structuré en quatre domaines :

  • instruction militaro-stratégique ;
  • instruction opérative ;
  • bases / scénarios ;
  • perfectionnement des officiers généraux.
     

Stab Operative Schulung

C instruction strat mil / rempl CEMIO

Instruction Opérative Rodtmattstrasse 110
CH-3003 Berne

Contact

Chef Bases/scénario
lic. phil. I Stefan Räber
Tél. +41 58 464 70 40
E-Mail

Instruction Opérative

Rodtmattstrasse 110
CH-3003 Berne

190501_R4E_5star_2019-01