print preview

Académie militaire (ACAMIL) à l'EPF de Zurich

20150526_303-4


L'Académie militaire (ACAMIL) à l'EPF de Zurich est le centre de formation pour l'instruction de base et le perfectionnement des officiers de carrière de l'Armée suisse. Elle est également un centre de compétences pour les sciences militaires reconnu au niveau national et international ainsi que le centre de compétence pour les évaluations de l'Armée (Assessment Center). En tant qu'institut de renommée internationale, l'ACAMIL est la principale institution de recherche en science militaire en Suisse. Le centre de compétence pour les évaluations (Assessment Center) contribue à la sélection et au développement professionels des cadres ayant des fonctions importantes. L'ACAMIL apporte une contribution essentielle à l'accomplissement de la mission de l'Armée ainsi qu'à la sécurité et à la liberté de la Suisse.

Sondage complémentaire « Sécurité 2022 » : perception plus critique de la neutralité, pessimisme accru et popularité de l’armée à la hausse en lien avec la guerre en Ukraine

Les Suisses et les Suissesses ont une vision plus pessimiste de l’avenir du fait de la guerre en Ukaine. La guerre entraîne une perception plus critique de la neutralité suisse. Dans le même temps, les coopérations avec l’OTAN ou l’UE dans le domaine de la politique de sécurité gagnent en popularité. De plus, le peuple souhaite renforcer la capacité de défense de la Suisse. C’est pourquoi une instruction et un équipement de qualité pour l’armée sont demandés. C’est ce que révèlent les résultats du sondage complémentaire « Sécurité 2022 », publié par l’Académie militaire (ACAMIL) et le Center for Security Studies (CSS), rattachés tous deux à l’EPF de Zurich. La campagne de sondage a été menée début juin 2022.

Les Suisses et les Suissesses ont une vision plus pessimiste de l’avenir qu’en janvier 2022. Cette perception concerne aussi bien l’avenir proche de la Suisse (22 % d’opinions pessimistes, + 9 points de pourcentage [pp]) que l’évolution de la situation géopolitique mondiale (76 % d’opinions pessimistes, + 8 pp). Une majorité (58 %) estime que les conflits armés seront désormais plus fréquents en Europe. Une personne sur trois rapporte être devenue plus angoissée en raison de la guerre en Ukraine.

Perception plus critique de la neutralité

Avec un taux d’approbation de 89 %, le peuple suisse soutient certes toujours en bloc le principe de neutralité ; cependant, pour la première fois depuis plus de 20 ans, on observe un recul de ce soutien (- 8 pp par rapport à janvier 2022). Dans l’ensemble, la neutralité est perçue de manière nettement plus critique qu’au cours des années précédentes. Ainsi, seulement 58 % de la population suisse demeure convaincue que la neutralité protège la Suisse des conflits internationaux, contre 69 % en janvier 2022. L’implication de la Suisse dans les affaires internationales est de plus en plus perçue comme un obstacle à la neutralité. Ainsi, 39 % (+ 10 pp) de la population voient des difficultés dans la mise en œuvre de la neutralité.

Popularité en hausse pour les coopérations de politique de sécurité

Avec 52 % d’opinions favorables (+ 7 pp par rapport à janvier 2021), la question du rapprochement de la Suisse avec l’OTAN connaît un taux d’approbation inédit. Si le souhait de voir la Suisse adhérer à l’OTAN (27 % d’opinions favorables) gagne du terrain par rapport aux années précédentes, une nette majorité de la population reste opposée à une adhésion. Du fait de la guerre en Ukraine, la part de la population estimant que l’adhésion à une alliance défensive européenne accroîtrait davantage la sécurité de la Suisse que le maintien de la neutralité a progressé (35 % d’opinions favorables, + 12 pp par rapport à janvier 2021).

Volonté de renforcer la capacité de défense de la Suisse

La population suisse émet une opinion plus favorable qu’auparavant au sujet de l’armée. La question de la nécessité d’entretenir une armée est soutenue par 80 % des personnes interrogées (+ 5 pp). La part de la population en faveur d’une armée dotée d’un équipement complet a aussi pris de l’ampleur pour atteindre une valeur record de 74 %. De grands changements se dessinent aussi pour les mêmes raisons au sujet de la manière d’appréhender les dépenses de l’armée. En effet, les personnes estimant que ces dernières sont trop faibles représentent désormais 19 % (+ 12 pp) de la population. Depuis le début de l’enquête dans les années 1980, ce taux n’a jamais été si élevé. En revanche, l’opinion selon laquelle la Suisse dépense trop pour sa défense est à présent partagée par 30 % de la population, soit un recul de 12 points et la valeur la plus basse jamais enregistrée.

Réalisation du sondage complémentaire

Afin d’analyser l’impact de la guerre qui a éclaté en Ukraine le 24 février 2022, un échantillon représentatif de 1003 personnes ayant le droit de vote et résidant en Suisse alémanique, en Romandie et au Tessin a été interrogé par téléphone par l’institut de sondage LINK entre le 30 mai et le 17 juin. Avec un niveau de fiabilité de 95 %, l’erreur d’échantillonnage est de ± 3,2 % dans le pire des cas.

 

Renseignements :

M. Tibor Szvircsev Tresch (dr phil.)
Rédacteur en chef des études « Sécurité » et chargé de cours en sociologie militaire Tél. +41 58 484 82 32, mobile +41 79 333 22 51

Éditeur :

Défense

Conférence d'automne 2022

Nous nous réjouissons de vous accueillir à nouveau à la conférence d'automne de l'ACAMIL le 10 septembre 2022 à l'EPF de Zurich.. Elle se tiendra sous l'égide du département Conduite & Communication. Veuillez nous contacter pour une invitation.

Sondage complémentaire « Étude Sécurité 2022 »

Nachbefragung

Les Suisses et les Suissesses ont une vision plus pessimiste de l’avenir du fait de la guerre en Ukraine. La guerre entraîne une perception plus critique de la neutralité suisse. De plus, le peuple souhaite renforcer la capacité de défense de la Suisse. C’est pourquoi une instruction et un équipement de qualité pour l’armée sont demandés.

www.admin.ch/news

Cérémonie remise de diplômes Ecole militaire MS 20

Militärschule_MS_20

 

Le 15 octobre 2021, cinq diplômés et une diplômée de l'école militaire 20 ont reçu le diplôme d'officier professionnel de l'armée suisse. En présence d'invités et de parents, le Brigadier Hugo Roux a remis les diplômes. Le premier lieutenant Dario Urheim a été primé séparément comme le meilleur de sa classe.

Le commandant et tous les employés de l'ACAMIL souhaitent aux diplômés beaucoup de succès dans leurs futures fonctions.

« Sécurité 2022 » : la sécurité avant la liberté

sicherheit_2022

En janvier 2022, avant que ne débute la guerre en Ukraine, les citoyennes et citoyens suisses plaçaient la sécurité avant la liberté, se sentaient en sûreté et avaient une grande confiance dans les institutions. C’est ce que révèlent les résultats de l’étude « Sécurité » de cette année, publiée par l’Académie militaire (ACAMIL) et le Center for Security Studies (CSS), rattachés tous deux à l’EPF de Zurich. Un sondage complémentaire, dont les résultats seront disponibles cet été, montrera si la crise ukrainienne a un impact sur l’état d’esprit de la population.

www.admin.ch/news

La première pierre est posée

La première pierre est posée

Onze diplômés du stage de formation bachelor 18 ont reçu leur diplôme d'officier de carrière le jeudi 17 mars à l'Académie militaire (ACAMIL) à l'EPF de Zurich. Le brigadier Hugo Roux, commandant de l'ACAMIL, a remis les diplômes et a félicité les diplômés pour leur admission dans le corps des officiers de carrière.

La meilleure thèse en histoire militaire soutenue dans le monde

La meilleure thèse en histoire militaire soutenue dans le monde

La Commission internationale d’histoire militaire, décerne chaque année le prix André-Corvisier à la meilleure thèse en histoire militaire soutenue dans le monde. Cette année, elle a distingué Marcel Berni, assistant scientifique à la chaire d’études stratégiques de l’Académie militaire pour sa thèse sur la guerre du Vietnam.

Broschures ACAMIL


Badge_MILAK

Commandant

Académie militaire (ACAMIL) à l’EPF de Zurich Caserne Reppischtal
CH-8903 Birmensdorf
Tél.
+41 58 484 82 82

E-Mail


Adresse courte


www.armee.ch/acamil

190501_R4E_5star_2019-01