print preview Retour Ecole d'état-major général

Tout vient à point à qui sait attendre

Après une longue phase de planification avec examen des différentes variantes, la construction du nouveau studio radio-télévision du commandement MIKA (formation au management, à l’information et à la communication) avait finalement commencé en août dernier, à Kriens. L’inauguration du studio a eu lieu le 3 avril 2018, soit à peine huit mois après le début des travaux. Il est équipé d’une technique flambant neuve, l’ancienne ayant été endommagée par l’incendie de la caserne Général Guisan.

05.04.2018 | Communication FSCA

MIKA_Studio_Umbau_4

La décision de déplacer le commandement MIKA de Berne à Kriens (Lucerne) a été prise dans le cadre du DEVA : il s’agissait de ne plus avoir deux mais un seul site, sur celui de l’École centrale. L’avantage de ce regroupement est d’unifier la direction, ce qui permet de faire des économies de support et de logistique, tant au niveau des ressources que du personnel.

Incendie en août 2017

En août 2017, peu avant le début du déménagement, la caserne Général Guisan a pris feu. Les pompiers ont certes rapidement maîtrisé l’incendie mais la fumée et la suie toxique ont fortement endommagé les appareils du commandement MIKA au sous-sol, les rendant inutilisables. De nouvelles acquisitions imprévues ont donc dû être planifiées, des frais qui sont venus s’ajouter à ceux du déménagement. Le Centre des médias électroniques (CEM) a généreusement proposé d’aider le commandement MIKA à remplacer les équipements médiatiques.

Inauguration du studio

Le 3 avril 2018, la remise officielle du studio par le CEM à l’École centrale et au commandement MIKA s’est déroulée en petit comité. Le commandant de la Formation supérieure des cadres (FSCA), le divisionnaire Daniel Keller, avait déjà contribué à la planification du déménagement en tant que commandant de l’École centrale. Toujours prêt à aider, il se souvient comment, après bien des discussions, on est parvenu à une solution acceptable lorsque tous les protagonistes se sont enfin retrouvés sur place pour en parler. En voyant la réalité des lieux, il a été possible de se concentrer ce qui était absolument indispensable en faisant des concessions sur le reste. Et de souligner la nécessité d’allouer une infrastructure appropriée pour enseigner la communication, car celle-ci occupe une place importante dans la formation des cadres. Maintenant que le studio est disponible, il s’agira de l’utiliser en gardant à l’esprit que l’infrastructure n’est pas tout. En effet, une formation réussie repose avant tout sur la qualité du corps enseignant.

Pour le colonel EMG Thomas Keller, l’inauguration était aussi le moment de prendre congé du commandement MIKA. En effet, il travaillera à l’avenir à la planification du futur commandement du Soutien. Comme il le rappelle, le déménagement de Berne à Lucerne n’a pas été des plus simples. Beaucoup craignaient de ne pas trouver sur le nouveau site un cadre convenant à l’instruction professionnelle de la communication. De ce point de vue, le studio est donc une réussite car il permettra de répondre aux exigences de qualité. Le commandant sortant se réjouit de transmettre ce petit bijou de technologie à son successeur, le colonel EMG Eigenheer.

Dès à présent, les cadres de milice et les cadres professionnels pourront utiliser les nouveaux locaux de l’École d’État-major de Kriens pour s’initier à la communication et aux techniques médiatiques en conditions proches de la réalité. S’il est prioritairement destiné à l’École centrale et à l’École d’État-major, le studio de radio-télévision pourra toutefois aussi être utilisé par d’autres unités d’organisation du DDPS et de l’administration fédérale.