print preview

Retour Formation supérieure des cadres de l'armée


Cérémonie d'ouverture SFB 22-23 ESCA du 10.01.2022

Le 48e stage de l'Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée a commencé

18.01.2022 | Communication ESCA, adj chef Markus Riesen

GAL_22-23
SFB 2022-23

La formation de sous-officier de carrière avec diplôme fédéral dure 2 ans. L'Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée (ESCA) est établie à Herisau depuis 1975 et a formé jusqu'à aujourd'hui 1700 sous-officiers de carrière.   

Le 10 janvier 2022, le Stage de formation de base (SFB) 22/23, qui comprend 33 aspirants, dont deux femmes et un membre de la Bundeswehr, a entamé sa formation de 2 ans. Simultanément, le SFB 21/22 a débuté sa deuxième année de formation. En raison de la pandémie, la traditionnelle cérémonie d'ouverture a de nouveau eu lieu en petit comité dans les anciennes écuries de la caserne de Herisau.

 

C'est sous l'égide d'un nouveau commandant que les deux stages commencent l'année 2022. Après plus de 10 ans à la tête de l'Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée, le brigadier Niederberger a pris une retraite bien méritée à la fin de l'année dernière, passant le témoin au colonel EMG Christoph Roduner. Agé de 56 ans, ce natif du Rheintal vient de l'infanterie et jouit d'une grande expérience en tant que commandant. Dès son allocution, on a pu ressentir la passion avec laquelle le nouveau commandant veut marquer l'ESCA de son empreinte. Le sous-officier est l'épine dorsale de l'armée. Respecté, compétent et reconnu, telle est notre vision. Le parrain du nouveau SFB, le divisionnaire Mathias Tüscher, s'est ensuite adressé aux aspirants. Le conseiller d'Etat Hansueli Reutegger, qui a transmis le message de bienvenue des autorités politiques, n'a pas manqué de souligner l'importance et l'attachement de l'ESCA à la région et à la commune de Herisau en particulier.

Le divisionnaire Germaine Seewer a conclu les discours par un bref message de bienvenue. La cérémonie a été une nouvelle fois animée par la fanfare d'inspection de Herisau. Les aspirants se lancent maintenant dans une aventure formatrice de deux ans. Le brevet fédéral FSEA, le leadership, l'instruction au combat et bien d'autres sujets encore les attendent. Ils seront fortement sollicités physiquement et psychiquement et atteindront parfois leurs limites. Mais le corps enseignant de l'ESCA les accompagnera et mettra tout en œuvre pour qu'à la fin de la formation, des sous-officiers de carrière bien formés rejoignent les rangs de l'armée.

 

Les défis qui attendent l'ESCA sont importants. La numérisation croissante, la conception d'un nouveau matériel didactique ainsi que la construction d'un nouveau bâtiment sont quelques-unes des nombreuses tâches passionnantes qui nous attendent.

Maintenant, au travail !

 


Retour Formation supérieure des cadres de l'armée