print preview

Retour Commandement de l'Instruction


Le Service psycho-pédagogique modernise son instruction de base

Fin 2022, le Service psycho-pédagogique de l’armée (SPP A) évolue encore. L’instruction de base, destinée à quelque 40 futur(e)s spécialistes, a été modernisée et pour la première fois intégrée à une école de recrues (ER). La proportion de femmes dans le stage de formation technique dépasse les 35 % et celle dans l’état-major spécialisé du SPP A s’élève à 13 %.

06.09.2022 | SPP A, Anida Azizi, apprentie de 3e année

Des participantes et participants au cours sont assis à une table et discutent.
Les participantes et participants échangent des vues sur les médias sociaux. ©VBS/DDPS, SPP A

Suite aux engagements en lien avec la pandémie de COVID-19, le SPP A a entamé une clarification de ses missions auprès des subordonnés directs du chef de l’Armée. Les missions identifiées se concentrent sur les prestations dans le domaine de la psychologie. Ainsi, le SPP A se développe afin d’assumer le rôle de service psychologique dans toutes les situations et pour tout l’éventail d’engagements. Les personnes intéressées non encore incorporées qui sont sélectionnées pour le SPP A lors d’une évaluation effectuent l’instruction de base générale (IBG) normale dans les écoles partenaires, à savoir l’école de chars 21 et l’école de maintenance 43 à Thoune.

Stage de formation directement après l’école de recrues

En 2022 à l’école de maintenance 43, le stage de formation technique (SFT) fait pour la première fois partie de l’instruction militaire de base. L’effet recherché en intégrant ce SFT dans une ER est que les futur(e)s spécialistes du SPP A vivent d’eux-mêmes l’expérience de la formation de base, de la culture correspondante et des défis auxquels les recrues et les cadres sont confrontés. En collaboration avec des partenaires externes, le personnel du SPP A garantit l’instruction spécialisée, tandis que la section SPP A fait partie de la marche du service régulière d’une compagnie de l’école de maintenance. Cela devrait permettre une élévation des compétences pour toutes les parties : sur le plan militaire pour les participantes et participants au SFT qui reçoivent la formation de spécialistes SPP A, mais aussi sur le plan technique pour les militaires de la troupe qui apprennent à connaître les nouveaux spécialistes de près en tant que service d’appui.

Une proportion de femmes élevée dans le domaine de la psychologie

La Vision 2030 de l’Armée suisse et la campagne « La sécurité est aussi une affaire de femmes » s’accordent très bien avec le nouveau SPP A et sa stratégie de recrutement. Dans le monde civil, la psychologie est un domaine de spécialité des sciences humaines et sociales dans lequel les femmes sont représentées à hauteur d’environ 70 %. Dans les filières d’études orientées vers la psychologie, les femmes constituent même jusqu’à 80 voire 90 % de l’effectif. Si l’armée souhaite un service psychologique compétent et recruter le personnel spécialisé ad hoc, elle doit donc engager davantage de femmes. La proportion de femmes au SPP A est déjà supérieure à 10 %. En collaboration avec les universités et les hautes écoles spécialisées, le SPP A a pris des mesures pour encore accroître ce pourcentage.

Développement d’une nouvelle fonction

La santé psychique nous concerne tous. Elle est en particulier décisive pour les soldates et soldats, en plus de la forme physique. À cet égard, les commandants et les cadres ont l’obligation de garantir une assistance à la troupe. Grâce à l’évolution qu’il a entrepris, le SPP A pose les jalons pour que la troupe continue de recevoir un soutien par des spécialistes lors du service d’instruction. Pour les engagements, il développe actuellement un nouveau concept et ce faisant, crée une nouvelle fonction de conseiller ou conseillère en psychologie de la troupe. Ces conseillers seront attribués ou subordonnés pour emploi à des formations d’engagement, de sorte que les commandants pourront compter sur leurs « propres » conseillers ou conseillères. Le SPP A apporte ainsi sa contribution au développement de l’armée.

Êtes-vous intéressé(e) par la formation de spécialiste SPP A ?

Vous étudiez la psychologie ou avez obtenu un diplôme dans ce domaine ou dans un domaine connexe ? Connaissez-vous quelqu’un qui serait être intéressé ? Dans ce cas, contactez-nous directement ou réservez un webinaire (sans engagement) sur le SPP A et ses fonctions de milice. Vous trouverez toutes les informations à ce sujet sur le site internet du SPP A.

Spécialiste du SPP A

Retour Commandement de l'Instruction