print preview

Retour Commandement de l'Instruction


Les soldats sport ont remporté la moitié des médailles suisses aux JO

Comme lors des Jeux d'été 2021 à Tokyo, les soldats sport se sont à nouveau distingués à Pékin, remportant 7 médailles sur 15. L'importance de l'encouragement du sport par l'armée s'illustre également au niveau des diplômes obtenus dans les épreuves individuelles et d'équipe (26 sur 33).

22.02.2022 | Kurt Henauer, COM OFSPO/Cen comp sport A

ODI WEB TEXT
Swiss Ski

 Le bilan de l'équipe menée par Swiss Olympic de 15 médailles (7 d'or, 2 d'argent et 6 de bronze), toutes remportées par des athlètes de Swiss-Ski, est réjouissant. Parmi les médaillés, les soldats sport ne sont pas en reste, notamment grâce aux 4 médailles d'or obtenues par Corinne Suter (descente), Michelle Gisin (combiné), Marco Odermatt (slalom géant) et Ryan Regez (skicross). À cela s'ajoutent la médaille d'argent d'Alex Fiva (skicross) et celles de bronze de Jan Scherrer (snowboard-halfpipe) et de Michelle Gisin (super-G). Cette dernière a également obtenu un diplôme olympique avec sa sixième place en slalom, devenant ainsi l'athlète la plus titrée des 62 soldats sport membres de la délégation olympique suisse, qui réunissait 167 athlètes aux Jeux de Pékin

 

Un bilan positif

Le colonel d'état-major général Marco Mudry, commandant du centre de compétences Sport de l'armée à Macolin, tire également un bilan positif de ces Jeux: «je suis très fier des deux soldates et des quatre soldats sport qui ont remporté des médailles». Le Tessinois d'ajouter: «ils ont fait rêver la Suisse avec leurs performances.» Les 26 diplômes obtenus par des athlètes bénéficiant du soutien de l'armée suisse illustrent également bien, selon le colonel, l'importance du rôle de celle-ci. Ces diplômes ont été obtenus dans les disciplines du ski ainsi qu'en bob, en curling, en hockey sur glace et en patinage de vitesse. Au total, 45 des 85 athlètes soutenus par l’armée (soldats sport ou militaires contractuels), soit 34 hommes et 11 femmes, ont obtenu un diplôme olympique. Quatre des huit militaires contractuels sportifs d'élite en ont remporté un: Lena Häcki (biathlon), Peter De Cruz (curling), Jovian Hediger (ski de fond) et Livio Wenger (patinage de vitesse).

 

Nettement plus de soldats sport qu'en 2018

À Pékin, les soldats sport représentaient 50,9% des effectifs, soit 65 athlètes (23 femmes et 42 hommes). Ce chiffre est nettement plus élevé qu'aux Jeux de PyeongChang en 2018, où la part d’athlètes soutenus par l’armée s'élevait à 42,1%. Parmi ces athlètes issus de l’armée, le nombre de femmes a également augmenté par rapport à 2018, passant de 12 à 23. Outre les athlètes, la délégation olympique suisse comprenait plusieurs membres de l'état-major du centre de compétences Sport de l'armée dans son personnel d'encadrement. Tout comme les sportifs, ceux-ci peuvent effectuer jusqu'à 130 jours de cours de répétition par an et sont indemnisés par une solde et les APG.

 

Liens:
Centre de compétences Sport de l'armée (admin.ch)

Vue d'ensemble des médailles et des diplômes obtenus aux Jeux de Pékin 2022 (swissolympicteam.ch)          


Retour Commandement de l'Instruction