print preview Retour Commandement de l'Instruction

Les commandants de compagnie dans un échange animé

Le commandant de corps Hans-Peter Walser, chef du commandement de l'Instruction, a rencontré à Wangen-an-der-Aare les commandants de compagnie effectuant leur service pratique. La journée a été rythmée par différentes présentations interactives ainsi que des ateliers pratiques en petits groupes. Cela a permis aux commandants d'apprendre à se connaître et à échanger leurs expériences.

09.09.2021 | Communication Défense, Victor Polla

Leçons tirées de la pratique, discutées lors d'un atelier. ©VBS/DDPS, Victor Polla

Deux valeurs lient entre eux les différents thèmes abordés par le commandant de corps Walser en introduction de cette journée: la responsabilité et la confiance. La responsabilité du commandant est fondamentale en toutes circonstances et dans tous les domaines, complétée par la confiance envers ses supérieurs et subordonnés. Il a rappelé par ailleurs combien la capacité de communiquer ses buts et garder une ligne claire sont les fondements de la conduite par objectifs.

Enfin, un focus a été mis sur la prévention: «Je veux qu'au sein de notre armée les discriminations n'aient pas leur place, et j'engage pour cela votre attention» a ordonné le commandant de corps. Il ajoute: «C'est à vous de créer une culture qui permet de discuter au niveau de la compagnie et des sections: si nous apprenons à nous connaître, nous pouvons éviter les discriminations tout en favorisant l'inclusion de chacun - j'en suis convaincu».

Le Leadership militaire, un atout précieux

Le colonel Peter Wyser, membre de l'état-major de milice du chef du commandement de l'Instruction et représentant du secteur privé, a ensuite pris la parole. Dans sa présentation, il a montré aux jeunes commandants la valeur ajoutée de la formation au leadership militaire pour leur carrière professionnelle privée. A titre d'exemple, le colonel Wyser a mis en évidence combien l'établissement de standards sont des qualités fondamentales chez les cadres du secteur privé: «Le rapport de compagnie vous permet de conduire un petit état-major capable de mettre en œuvre votre vision de la marche du service et ainsi de maintenir un niveau de qualité élevé».

Innovation Workshop

Que pourrait-on faire pour améliorer le modèle de service actuel ainsi que l'instruction militaire dans le cadre de la Vision 2030 dans les années à venir? Le colonel EMG Bernhard Horn est chef du domaine «Projets & Développement» et conduit l'équipe chargée de réaliser de deux rapports «modèle de service» et «conception de l'instruction» à l'horizon 2030. Afin de permettre une large consultation, 10 workshops regroupant 150 participants ont jusqu'à présent été réalisés avec la milice, et une douzaine de workshop ont été réalisés avec le personnel du groupement défense. Le commandant de corps Walser déclare: «Cela aurait été une occasion perdue de ne pas profiter de consulter les futurs commandants de notre armée». Ainsi, ces deux problématiques ont été posées aux jeunes commandants, qui ont ensuite été répartis en groupes réduits. Au terme de l'atelier, le colonel EMG Horn a rappelé: «Nous ne pouvons pas attendre 2030 pour nous améliorer», en donnant plusieurs exemples de mesures issues de workshop précédents actuellement en cours d'évaluation dans les formations d'applications. 

Au terme des nombreux échanges, critiques parfois mais toujours sincères, les commandants se sont déclarés très satisfaits. Si c'était à refaire, ils prolongeraient même lors d'un souper tous ensemble.

Présentation des résultats de l'atelier : Le commandant de corps Walser (à droite) écoute attentivement. ©VBS/DDPS, Victor Polla