print preview Retour Commandement de l'Instruction

L'Armée suisse étend sa coopération avec les universités de Suisse italienne

Mardi, une délégation du Conseil d’Etat tessinois s'est félicitée d'une rencontre stratégique entre l'Armée suisse et les représentants des universités tessinoises dans le bâtiment du gouvernement à Bellinzone. Avec la signature d'une convention, la première pierre a été posée pour la reconnaissance de la formation des cadres de l'Armée suisse dans le sud des Alpes.

12.03.2019 | Communication Défense, Giorgio Krüsi

DSC00406
La signature du memorandum par le divisionnaire Claude Meier, le président Alberto Petruzzella et le président et directeur général de la SUPSI Franco Gervasoni. ©VBS/DDPS

Grâce à la rencontre organisée dans la capitale tessinoise par le commandant de corps Daniel Baumgartner, chef du commandement de l'Instruction, l’Armée suisse, l'Université de la Suisse italienne (USI) et la Haute école spécialisée de la Suisse italienne (SUPSI) ont signé un accord qui affirme leur compétence mutuelle dans le domaine de la conduite et qui prévoit la reconnaissance de la formation des cadres de l’Armée suisse.

Fondée il y a 22 ans, l'Université de la Suisse italienne compte aujourd'hui environ trois mille étudiants répartis dans ses cinq facultés. La Haute école spécialisée de la Suisse italienne a commencé ses activités au cours de l'année académique 1997-1998 et compte aujourd'hui près de 5'000 étudiants. Les deux universités offrent tout l'éventail de la formation, du baccalauréat jusqu’à la formation continue certifiée en passant par le master et le doctorat.

Le divisionnaire Claude Meier, chef de l’Etat-major de l'armée, s'est félicité de cette rencontre. « Cette réunion est un début qui nous permettra de consolider nos contacts avec le monde universitaire du sud des Alpes et de travailler à la reconnaissance mutuelle de nos compétences, avec une attention particulière à la formation des cadres », a-t-il déclaré.

Outre le divisionnaire Claude Meier et des représentants du commandement de l'Instruction, Monica Duca Widmer, présidente du Conseil de l'USI, Boas Erez, recteur de l'USI, Alberto Petruzzella, président du Conseil de la SUPSI et Franco Gervasoni, directeur général de la SUPSI, étaient présents. Le gouvernement tessinois a assisté à la réunion et à la signature de l'accord avec une délégation composée par le Conseiller d’Etat Norman Gobbi (Directeur du Département des Institutions) et Manuele Bertoli (Directeur du Département de la Culture, du Sport et de l'Education).

Grâce à l’accord de coopération signé à l'issue de la réunion, l'USI et la SUPSI se sont engagées à prendre toutes les mesures nécessaires pour que l'expérience acquise par les cadres de l'armée pendant leur formation militaire soit reconnue dans leurs facultés respectives.

Le réseau de coopération entre l'Armée suisse et les universités suisses s'étend ainsi au sud des Alpes, où la reconnaissance de la formation des cadres militaire va prendre forme, comme c'est le cas dans les universités et hautes écoles spécialisées de Bâle, Berne, Brigue, Coire, Genève, Lucerne, Neuchâtel, Olten, St-Gall, Winterthur et Zurich (dont l'école polytechnique fédérale).