print preview

Formation prégraduée, postgraduée et continue (FPPC)

20070607_3165_web

Carrières réglementaires professions médicales

Carrière réglementaire de la fonction de médecin

Informations concernant le service militaire pour les futurs médecins militaires avec coordination des études universitaires et de la formation militaire de cadre.

 

Reconnaissance de la formation en médecine militaire et de catastrophe dans la vie civile:

  • L'achèvement des 12 semaines de l'école de recrues avec l'école de sous-officiers medecins militaires intégrée est reconnu comme un équivalent du stage en soins infirmiers dans les universités qui exigent un stage en soins infirmiers ou exempte du stage en soins infirmiers;
  • Le cours de cadres médecine de huit semaines est comptabilisée dans l'année de stages;
  • Le service pratique de 12 semaines est reconnu pour six spécialisations de la FMH;
  • La formation médico-militaire postgrade et continue est reconnue et permet de recevoir des crédits ou des certificats.

Feuille d'information méd

Carrières réglementaires (document auxiliaire 40.100 f )


Carrière réglementaire de la fonction de dentiste chirurgie maxillo-faciale

Feuille d'information dent chir maxillo-faciale

Procédure pour la planification du service pratique des officiers médecins dentistes dans une clinique spécialisée civile


Carrière réglementaire de la fonction de pharmacien

Feuille d'information pharm

CAS pharmacien

Médicaments et dispositifs médicaux en situation d’urgence et de catastrophe

 

Formation modulaire en cours d'emploi

Durée: 16 jours (en modules) 2020-2021

ECTS credits: 15

Cours 2021

Le Centre de compétences pour la médecine militaire et de catastrophe (Cen comp MMC) offre des cours civils sélectionnés pour les médecins militaires (méd mil) selon les quotas disponibles. Ceux-ci servent à maintenir et à améliorer les compétences de méd mil.

 

Les cours suivants sont proposés:

  • ACLS®
  • ATLS®
  • PALS®.
  • PHTLS®
  • Cours de base en médecine d'urgence (cours pour médecins de garde SSMUS)
  • Cours de médecine d'urgence préhospitalière (Médecine d'urgence préhospitalière / Médecin d’urgence SSMUS)
  • Autres cours spécialisés selon le formulaire d'inscription

 

Critères d'admission

Les cours sont principalement destinés aux officiers subalternes (lt/plt) titulaires d'un diplôme fédéral de médecine humaine et ayant accompli leur service pratique. Les cours sont accordés en se basant sur la fonction et l'incorporation du méd mil. Il n'y a aucun droit aux cours.

 

Formulaire d'inscription

Les demandes pour les cours souhaités doivent être envoyées au Cen comp MMC pour examen et approbation au moyen d'un formulaire dédié (voir ci-dessous). En cas de décision positive du Cen comp MMC, vous pouvez vous inscrire directement auprès de l'organisateur du cours pour le cours approuvé et indiquer le Cen comp MMC comme adresse de facturation. L'inscription à un cours sans l'approbation préalable du Cen comp MMC doit être financée par des fonds privés.

 

Imputation pour le service militaire

Les jours des cours du Cen comp MMC sont des jours de service militaire et ils sont imputés.

 

Convocation

La convocation à un cours de répétition régulier (CR) dans votre unité a toujours la priorité sur un cours du Cen comp MMC. La convocation définitive à un cours se fait au moyen d'un ordre de marche.

 

Les conditions d'annulation des organisateurs civils doivent être respectées. En cas d'empêchement de participer justifié, une demande de déplacement de service doit être soumise au Cen comp MMC.

Formulaire d'inscription pour les cours 2021

Bases juridiques

Informations sur la révision de l’ordonnance sur les obligations militaires (OMi)

L’ordonnance sur les obligations militaires (OMi, RS 512.21), dans sa version révisée entrée en vigueur le 1er décembre 2019, apporte pour le personnel médical divers changements.

L’armée ne réunit pas toutes les conditions pour assurer elle-même l’instruction des militaires exerçant les fonctions de médecin-dentiste en chirurgie maxillo-faciale ou de pharmacien. Ces militaires peuvent, sous commandement militaire, accomplir tout ou partie de leurs services d’instruction (service pratique et cours de répétition) dans des institutions civiles spécialisées afin de maintenir les compétences dans leur domaine.

 

La mention de ces services d’instruction à l’art. 58, al. 2, let. c, OMi, et le rapport explicatif concernant la révision de l’OMi fournissent la base juridique permettant aux militaires susmentionnés d’accomplir du service militaire dans des institutions civiles.

En principe, les services d’instruction des cadres prévus pour revêtir un grade supérieur ou exercer une nouvelle fonction doivent être accomplis dans les cinq ans suivant l’approbation de la proposition. Or, les services d’instruction des cadres nécessaires ne peuvent pas être effectués par le personnel médical militaire dans ce délai en raison de la longue carrière de cadre (octroi de la proposition, durée des études). Pour les militaires concernés, l’obtention du diplôme fédéral est donc déterminante. Ils doivent avoir achevé la formation des cadres au plus tard trois ans après avoir obtenu ledit diplôme (art. 65, al. 2, OMi). Les militaires des troupes sanitaires en phase de formation ne sont donc pas assujettis à la taxe d’exemption de l’obligation de servir. Toutefois, la période d’exonération est de huit ans maximum à compter de l’octroi de la proposition.

Tout militaire qui a été promu ou qui a assumé une nouvelle fonction sous l’ancien droit doit également accomplir la durée totale des services d’instruction conformément à l’ancien droit. C’est le principe de la disposition transitoire figurant à l’art. 109 OMi. En conséquence, les officiers subalternes concernés (lt et plt) doivent accomplir 600 jours de service d’instruction.

 

La révision de l’alinéa 2 de l’art. 109 OMi déroge au principe susmentionné. Les médecins militaires, vétérinaires, médecins-dentistes en chirurgie maxillo-faciale et pharmaciens revêtant un grade d’officier subalterne qui ont effectué leur école d’officiers avant le 31 décembre 2017 et leur service pratique après le 1er janvier 2018 sont traités de la même manière que les militaires qui ont effectué l’école d’officiers et le service pratique après le 1er janvier 2018 ou qui doivent encore les accomplir. En pareil cas, la durée totale des services d’instruction est réduite à 456 jours (+ 50 jours au maximum en tant que spécialiste) pour les médecins militaires et les pharmaciens, à 538 jours pour les médecins-dentistes en chirurgie maxillo-faciale et à 536 jours (+ 50 jours au maximum en tant que spécialiste) pour les vétérinaires.

Jusqu’ici, la proposition d'avancement pour revêtir le grade de capitaine (médecin de bataillon et médecin de groupe) pouvait être octroyée au plus tôt à la fin du troisième cours de répétition avec demande simultanée de promotion au grade de premier-lieutenant. Les médecins militaires auraient ainsi jusqu’à sept ans de retard sur les autres officiers subalternes après avoir achevé l’instruction militaire de base. Il sera désormais possible de recevoir une proposition d'avancement après le premier cours de répétition. Cette mesure vise à assurer une meilleure coordination avec la carrière civile.


Centre de compétences pour la médecine militaire et de catastrophe Worblentalstrasse 36
CH-3063 Ittigen
Tél.
+41 58 464 27 60

E-Mail