print preview

Etat-major des Forces aériennes

Titelbild mit 4 Bildern

Organisation et tâches

L’État-major des Forces aériennes est constitué de deux unités organisationnelles : la fraction d’état-major du remplaçant du commandant (rempl cdt FA) et la fraction d’état-major du chef de l’État-major des Forces aériennes (CEM FA). Ensemble, elles apportent leur appui au commandant et établissent les bases nécessaires à la planification et à la conduite des Forces aériennes, à moyen et à long termes.

La fraction d’état-major du remplaçant du commandant se concentre essentiellement sur la planification d’entreprise, dont font partie le développement d’entreprise, la doctrine, la planification de projets et d’essais ainsi que le système coordonné des Forces aériennes. Ses tâches s’inscrivent dans une perspective à long terme, axée sur son rôle au sein de l’administration fédérale.

La fraction d’état-major du chef de l’État-major des Forces aériennes se concentre essentiellement sur la planification militaire. Elle comprend les domaines de base de conduite A1 à A9, dont la désignation est également valable sur le plan international. Le A signifie air et représente les Forces aériennes. Ses tâches s’inscrivent dans une perspective à moyen terme, axée sur la planification et la conduite militaires.

Les tâches et compétences fondamentales des domaines de base de conduite sont les suivantes :

A1 : Personnel de la troupe

Le chef A1:

  • assure la collaboration avec le cdmt Instr (Pers A) et le cdmt Op (J1) et appliquer les directives en la matière au sein des FA.
  • coordonne la collaboration avec les S1/chef S des cdmt BA, de la br IE FA et de la FOAP DCA 33.
  • coordonne le développement du personnel des cadres de milice ainsi que l’incorporation au sein des formations de milice du personnel professionnel militaire des FA, en accord avec les cdmt BA, la br IE FA, la FOAP DCA 33 et le CAP / GEC FA.
  • assure en toute circonstance le support QG des FA sur le site de Berne.

Documents

A2: Renseignement

Le chef A2:

  • conduit le renseignement des Forces aériennes et en assurer les prestations vis-à-vis du commandant des Forces aériennes et de l’état-major.
  • intégre les observations et analyses issues du renseignement dans les processus de conduite et assurer le flux d’informations entre le service de renseignement et le cdt/EM.
  • dirige la recherche, l’exploitation et la diffusion des renseignements lors des engagements et des exercices.
  • assure l’exploitation du centre de renseignement au profit de la Centrale des opérations des Forces aériennes lors des engagements.
  • diffuse les produits du renseignement (renseignements particuliers, renseignements clés, présentation de la situation, rapports de situation) au sein de l’état-major et des renseignements intégrés des Forces aériennes.
  • propose au commandant le secteur d’intérêt, les domaines d’intérêt et les priorités en renseignements.
  • élabore et évaluer les possibilités de développement de la situation en matière de menaces et de dangers, proposer au commandant la possibilité déterminante de développement de la situation pour les opérations aériennes.
  • établii et tenir à jour en permanence le concept de renseignement.
  • fournit des contributions pertinentes pour le renseignement dans le concept, le plan et l’ordre d’engagement des Forces aériennes.
  • assume la responsabilité de l’instruction en matière de renseignements au sein des Forces aériennes, en collaboration étroite avec le commandement des Opérations (RM&SPPA), le commandement de l’Instruction (surtout la formation à la conduite de la guerre aérienne) et d’autres organisations professionnelles (surtout la br IE FA).
  • collabore étroitement avec l’organisation professionnelle RM&SSPA, Analyse Renseignement Air/J2 (ARA/J2 AIR), qui, en situation normale, lorsque la cellule A2 n’est pas active, assure les prestations de renseignement au profit des Forces aériennes.

A3/5 : Opérations/Planification

Le chef A3/5:

  • assure la collaboration avec le Cdmt Op et mettre en œuvre les directives y relatives.
  • établit la planification des opérations aériennes en faveur de la donnée d'ordres opérative du Cdmt Op.
  • coordonne les contributions concernant la disponibilité de base des modules des Forces aériennes.
  • traite la planification à moyen terme avec horizon allant de quelques jours jusqu'à 4 ans en tenant compte des leçons apprises.
  • assure les tâches des services compétents des Relations internationales des Forces aériennes.
  • conclure les conventions de prestations entre les FA et skyguide.
  • établit des bases opérationnelles comme des concepts opérationnels et apporter des contributions relatives aux bases d'acquisition et d'évaluation.
  • traite de manière compétente les règlements de conduite des FA et de cdt COMSEC de la suisse.

Documents

A4 : Logistique


Le chef A4 / SCEM logistique:

  • gère et dirige l'unité organisationnelle A4 logistique.
  • assure la planification logistique et la conduite.
  • attribue le matériel d'instruction aux états-majors et aux corps de troupe.
  • est responsable du suivi et du développement des processus logistiques.
  • gère l'infrastructure et l'équipement des bases aériennes.
  • applique les directives sur la sécurité du travail et la protection de la santé.
  • conduit le DBC A4 dans l'organisation militaire de l'état-major et coopère avec l'EM ingénierie et l'EM maintenance.
  • représente des FA au niveau cdmt Op et BLA.
  • assure la formation et le perfectionnement de toutes les fonctions logistiques. 

Documents

A6 : Aide au commandement

Le chef A6:

  • établit les directives d'engagement des systèmes d'aide cdmt.
  • établit des concepts généraux et détaillés pour les engagement quotidiens et les engagements spéciaux en Suisse et à l'étranger.
  • assure la donnée d'ordres pour l'aide cdmt et la GE et mandate les prestataires de l'aide cdmt.
  • conduit l'engagement des systèmes d'aide cdmt et en assume la responsabilité globale.
  • garantit la qualité des systèmes d'aide cdmt.
  • conduit le personnel de milice des postes d'engagement (météo, info, comm) tout au long de l'année.
  • assume les tâches du S6 à la centrale des opérations.

Documents

A7 : Formation

Le chef A7:

  • garantit la collaboration avec le commandement de l’Instruction et le commandement des Opérations.
  • élabore des contributions à la donnée d’ordre des Forces aériennes pour le domaine de base de conduite A7, notamment dans les domaines de l’instruction axée sur l’engagement, du processus d’évaluation de l’action et du controlling de l’instruction.
  • assume la responsabilité du processus et du controlling de l’instruction des Forces aériennes.
  • assure la recherche et l’enseignement de la doctrine des Forces aériennes et, en collaboration avec la Formation supérieure des cadres de l’armée, la formation à la conduite de la guerre aérienne.
  • coordonne la formation au commandement et l’instruction d’état-major et garantir la vérification de la disponibilité de base des états-majors des Forces aériennes.
  • représente le domaine Instruction des Forces aériennes lors de rapports techniques et dans le cadre de groupes de projet ou de travail.
  • élabore des documents fondamentaux utiles à l’instruction (p. ex. concepts d’instruction) et contribuer aux bases nécessaires aux acquisitions et aux évaluations.
  • assiste la brigade d’instruction et d’entraînement des Forces aériennes, la Formation d’application de la défense contre avions 33 et d’autres domaines des Forces aériennes dans le cadre de l’instruction.
  • assume la responsabilité du controlling de la disponibilité.
  • garantit l’élaboration et la gestion de prescriptions, de matériel didactique et de moyens destinés à l’instruction.
  • participe à la création de concepts d’instruction et de documents relatifs à l’apprentissage en ligne.
  • soutenit la planification et la conduite des cours d’état-major des Forces aériennes.

Documents

A9 : Coopération entre organes civils et militaires

Le chef A9:

  • est responsable de la coopération entre organes civils et militaires en toutes situations.
  • conseille en première priorité le commandant et en seconde priorité les officiers d'état-major et les cadres des formations subordonnées pour toutes les affaires relevant de la coopération entre organes civils et militaires.
  • est responsable dans le cadre de la donnée d'ordre des contributions importantes portant sur la coopération entre organes civils et militaires.
  • assure l'interface entre l'état-major des Forces aériennes et les organisations politiques et non politiques.
  • assure l'interface entre l'Etat-major des Forces aériennes et les services fédéraux non militaires, les autorités cantonales et communales.
  • favorise la compréhension pour la coopération entre organes civils et militaires.
  • est qualifié pour l'aide en réseaux, également dans les situations de crise.
  • est raccordé aux réseaux nationaux et internationaux. 

 

Les domaines de base de conduite A3 et A5 n’en forment qu’un au sein de l’État-major des Forces aériennes, les domaines A2 et A9 sont dirigés par un officier de milice et il n’existe pas de domaine A8.

Le CEM FA est responsable de la planification, de la donnée d’ordres et du suivi de la situation des engagements et des exercices ainsi que de l’instruction de base du personnel de milice et du personnel professionnel. Parmi ses contributions essentielles figurent l’ordre de base des FA (STANORD), les ordres d’engagement pour des opérations comme la protection du Forum économique mondial de Davos (WEF) ou pour des exercices d’ensemble de troupe ou d’état-major, etc. L’État-major des Forces aériennes contribue également à la donnée d’ordres des échelons opératif et stratégique. Chaque engagement effectué donne lieu à un processus d’évaluation de l’action permettant de tirer des enseignements pour les engagements à venir.

L’État-major des Forces aériennes émet et révise des directives pour la disponibilité de base et la disponibilité opérationnelle des FA. Il participe à la gestion de crise de l’échelon de la Défense au profit du chef de l’Armée.

Le CEM FA assume la responsabilité de la planification des tirs d’aviation à l’Axalp. Il est également chef de projet pour la mise en place du service de police aérienne permanent PA24.

Le chef d’état-major des Forces aériennes
Colonel EMG Peter Bruns

documents

Links

badge-juftwaffenstab

Le chef de l'Etat-major des Forces Aériennes

Forces aériennes suisses Etat-major des Forces aériennes
Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 464 00 59

E-Mail

Forces aériennes suisses

Etat-major des Forces aériennes
Papiermühlestrasse 20
CH-3003 Berne