print preview Retour Forces aériennes

Emmen: haut lieu de la défense aérienne depuis 80 ans

La base aérienne militaire d'Emmen a fêté ses 80 ans avec deux journées portes ouvertes les 24 et 25 mai. Preuve de l'intérêt de la population pour l'aviation, plus de 40'000 visiteurs ont fait le déplacement. Pour l'occasion, les organisateurs avaient prévu un programme riche et varié. L'occasion pour le public d'entrer dans les coulisses d'une des plus importantes bases aériennes de Suisse.

31.05.2019 | Communication Défense, Anthony Favre

Titelbild
Avec Emmen comme base d'attache depuis 1993, la Patrouille Suisse était chez elle durant ces portes ouvertes. (Photos: Stefan Scheuteri, Anthony Favre).

Des démonstrations d'un PC-9, d'un PC-21 et d'un Cougar. Puis celle du PC-7 Team et d'un F/A-18.  Pendant deux jours, des démonstrations de vol à couper le souffle se sont succédé sans répit à Emmen lors des journées portes ouvertes, pour le plus grand plaisir des 40'000 visiteurs qui avaient fait le déplacement. Dès le matin, un détachement d'éclaireurs parachutistes de la compagnie d'éclaireurs parachutistes 17 avait ouvert les hostilités en sautant d'un Pilatus Porter au-dessus de la base. L'après-midi, c'était au tour des Tiger F-5 de la Patrouille Suisse d'impressionner le public. Le début de leur démonstration, accompagné par l'hymne national, a suscité une vive émotion.  

Coup d'œil dans les coulisses

Parallèlement aux multiples démonstrations de vol, le public pouvait s'informer sur les différentes activités des organisations présentes sur le site et jeter un coup d'œil dans les coulisses. La Base logistique de l'armée (BLA), chargée de l'entretien des infrastructures, présentait ses véhicules. Sur l'exposition de la Base d'aide au commandement (BAC), une maquette illustrait le fonctionnement du réseau et des systèmes informatiques.

Emmen est également un lieu incontournable pour la formation des pilotes militaires. A ce titre, le public avait l'opportunité de jeter un coup d'œil à l'intérieur des impressionnants simulateurs de vol. Dans les locaux du commandement drones 84, lui aussi stationné sur la base lucernoise, chacun pouvait s'assoir au poste de contrôle et s'improviser pilote de drones l'espace d'un instant.

Un intérêt prononcé pour l'aviation

Pendant deux jours, la grande variété de démonstrations aériennes et d'expositions a su ravir un public acquis à la cause. Au terme d'une manifestation maîtrisée de bout en bout, Paul Jäger, commandant remplaçant de la base et président du comité d'organisation du jubilé, se montrait satisfait: «Tout s'est très bien déroulé. Le contact avec la population et les autorités locales est très positif. La base aérienne reste solidement ancrée dans le paysage». La forte affluence confirme l'intérêt de la population pour l'aviation. Les visiteurs ont pu redécouvrir l'histoire de la base d'Emmen, lieu incontournable de la défense aérienne et de la formation des pilotes militaires suisses.

80 ans de défense aérienne

L'histoire de la base aérienne militaire d'Emmen commença le 7 juillet 1939. Ce jour-là, le lieutenant-colonel Burkhard fut le premier pilote militaire à atterrir sur la toute nouvelle base lucernoise à bord d'un avion d'entraînement de type Bücker Bü-131 Jungmann. La base était alors constituée d'une piste principale de 600 mètres et d'une halle pour avions. Depuis lors, elle n'a cessé de se développer. Dès 1956, elle a accueilli une partie de la formation des pilotes. Aujourd'hui, elle abrite les simulateurs de vol et forme les pilotes militaires sur PC-21 et PC-7. Depuis 1993, la Patrouille Suisse l'a également choisie comme base d'attache. En outre, elle héberge le commandement des drones avec le système de drones de reconnaissance ADS-95. Finalement, avec Payerne et Meiringen, elle est une des trois bases aériennes pouvant accueillir les jets de combat. Elle est donc appelée à jouer un rôle de premier plan dans le processus d'acquisition du nouvel avion de combat et des moyens de défense sol-air.

Photos