print preview Retour Forces aériennes

Le renforcement du service de police aérienne nécessite plus d'entraînements

Depuis le 1er janvier 2019, les Forces aériennes sont opérationnelles 365 jours par an, de 6 heures à 22 heures. Afin de pouvoir garantir cette disponibilité opérationnelle élargie, des entraînements en vol de nuit sont nécessaires. Avec cette extension, l'armée a accompli une étape supplémentaire du service de police aérienne et elle atteindra la disponibilité 24h sur 24 d'ici fin 2020, comme décidé par le Parlement.

09.01.2019 | Communication Défense

FA-18 Cockpit
Les pilotes peuvent aussi se préparer aux vols de nuit avec un simulateur. Ce dernier ne remplace toutefois pas les conditions réelles.

En 2018, les Forces aériennes suisses ont accompli 245 Live Missions (contrôle ponctuel d'aéronefs d'Etats étrangers qui requièrent une «diplomatic clearance») et 16 Hot Missions (missions de police aérienne sur des aéronefs qui violent la souveraineté de l'espace aérien ou les règles du trafic aérien, ou qui ont besoin d'aide en situation d'urgence). Depuis le 1er janvier 2019, les Forces aériennes ont étendu la disponibilité pour le service de police aérienne 24 (PA24). Désormais, de tels engagements peuvent avoir lieu 365 jours par an, entre 6 heures et 22 heures.

Jusqu'à fin 2018, cette disponibilité était déjà assurée 365 jours par an avec deux avions armés à disposition, mais seulement de 8 heures à 18 heures. L'extension de ce créneau horaire aux heures de nuit permet ainsi de couvrir plus de 90% du trafic aérien qui passe au-dessus de la Suisse. Cette étape supplémentaire vers la mise en œuvre d'une initiative parlementaire implique également que les pilotes engagés pour ce service ont besoin d'un minimum d'entraînement en vol de nuit.

Comme auparavant, les vols de nuit d'entraînement ont lieu les lundis soirs (réserve mardis soir si on ne pouvait pas voler le lundi). Ces vols d'entraînement sont prévus pour tous les pilotes. Ces vols permettent aux pilotes uniquement un entraînement minimal en vol de nuit (8% de l'entraînement global comparé avec les 15-20% du standard international).

Vu l'extension des horaires du PA24 jusqu'à 22 heures, il peut être nécessaire que certains équipages PA24 aient un besoin opérationnel supplémentaire en vol de nuit. Pour cette raison, les deux pilotes en charge du PA24 peuvent effectuer exceptionnellement le mercredi soir (sauf en été) un vol pour garantir la disposition opérationnelle jusqu'au plus tard à 22 heures.