print preview Retour Commandement des Opérations

SWISSCOY Update - Reconnaissance dans le secteur d’engagement

Au début de chaque cours d’instruction, les cadres clés du prochain contingent de la SWISSCOY se rendent dans le secteur d’engagement afin de se faire une image détaillée de leur futur lieu de travail. Au début du mois de février 2021, une reconnaissance a été organisée non pour l’ensemble des cadres clés mais pour une délégation réduite composée du commandant du contingent (NCC), du chef d’état-major (COS) et du commandant de l’élément national de soutien (NSE) du 44e contingent de la SWISSCOY.

01.03.2021 | Of spéc Christian Busenhart, PIO du contingent 43 de la SWISSCOY

Le colonel EMG Robert Eyer, notre NCC, se trouve déjà dans la zone d’accueil de l’aéroport de Slatina pour souhaiter une cordiale bienvenue à la délégation.
Le colonel EMG Robert Eyer, notre NCC, se trouve déjà dans la zone d’accueil de l’aéroport de Slatina pour souhaiter une cordiale bienvenue à la délégation.

Le ciel au-dessus de l’aéroport de Slatina est bouché par des nuages gris. Nous attendons impatiemment l’arrivée du vol de ravitaillement. Enfin, l’avion à hélices bleu et blanc de la société Zimex atterrit en douceur et roule jusqu’à l’aire de stationnement. Les portes s’ouvrent lentement, et les passagers débarquent. Les premiers membres du 44e contingent foulent déjà le sol du Kosovo. Composée du col EMG Christophe Rial, NCC 44, du lt col EMG Manuel Lauener, COS 44, et du cap Carlo Bernasconi, cdt NSE 44, la délégation est accueillie et escortée jusqu’au terminal aéroportuaire par l’of spéc Dominic Leuzinger, notre Air ops. Au vu des nombreuses informations et impressions à emmagasiner, le programme des représentants du prochain contingent de la SWISSCOY sera chargé. Le colonel EMG Robert Eyer, notre NCC, se trouve déjà dans la zone d’accueil de l’aéroport de Slatina pour souhaiter une cordiale bienvenue à la délégation.

 

Peu après l’arrivée au camp Film City, le quartier général de la KFOR, les choses sérieuses commencent. Les hôtes s’installent dans leurs conteneurs et font le tour du camp qui abrite notamment l’état-major de la SWISSCOY, le centre médical géré par la Suisse et l’Autriche, ainsi que des spécialistes des transmissions et en informatique. Une liaison entre le camp et le bâtiment d’instruction de SWISSINT est établie pour que les cadres clés du 44e contingent restés en Suisse puissent participer aux discussions et se faire une première idée de leur future mission au Kosovo.

 

Aussitôt la liaison établie, le maj Martin Zemp, responsable du cours d’instruction pour la SWISSCOY, salue les deux NCC se tenant devant la caméra. Après un bref échange à propos du voyage à destination du Kosovo, le maj Zemp passe la parole au colonel EMG Robert Eyer qui commence par indiquer que l’objectif principal de la rencontre consiste à harmoniser les informations afin que le prochain contingent bénéficie des connaissances acquises par ses prédécesseurs au cours des derniers mois. Il évoque ensuite un autre sujet essentiel, la KFOR, avec laquelle les membres du contingent suisse collaborent bien. La SWISSCOY fait partie de la famille KFOR ; de très bons contacts ont pu être noués au fil du temps avec les commandants des autres nations.

 

Le lendemain, le programme se poursuit de bon matin avec la reconnaissance des emplacements des équipes de liaison et de surveillance (LMT) suisses au nord du Kosovo, dans les villes de Mitrovica et de Zubin Potok, et avec une visite du NSE stationné dans le Camp Novo Selo. À 16h30, le cap Dominic Schaub, cdt NSE 43, et le plt Fabio Prata, chef de la section circulation et transport, attendent impatiemment l’arrivée des trois représentants du 44e contingent. Plusieurs véhicules ont été mis en scène pour démontrer la diversité des tâches et des moyens du NSE aux visiteurs. Les véhicules sont une chose, mais le cap Schaub commence par présenter brièvement le camp et l’articulation du NSE et de ses détachements. Après son exposé, le cap Schaub conduit les membres de la délégation dans la menuiserie, dans l’atelier de l’équipe de maintenance et dans l’entrepôt afin que les visiteurs se familiarisent avec les domaines d’activité de ces spécialistes du soutien. Entre-temps, la nuit est déjà tombée, et il est l’heure de souper.

 

Au troisième jour de leur visite, les membres de la délégation ont vu les LMT au sud du Kosovo, dans les villes de Prizren et de Malisevo. Ils ont ainsi pris connaissance des tâches à accomplir et des défis à relever. Au vu du programme serré et de la brièveté du séjour dans le secteur d’engagement, le temps a passé très vite. Le paquetage préparé et la tête pleine de souvenirs, les membres de la délégation ont entamé leur voyage de retour à Stans-Oberdorf pour rejoindre le reste du 44e contingent à l’instruction en Suisse.