print preview Retour Commandement des Opérations

SWISSCOY Update

Cela fait déjà trois mois que le 43e contingent de la SWISSCOY est engagé et, malgré le COVID 19, le quotidien est bien en place dans les camps militaires. Formant désormais une équipe soudée, les soldates et les soldats partagent chaque jour des moments joyeux, avec de temps à autre aussi des épisodes plus tristes. Les situations difficiles et les défis ne manquent pas de rapprocher les membres de la SWISSCOY, qui constituent maintenant une communauté de destin. Cette cohésion et cette attention mutuelle sont d’autant plus importantes durant la période actuelle.

22.12.2020 | SWISSINT

Au Kosovo aussi, la saison froide a fait son entrée, et Noël s’approche à grands pas
Au Kosovo aussi, la saison froide a fait son entrée, et Noël s’approche à grands pas

Au Kosovo aussi, la saison froide a fait son entrée, et Noël s’approche à grands pas. Pour de nombreux membres de la SWISSCOY, c’est la première fois qu’ils passent les fêtes dans un environnement complètement étranger et non dans leur foyer. Cependant, ils ne doivent pas entièrement renoncer à l’ambiance de Noël, car cette dernière est aussi présente dans les camps et les bâtiments des équipes de liaison et de surveillance. Au Camp Film City, le commandant du contingent, le colonel EMG Robert Eyer, a chargé l’équipe du MOVCON de créer une ambiance quelque peu festive. Une mission que le capitaine Nathalie Rölli et quelques-uns de ses camarades ont reçue avec plaisir.

 

Dans les petites enceintes Bluetooth, Frank Sinatra fredonne gaiement « Merry Christmas » tandis que le capitaine Rölli, le soldat Allemann et le soldat Gagulic font face à l’un des trois sapins de Noël. Équipés d’escabeaux et de caisses remplies de guirlandes et de boules, ils tiennent conseil devant l’arbre. « Nous avons trouvé toutes ces décorations de Noël dans nos entrepôts », explique le capitaine Rölli en tendant une boule au soldat Allemann. « Il y en a vraiment beaucoup, et de très belles. Ça nous permet de donner une atmosphère de fête à notre Swiss Compound. » Les discussions vont bon train concernant l’emplacement idéal de chaque décoration et la manière d’accrocher ces accessoires afin que le résultat soit visuellement parfait.

 

« C’est une mission un peu différente de notre travail quotidien ; ça fait plaisir », relève le soldat Gagulic. Il s’occupe notamment des guirlandes lumineuses pour la Swiss House. Qui n’a jamais dû lutter avec de telles salades de câbles sans fin ? Patiemment, le soldat Gagulic défait les nœuds jusqu’à ce que toutes les guirlandes soient impeccablement déroulées. Le soldat Allemann semble lui aussi apprécier cette tâche peu commune : « Nous avons l’occasion de recréer un peu l’ambiance de Noël et de contribuer ainsi au moral des gens. »

 

Et en effet, lentement, le Swiss Compound tout entier se met à rayonner d’un éclat féérique. De petits flocons de neige et des boules de Noël colorées ornent les couloirs. Au dehors, les sapins sont magnifiquement décorés, et la Swiss House a davantage des airs de maison du père Noël que de chalet suisse traditionnel. Le coup d’envoi des fêtes de fin d’année peut donc être sonné. Même si les militaires du 43e contingent de la SWISSCOY sont loin de chez eux, ils se réjouissent de pouvoir profiter de l’atmosphère de Noël malgré leur engagement.