print preview

Retour Commandement des Opérations


Le bat inf mont 48 prend le drapeau

Placé sous les ordres du lt col EMG Olaf Niederberger, le bataillon d’infanterie de montagne 48 (bat inf mont 48) a marqué le coup d’envoi de son cours de répétition 2022 par la prise symbolique du drapeau. Au cours de la cérémonie, le commandant a souligné les combats qui ravageaient l’Ukraine à l’heure actuelle, rendant ainsi claire l’importance de la Suisse en tant que havre pour l’échange et le dialogue international, surtout en ces temps troublés.

19.05.2022 | CUMINAIVEL | kh/fe

 

Par un temps changeant, le bat inf mont 48 a pris son drapeau sur la place d’armes de Coire, la plus moderne de Suisse. Lors de son allocution, le lt col EMG Olaf Niederberger, commandant, a surtout salué les détachements des conducteurs de chiens et de la Police militaire qui viennent renforcer le bataillon pour ce service. Il a ensuite rappelé que l’époque, les circonstances et la mission de ce CR étaient exceptionnelles. Notamment au vu de la situation dans laquelle se trouve l’Europe, il est fort probable que revêtir l’uniforme, passer l’arme en bandoulière et suivre les instructions indiquées sur l’ordre de marche aient procuré à certains un sentiment particulier.

Le lt col EMG Niederberger a ensuite abordé la situation en Ukraine, mettant en avant que le 24 février avait marqué un tournant dans l’histoire du Vieux Continent. En effet, la dernière guerre interétatique qu’a connue l’Europe dans les aires, sur mer et au sol remonte à 1945.

 


Les explications du commandant ont montré que la sécurité et la liberté n’allaient pas de soi, même dans l’Europe du XXIe siècle, et qu’elles devaient parfois être acquises par la guerre, comme le relatent les manuels d’histoire.

Au vu de la situation, la prise du drapeau, ou plus exactement l’appel au drapeau, revêt une nouvelle dimension. Elle signifie aussi qu’il faudra entraîner les compétences centrales de la défense avec encore davantage d’assiduité à l’avenir. Le lt col EMG Niederberger, qui n’a repris les rênes du bat inf mont 48 que l’automne dernier, a ainsi indiqué les objectifs qu’il entendait poursuivre en tant que commandant. Au cours de cette première année, il place le soutien des autorités civiles au cœur de ses préoccupations.

Le commandant a consciemment expliqué que le bat inf mont 48 constituait cette année la principale structure militaire au sol pour la protection des infrastructures sensibles et la surveillance du secteur d’intervention, et donc assurait la tenue du WEF 2022 avec différents partenaires civils et militaires. L’importance de la manifestation sur la scène du dialogue international et la présence d’un grand nombre de personnalités protégées par le droit international public rendent nécessaire l’engagement pour lequel le canton des Grisons a déposé une demande de soutien auprès de la Confédération. Même en ces temps troublés, la Suisse reste un havre pour l’échange et le dialogue international.

 


Le service subsidiaire et les missions qui en découlent confèrent une grande responsabilité au bat inf mont 48. Les militaires auront le droit d’appliquer des mesures de contrainte policière pour remplir leur mission et de se servir de leur arme dans la limite du raisonnable pour se défendre et protéger leurs camarades. Ce droit va de pair avec une grande part de responsabilité. Les militaires devront faire preuve d’une certaine autodiscipline pour s’en montrer dignes.

Le commandant a conclu la cérémonie de prise du drapeau en ces termes: «J’ai la certitude que vous êtes conscients de votre responsabilité et que vous effectuerez vos missions en toute âme et conscience. J’ai aussi confiance en mes cadres, les officiers et les sous-officiers, pour faire de ce WEF un succès en agissant de manière adéquate. Chers camarades, je me réjouis du service qui nous attend.»


Retour Commandement des Opérations