print preview Retour Commandement des Opérations

Exercice de troupe CACUS 2018

Le groupe d'artillerie 1 a été exercé du 5 au 7 juin 2018 dans le cadre de CACUS 2018, un exercice de groupe complet et exigeant qui s'est déroulé au coeur du Pied du Jura.

27.06.2018 | Br méc 1

Visite du Chef du Commandement des Opérations, le Commandant de Corps Aldo Schellenberg

 

Pour la troisième année le groupe d’artillerie faisait service sous le commandement du lieutenant-colonel EMG Antoine Garnier. Ce service a été marqué entre autres :

  • par l’appui du groupe au Stage de formation technique pour commandants de tir, futurs officiers d’appui du feu (OFAF) et commandants de tir-drone des Forces aériennes ;
  • par l’exercice planifié et conduit par le commandant de groupe en collaboration étroite avec les autorités et les services de la Ville de Lausanne et qui, suite aux inondations torrentielles dans le nuit du 11 au 12 juin dernier, s’est transformé tout naturellement en aide spontanée de la troupe en Ville de Lausanne ;
  • ainsi que par l’exercice CACUS, conduit par moi-même, appuyé par des officiers de l’état-major de brigade, du 5 au 7 juin entre le Nord vaudois et Bière, soit situation rare, en 2e semaine déjà du cours.

 

Après avoir chargé ses véhicules chenillés sur les wagons de 3 trains à la gare militaire de Bière, le groupe s’est déplacé en fin d’après-midi du mardi 5 juin en direction du Nord vaudois et plus précisément à Onnens pour effectuer de nuit, sous des trombes d’eau, le déchargement en campagne de ses moyens lourds, grâce à l’engagement d’un wagon-rampe. Cet exercice, qui n’avait plus été effectué depuis plusieurs années a permis aux pilotes des obusiers blindés, des M-113 et des « Mun-Schneck » de démontrer avec brio la maitrise de leur engin, après seulement quelques jours de service ; effectivement de part et d’autres de leurs chenilles, il n’y avait effectivement que quelques centimètres de marge sur le wagon-rampe…

Après s’être réorganisé mercredi matin, le groupe a assuré l’appui par le feu en changeant de position de feu à deux reprises entre le Nord et le Sud de la Plaine de l’Orbe. Puis, ne pouvant poursuivre comme planifié son action en direction du Sud, il a dû, dès jeudi matin à l’aube, poursuivre son mouvement en direction du Sud-Ouest, via les cols du Pétra-Félix et du Mollendruz, exploitant ainsi à l’extrême les capacités de son réseau de transmission et d’aide au commandement. Cet engagement CACUS s’est terminé le jeudi 7 juin à Bière par un tir de groupe assuré depuis les positions de feu de la Plaine, des Jaccaudes et de Berolles-Ballens.

Cet engagement a permis de mettre en exergue les qualités techniques de la troupe, mais a également permis aux cadres supérieurs et particulièrement aux commandants de batterie et l’état-major de groupe de déceler certains problèmes dans l’organisation de la conduite et de la permanence de cette dernière lors d’un engagement qui ne leur a laissé que peu de répit et de temps consacrés aux heures de sommeil. 

Brigadier Mathias Tüscher
Commandant de la brigade mécanisée 1

Brigade mécanisée 1