print preview

Retour Centre logistique de l'armée Othmarsingen


Nouvelles directives sanitaires COVID-19 pour l’armée

Dans le cadre de la « vague estivale » de coronavirus marquée par l’avancée du sous-variant BA.5 d’Omicron, l’armée a édicté de nouvelles directives : Les militaires entrant en service ont été testés au COVID-19 au début de leur service et, selon la situation épidémiologique, également après les congés. Les patients COVID présentant des symptômes sont isolés sur prescription médicale. Les militaires asymptomatiques portent un masque FFP2 pour protéger leur entourage.

04.08.2022 | Affaires sanitaires

©VBS/DDPS, Alexander Kühni

En raison de la « vague estivale » et du sous-variant BA.5 d’Omicron, le nombre de cas de coronavirus a nettement augmenté. De même, un nombre accru de patients COVID-19 ont dû être hospitalisés dans l’armée. Dans le secteur civil de la santé, on constate une augmen-tation du nombre de cas de COVID-19 dans les services de lits pour soins aigus, alors qu’une pénurie de personnel qualifié sévit dans toute la Suisse.

Il faut s’attendre à ce que les taux d’incidence, actuellement en baisse, repartent à la hausse dès la fin des vacances d’été avec une recrudescence des infections à l’automne. Cela sera dû d’une part à la saison (conditions météorologiques, autres infections respiratoires), mais aussi à une baisse de l’immunité après une vaccination ou une infection. Les répercussions sur le système de santé et donc sur l’armée dépendront de la variante qui prévaudra à ce moment-là, de l’ampleur et de l’intensité des symptômes et des vaccins disponibles.

Actuellement, peu de patients symptomatiques doivent être pris en charge dans les infrastruc-tures sanitaires de l’armée. Ce nombre augmentera probablement à nouveau après les va-cances d’été et à l’automne pour les raisons mentionnées. Cela justifie que des mesures de protection particulières soient prises dans l’armée pour garantir la disponibilité opérationnelle et l’instruction ainsi que pour protéger les militaires.

L’armée continue de suivre de près l’évolution de la situation et adapte en permanence ses directives en fonction de la situation prépondérante.

Voici les règles et recommandations applicables dès à présent et jusqu’à nouvel ordre par la troupe :

  • Tests de dépistage après les congés si la situation épidémiologique l’exige.
  • Mise à l’écart ordonnée par un médecin pour les militaires symptomatiques testés positifs.
  • Port du masque FFP2 pour les militaires asymptomatiques testés positifs.
  • Dispense médicale d’activités physiques exigeantes pour les militaires testés positifs afin de prévenir les séquelles physiques.
  • Port volontaire du masque FFP2 toujours autorisé.

Maintien des recommandations du médecin en chef de l’armée en matière de comportement et d’hygiène en vigueur jusqu’à présent.


Retour Centre logistique de l'armée Othmarsingen