print preview

Retour Centre logistique de l'armée Othmarsingen


« Je souhaite que tous les clients soient pleinement satisfaits et heureux au moment de quitter la SWISS HOUSE »

La SWISS HOUSE, située dans le Camp Film City au Kosovo, c’est un petit coin de patrie pour les membres du contingent 46 de la SWISSCOY. Quiconque y pénètre pourra y retrouver l’ambiance douillette d’un chalet suisse. Et naturellement aussi des plats traditionnels comme la fondue, la raclette ou des viandes sur ardoise. Mais la décoration et la carte des menus ne font pas à elles seules le succès de cette structure d’accueil au Kosovo ; elle le doit aussi à toute l’équipe de cuisine de la SWISS HOUSE, menée par son chef, le sergent-chef Michael Affolter.

26.07.2022 | Sgt Alexandra Andrist, rempl of presse et information SWISSCOY 46

SCY_C_Swisshouse_CSH_06
Le chef de la SWISS HOUSE en train de faire ses achats

Le sergent-chef Michael Affolter a accompli son premier engagement au Kosovo au sein du contingent 27 de la SWISSCOY. « Comme tous mes camarades de la cuisine prolongeaient leur engagement après ce contingent, j’ai moi aussi prolongé le mien de six mois. Nous formions une super équipe et nous voulions poursuivre le travail que nous avions commencé ensemble », explique Michael Affolter.

Dix ans plus tard, il a renvoyé sa candidature pour intégrer le contingent 46. « J’avais le sentiment qu’il était temps pour moi de revenir. Le Kosovo a beaucoup changé ces dix dernières années. Ce qui m’a particulièrement frappé cette fois à mon arrivée, ce sont les autoroutes. Lorsque je faisais partie du contingent 27, il n’y avait qu’une seule autoroute, qui menait à Pristina. Aujourd’hui, les routes sont en assez bon état et le réseau autoroutier bien développé dessert presque tout le pays », ajoute le sgt chef Michael Affolter. Mais à la SWISS HOUSE, beaucoup de choses n’ont pas changé : « La carte est restée la même et les viandes sur ardoise en sont toujours la principale spécialité. » Et, depuis sa dernière mission, les employés locaux sont eux aussi restés fidèles à la SWISS HOUSE.

Grâce à sa longue expérience dans le domaine de la restauration, dans de nombreux établissements différents, Michael Affolter a côtoyé et servi les clients les plus divers, parmi lesquels de particulièrement exigeants. « Notre clientèle est internationale et nous recevons aussi des hôtes de marque. Mais pour moi, il est important de traiter tout le monde de la même manière et d’offrir la même expérience culinaire quelle que soit la personne », précise le sgt chef Affolter. « Je souhaite que tous les clients soient pleinement satisfaits et heureux au moment de quitter la SWISS HOUSE après un bon repas et une agréable soirée. »

Pour le sgt chef Affolter, il est essentiel que les ingrédients utilisés dans la SWISS HOUSE soient de la meilleure qualité possible. « Le plus difficile est d’obtenir au Kosovo certains produits auxquels nous sommes habitués en Suisse. Ils ne sont parfois pas disponibles ou ne le sont que pour une courte durée », explique-t-il.

Il peut également faire appel à d’autres connaissances civiles, qui se sont avérées utiles sur le terrain : pendant 14 ans, il a été chez les pompiers et deux d'entre comme sous-officier. « Lorsqu’un client commande une raclette à l’avance, je vais toujours à la caserne des pompiers du camp pour les informer. Avec la raclette, il arrive en effet que l’important dégagement de fumée déclenche l’alarme incendie », se justifie Michael Affolter. Ce sont ces petits trucs et astuces qui font de lui un excellent hôte et un chef apprécié de la SWISS HOUSE. Michael Affolter aime ce qu’il fait, on le sent bien. Ce qu’il apprécie particulièrement dans son engagement, ce sont les nombreux contacts : « Les hôtes nationaux et internationaux, les discussions intéressantes et les soirées divertissantes dont nous profitons à la SWISS HOUSE m’ont permis de nouer de belles amitiés. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles j’aimerais encore prolonger mon engagement et j’ai posé ma candidature pour le 47e contingent », note encore le sgt chef Michel Affolter.

Et, pour terminer, qu’est-ce qui est particulièrement important pour lui dans sa fonction de chef de la SWISS HOUSE ? Sa réponse : « Passer le message que notre porte est toujours ouverte et que tout le monde est le bienvenu. »


Retour Centre logistique de l'armée Othmarsingen