print preview

Base logistique de l'armée

La Base logistique de l’armée (BLA) fournit toutes les prestations logistiques dont l’armée a besoin.

Avec un effectif de 3000 collaborateurs et le soutien des 12'000 militaires de milice de la brigade logistique 1, la BLA prépare le matériel et les infrastructures d’instruction et d’engagement pour la troupe et en assure la maintenance. Par ailleurs, elle élabore la doctrine logistique de l’armée, assure les prestations permettant d’utiliser l’ensemble des systèmes tout au long de leur cycle de vie, gère l’ordinaire de la troupe et, au sein de l’Office de la circulation routière et de la navigation de l’armée (OCRNA), établit les bases concernant les véhicules militaires et leurs conducteurs.

Dans les cinq centres logistiques de l’armée de la BLA et leurs sites extérieurs, les véhicules, le matériel, les munitions, le carburant, la subsistance ainsi que les textiles sont entreposés, maintenus en bon état, préparés pour les services puis récupérés à la fin de ceux-ci. La BLA gère et assure également l’ensemble des prestations relatives à l’exploitation des infrastructures militaires. En amont de ces prestations au profit de la troupe, il s’agit d’évaluer la faisabilité logistique des services, de se concerter avec la troupe puis d’assurer la distribution. Forte de 12'000 soldats de milice, la brigade logistique 1 soutient les prestations de base des centres logistiques de l’armée et apporte également son aide au secteur civil de la santé en cas d’incident. À cet effet, elle dispose de corps de troupe et d’unités de militaires en service long avec des spécialistes des domaines de la logistique, des affaires sanitaires, de l’infrastructure et de la pharmacie ainsi que de la circulation et du transport.

La BLA gère l’ordinaire de la troupe, le cycle de vie de tous les systèmes depuis leur acquisition jusqu’à leur mise hors service, ainsi que l’ensemble des véhicules de fonction du personnel militaire de carrière. En outre, elle fournit les prestations de transport au profit du DDPS et de l’armée et administre les véhicules de représentation de la Confédération ainsi que leurs conducteurs. L’OCRNA délivre toutes les autorisations pour les véhicules et les conducteurs de l’Armée suisse. Le Centre des médias électroniques produit des outils didactiques informatisés, des articles imprimés ainsi que des médias audiovisuels pour l’instruction et l’information des militaires. Le Service du feu du Gothard gère quant à lui la sécurité du tunnel routier sur mandat de l’Office fédéral des routes (OFROU) et traite les demandes de transports spéciaux sur l’ensemble du réseau routier suisse.


Collaborateurs BLA

Daniela Kern est armurière au Centre logistique de l’armée Hinwil. Ce qu’elle aime dans son métier, c’est quand elle peut voir des résultats et que tout fonctionne de nouveau à la fin de la journée. « Mais nous ne sommes pas une jardinerie où l’on peut entrer comme dans un moulin et se servir. Ici, tout peut arriver et c’est pourquoi la sécurité est une priorité absolue », rappelle-t-elle.

Stephan Zehr est le chef du domaine Conduite logistique auprès de la Base logistique de l’armée (BLA). Il est responsable de la disponibilité logistique ; avec son équipe, il veille à ce que l’équipement, le matériel et la subsistance soient toujours livrés au bon moment et au bon endroit lors des engagements ou des services d’instruction de la troupe. « Nous servons la troupe afin qu’elle soit efficace à l’engagement et à l’instruction. »

Guido Schneider est le chef du Centre logistique de l’armée (CLA) Hinwil. En tant que plaque tournante pour les troupes au service, le CLA met à disposition l’infrastructure, le matériel, les prestations de maintenance et les services de blanchisserie.

Renato Bacciarini est le chef du Centre logistique de l’armée (CLA) Monteceneri. Le site, le plus petit des cinq CLA, est bilingue et compte environ 320 collaborateurs et collaboratrices. 

70 collaborateurs et collaboratrices, 10 à 12 tonnes de linge à laver par jour et 60 à 120 pièces de vêtement à réparer : Roland Dängeli, chef du Centre textile du Centre logistique de l’armée de Thoune, est responsable de la blanchisserie, de l’atelier de couture, de l’entrepôt pour le linge et de la sellerie.

Ivo Bravin est responsable de la gestion des systèmes au sein de la Base logistique de l’armée (BLA) : « Des bottes militaires aux avions de combat, nous nous occupons de tous les systèmes de l’armée. »

On pourrait aussi le considérer comme le principal hôtelier du pays : Rolf Hirt est responsable des grands ouvrages au Centre logistique de l’armée Thoune.

Raffaele Balestra est le chef du support des Forces aériennes sur la Base aérienne de Locarno‑Magadino. Dans son travail, il apprécie tout particulièrement la diversité des tâches et le fait qu’il soit possible de s’améliorer en permanence dans le domaine de l’aviation.

Hanspeter Winteler est le chef du domaine Véhicules à chenilles légers au Centre logistique de l’armée Hinwil. La complexité de ces véhicules l’a toujours fasciné : « Les mécaniciens de chars étant rares en Suisse, notre travail est tout sauf ordinaire. »

Claudia Schmied travaille au guichet du matériel de bureau de la Base logistique de l’armée (BLA). Dans le cadre de son travail, elle apprécie tout particulièrement le contact avec les clients ainsi que la bonne ambiance qui règne dans l’équipe.

Saviez-vous que l’armée a son propre office de la circulation et de la navigation ? Leslie Nussli y travaille notamment dans le domaine de l’immatriculation des véhicules. Logisticienne de formation, elle établit, avec son équipe, environ 15 000 permis de conduire et jusqu’à 7000 permis de circulation par an.

Melanie Meyer est gestionnaire des objets à la Base logistique de l’armée (BLA). Elle est notamment responsable de la gestion des places de parc et de la commande des objets mobiliers.

Dany Bugnon travaille pour la gestion des mandats ravitaillement/évacuation et le transport au sein du Centre logistique de l’armée (CLA) à Grolley. Le CLA accueille deux fois par an huit écoles de recrues et quelque 50 bataillons. Un va-et-vient que Dany Bugnon compare à l’activité d’un port : un lieu de transbordement sûr pour les bateaux entrants pendant que d’autres continuent leur navigation sur un autre fleuve.

Pireya Paskaran travaille aux RH de la BLA. Avec son équipe, elle est responsable de quelque 3000 collaboratrices et collaborateurs. « J’ai cette vision que nous sommes tous dans le même bateau, chacun et chacune avec ses talents particuliers et apportant sa part pour nous faire avancer ensemble, sans perdre le cap de vue. »

Le brigadier Silvano Barilli est le commandant de la brigade logistique 1. Il est responsable de la logistique dans tous les domaines : « Nous sommes à la fois l’hôpital, l’entreprise de transport et d’infrastructure, le service logistique et la pharmacie de l’Armée suisse. »

Le lieutenant-colonel Fabrizio Lasia est le commandant du service du feu du Gothard, un corps de sapeurs-pompiers professionnels rattaché à la Base logistique de l’armée (BLA). Fabrizio Lasia et son équipe sont notamment engagés pour le sauvetage de personnes ainsi que lors 

Peter Glauser travaille dans le domaine des transports au sein de la Base logistique de l’armée (BLA). Avec son équipe, il coordonne et organise jusqu’à 40 commandes par jour dans toute la Suisse. « Il est important de bien connaître la Suisse pour organiser des transports à la fois écologiques et économiques. »

Nicole Frautschi est mécanicienne d’appareils au Centre logistique de l’armée Othmarsingen, où elle manipule des amplificateurs de lumière, des mâts télescopiques, des appareils radio et tout ce qui est lié à la transmission en général. « J’ai beaucoup de plaisir à travailler avec des gens et à assumer des responsabilités, la diversité de mes tâches me motive. »

Mathieu Perrin est l’homme de liaison du support d’information auprès du service de commandement de la conduite logistique. Pour orchestrer le travail pendant la pandémie, il fallait savoir improviser : « Les circonstances étant difficiles, nous avons déployé des trésors d’ingéniosité pour répondre aux besoins de nos clients, tant pour la logistique que pour l’informatique. »

Saviez-vous que l’armée a son propre office de la circulation et de la navigation ? Leslie Nussli y travaille notamment dans le domaine de l’immatriculation des véhicules. Logisticienne de formation, elle établit, avec son équipe, environ 15 000 permis de conduire et jusqu’à 7000 permis de circulation par an.

Ses passagers sont principalement des soldats : Gabriela Gnädinger travaille comme machiniste de remontées mécaniques sur le téléphérique du Matro, l’une des nombreuses installations militaires en Suisse. Être en permanence entourée de montagnes, de nature et d’animaux, c’est ce qu’elle apprécie le plus dans son travail.

Roger Hürzeler est formateur professionnel au Centre logistique de l’armée Hinwil, où il encadre actuellement 27 apprentis, dont Martina Stössel. La future mécatronicienne d’automobiles a délibérément choisi d’accomplir un apprentissage professionnel après sa maturité : « Mon métier est très varié. Parfois, c’est bruyant et on se salit les mains, mais j’aime ça. »

Passionné par les véhicules et leur fonctionnement dès son plus jeune âge, Peter Stocker travaille aujourd’hui en tant que mécanicien à la Base logistique de l’armée (BLA).

René Meyer est le remplaçant du chef de l’atelier génie/sauvetage et travaille dans le domaine de la maintenance sur le site de Brugg. Pour lui, travailler avec les bateaux, ce n’est pas qu’un métier, c’est une passion.

La Pharmacie de l’armée fournit des dispositifs médicaux et des médicaments à la troupe. Ariel von Arx, qui travaille dans le secteur du développement et de la production, voit passer dans son quotidien des articles les plus divers allant du petit comprimé et du sparadrap à l’équipement complet d’une ambulance.

Nadine Beil travaille comme spécialiste des finances au Centre des médias électroniques (CME), soit dans un environnement multimédia axé sur les médias interactifs, la presse écrite, la photographie et les films. L’excellente collaboration dans un contexte passionnant la motive chaque jour à nouveau.

Des chaînes à neige, des miroirs de rechange et même des nounours : Nadja Sommerhalder, spécialiste en logistique, gère avec son équipe près de 2500 articles différents pour les véhicules. Son travail au magasin de pièces détachées d’Emmen la passionne et elle apprécie tout particulièrement la collaboration et l’ambiance au sein de son équipe, où l’entraide est de mise.

Leonie Simone Pfau s’active dès qu’une alarme se déclenche dans une installation militaire, que ce soit en cas d’incendie ou de problème technique. Elle se rend sur place pour déterminer s’il s’agit d’une panne, d’une erreur humaine, d’un acte criminel ou simplement d’une fausse alerte. Les spécialistes peuvent remédier au problème, quel qu’il soit. Leonie Simone Pfau, de la Base logistique de l’armée (BLA), est au service de la troupe ; l’armée, quant à elle, sert la population suisse.


badge-logistikbasis

Base logistique de l'armée (BLA) Viktoriastrasse 85
CH-3003 Berne
Tél.
+41 800 40 00 01
Fax
+41 800 40 00 02

E-Mail


Base logistique de l'armée (BLA)

Centre de suivi de la situation (CSS)
Wylerstrasse 52
CH-3003 Berne
E-Mail