print preview

Subsistance

Depuis le 01.01.2015 prévaut « Des produits suisses pour l'Armée suisse ». Les prescriptions sont mentionnées ci-après.

Spécifications des normes concernant les produits suisses

Viande

Viande en tant que produit frais « Suisse Garantie » ou issus d’élevage conventionnel respectant des prescriptions équivalentes ou supérieures en matière de protection des animaux

  • Sous forme de morceaux entiers
  • Transformée en morceaux coupés (filet, épaule ou morceaux analogues)
  • Sous forme de produit partiel transformé (escalope, émincé, viande hachée ou produits analogues)
  • Transformé en produit brut (rôti, farce ou produits analogues)


Viande en tant que produit frais transformé Viande suisse

  • Transformé en produit de consommation (jambon pressé, saucisse, terrine ou produits analogues)


Viande en tant que produit surgelé Suisse Garantie ou issue d’élevage conventionnel respectant des prescriptions équivalentes ou supérieures en matière de protection des animaux

  • Sous forme de morceaux entiers
  • Transformée en morceaux coupés (filet, épaule ou morceaux analogues)
  • Sous forme de produit partiel transformé (escalope, émincé, viande hachée ou produits analogues)
  • Transformé en produit brut (rôti, farce ou produits analogues)


Viande en tant que produit surgelé transformé Viande suisse

  • Transformée en produit de consommation (lasagne ou produits analogues)


Viande en tant que composant minimal d’un produit

  • Viande en tant que composant minimal d’un produit (bouillon, tortellini, viande sur une pizza surgelée ou produits analogues) : exclue de la réglementation

Volaille

Volaille en tant que produit frais ou surgelé Volaille Suisse

  • Label Volaille suisse sur tous les produits
  • Volaille en tant que composant minimal d’un produit


Volaille en tant que composant minimal d’un produit (bouillon, tortellini ou produits analogues) : exclue de la réglementation

Œufs

Œufs en tant que produit frais Œufs suisses

  • Œufs entiers (jaunes + blancs) ou œufs frais : œufs suisses exclusivement


Œuf en tant que composant minimal d’un produit

  • Œuf en tant que composant minimal d’un produit (pain précuit, pâte feuilletée ou produits analogues) : exclue de la réglementation

Poisson

Poisson en tant que produit frais ou surgelé MSC/ASC/FOS ou Poisson Suisse

  • Sous forme de poisson entier ou de filet ou de produits à base de poisson (bâtonnets de poisson, friture ou produits analogues).
  • Fruits de mer et crustacés


Poisson en tant que composant minimal d’un produit

  • Poisson en tant que composant minimal d’un produit (sur une pizza, dans une sauce ou produits analogues) : exclue de la réglementation

Lait et produits laitiers

Lait et produits laitiers en tant que produits frais ou surgelés Suisse

  • Tous les laits et produits laitiers


Lait et produits laitiers en tant que composant minimal d’un produit

  • Lait et produits laitiers en tant que composant minimal d’un produit (sur une pizza, beurre dans des produits CF ou produits analogues) : exclue de la réglementation

Complément d’information

L’utilisation des logos désignés comme labels dans le Règlement administratif n’est pas autorisée. Attention : avant toute première commande auprès d’un fournisseur, il faut conclure avec lui un contrat de fourniture et d’achat.


Sous l'appellation "Vivres de l'Armée" (VivA), nous comprenons les vivres durables qui ont été achetés de manière centralisée par Armasuisse. Ces aliments sont gérés par l'entrepôt central de Brenzikofen et sont distribués à la troupe. Vous trouverez des informations sur le rythme de commande, les conditions de livraisons ainsi que les prix à l'appendice 12 du règlement d'administration.

Vous trouverez ici le formulaire de commande.


1. De quoi s'agit-il?

La Comptabilité de la troupe a élaboré de nouveaux contrats avec les fournisseurs, afin de les adapter au marché civil.  Ces contrats permettent à la troupe d'acheter sans problèmes auprès de ces fournisseurs, en favorisant la communication et la collaboration entre les fournisseurs et la troupe.

La mission de la Comptabilité de la troupe est de conclure ces contrats avec le plus grand nombre de fournisseurs possible. Pour ce faire, les grossistes du domaine alimentaire ont été contactés et des contrats-cadre ont été conclus.

2. A quoi faut-il faire attention?

  • Le contrat de livraison (recto) et les CGA (verso) forme un seul document;
  • Les fournisseurs sont indiqués dans les CGA comme fournisseurs locaux (cela signifie que les achats de produits alimentaires doivent se faire à l'emplacement de la troupe ou de l'engagement);
  • Les livraisons suivantes doivent être réglées à l'aide des CGA: viandes, pain, lait et produits laitiers, fruits et légumes, ainsi que tous les autres articles des achats journaliers du comptable.


3. Que pouvez-vous entreprendre en tant que comptable?

  • Vous pouvoz recevoir les documents nécessaires lors du RAB (rapport d'appui au bataillon) par les centres logistiques ou les télécharger sur notre site internet.
  • Un contrat de livraison avec les CGA doit être conclu pour chaques fournisseurs. Une copie des documents est à joindre à la comptabilité.  

 

4. Comment conclure un contrat de livraison?

  • A l'occasion de la reconnaissance, menez une discussion d'achat avec les différents fournisseurs qui entrent en ligne de compte pour votre unité. Lorsque vous vous êtes mis d'accord sur les points essentiels avec le fournisseur, concluez le contrat de livraison pour la durée de votre service;
  • Vous pouvez choisir plusieurs fournisseurs pour les mêmes articles. Assurez-vous cependant que les pérodes déterminées dans les différents contrats de livraisons soient correctement réparties.


Pendant les services de perfectionnement de la troupe (SP Trp):

  • Aux militaires qui sont convoqués ou détachés seuls pour l’accomplissement de tâches de service (chiffre 3301 al. 2 a);
  • Aux membres de la fanfare de l’armée lors de concerts (chiffre 3301 al. 2 b);
  • Aux militaires qui sont malades en congé (RA, appendice 3, chiffre 3301 al. 2 c);
  • Aux militaires qui, exceptionnellement et pour des raisons particulières, sont autorisés par le commandant à ne pas recevoir l’ordinaire de la troupe (chiffre 3301 al. 2 d);

Dans tous les cas qui ne sont pas mentionnés dans l’alinéa 1 ou 2, la subsistance en pension ne peut être ordonnée qu’avec une autorisation particulière de la Comptabilité de la troupe.


Formulaire

FAQ

Vous trouverez les informations correspondantes ici.

Vous trouverez les informations relatives aux plans de subsistance ici.

Vous pouvez commander le livre de cuisine de l’Armée suisse au prix de 40 francs. Pour ce faire, veuillez prendre contact avec l’Office fédéral des constructions et de la logistique (verkauf.militaer@bbl.admin.ch).

Vous pouvez télécharger le formulaire de demande de mise en pension sous l'onglet Formulaires > "Demande de mise en pension".

Quelques conseils (alternatives):

  • participation à un ordinaire de troupe déjà existant;
  • prise en charge par une cuisine de place d'armes;
  • achat d'un repas simple à la charge du crédit de la subsistance;
  • préparation par un restaurateur.

Les mil souffrant d’intolérance au lactose doivent envoyer au chef du Service médico-militaire, le docteur Frey (Franz.Frey@vtg.admin.ch), un certificat médical décrivant l’intolérance au lactose ainsi que sa gravité. L’aptitude au service est ensuite réévaluée.

Sur les sites fixes (subsistance à la caserne), un menu de remplacement ovo-lacto-végétarien est généralement proposé. Dans le terrain, un seul menu est disponible, mais il est possible de renoncer à la viande.

Ne serait-ce que pour des raisons d’infrastructure, une alimentation purement végétalienne ne peut être ni préparée ni servie. Conformément au Règlement d’administration, il est possible de proposer des indemnités pour des régimes alimentaires particuliers. De plus, il faut relever que les végétaliens n’ont pas de problèmes uniquement avec les aliments sélectionnés, mais aussi avec l’équipement obligatoire (composé de cuir). Si une personne pratique le végétalisme de façon avérée depuis plusieurs années et qu’elle peut prouver que l’impossibilité de respecter ce style de vie lui cause une forte pression psychique (certificat médical correspondant), elle peut être déclarée inapte conformément aux prescriptions médicales en vigueur.

Il n’y a pas de centrale d’achats de denrées fraîches pour l’ensemble de l’armée.

Depuis 2004, sur la base d’une décision du Conseil fédéral, chaque comptable de l’armée est libre de choisir la manière et le lieu où il souhaite acquérir les denrées destinées au service, en respectant toutefois le principe des « fournisseurs locaux ». En d’autres termes, les denrées alimentaires sont achetées dans les environs immédiats du lieu où se déroule le service.


Finances BLA / Comptabilité de la troupe Viktoriastrasse 85
CH-3003 Berne
Tél.
0800 85 3003

E-Mail


Heures d’ouverture

07h30 - 11h45
13h30 - 17h00

Finances BLA / Comptabilité de la troupe

Viktoriastrasse 85
CH-3003 Berne