print preview

Retour Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée


ESCA | exercice FINALE

Du 18 au 22 septembre 2023, le Stage de formation de base (SFB) 2022-2023 a participé à l'exercice FINALE. Sous la houlette du cdt de l'ESCA, le colonel EMG Albert, les participants du SFB se sont entraînés pendant trois jours à l'échelon de la section. L'exercice a été suivi de la 48e marche de performance de 100 kilomètres. Un obstacle physique et psychique que chaque futur sous-officier ou sous-officière de carrière doit surmonter dans le cadre de sa formation.

02.10.2023 | Communication ESCA, adj chef Markus Riesen

Siegerklasse
Classe gagnante Lubini ©VBS/DDPS, Flammer Dominik

Immergés dans un scénario de type KEVLAR / LU 17, les futurs sous-officiers de carrière de l'Armée suisse sont passés, durant trois jours, par plusieurs phases d'exercice (prise d'un secteur d'attente, instruction axée sur l'engagement et entraînement à l'engagement). Sous la direction des maîtres de classe, plusieurs tâches d'infanterie, telles que la marche, la fouille de terrain et la fouille d'un bâtiment de plusieurs étages ont été répétées dans le cadre de l'IAE et testées lors de plusieurs engagements. A l'issue de cet exercice final, nous pouvons constater avec fierté que les futurs instructeurs
maîtrisent les ficelles du métier militaire et qu'ils sont prêts à être engagés
dans les écoles et les cours de l'armée à partir de janvier 2024.

Mais l'épreuve ultime pour tous les participants a commencé le quatrième jour. Après la donnée d'ordres du cdt remplaçant, les classes ont été conduites jusqu'au point de départ de la marche des 100 km, à Kaiserstuhl (après un détour dans une ferme pour brunch). Au bord du Rhin, 30 participants de l'Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée ont attaqué les 100 kilomètres qui les séparaient de Romanshorn. L'ambiance était tendue, car aucun des participants ne pouvait prédire ce qui l'attendait au cours des prochaines 24 heures.

 

Tout au long des 100 kilomètres, les marcheurs ont été étroitement encadrés, de manière très professionnelle, par les responsables du sport à l'ESCA, l'adj EM Roger Weiss et l'adj sof Wullschleger, appuyés par le corps enseignant de l'école.

Epuisés, heureux, sans voix : les participants étaient submergés d'émotions à la fin des 100 km, une fois la ligne d'arrivée franchie. "C'est formidable que vous ayez tous réussi", a déclaré le colonel EMG Albert en félicitant les aspirants sous-officiers de carrière. Le commandant de l'Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée sait d'expérience à quel point l'épreuve est marquante. Sa fierté était manifeste : "Chacun d'entre vous a dû faire face à un moment difficile et a dépassé une limite qui n'était qu'apparente". Le but de la marche était précisément de découvrir ses limites personnelles et de les dépasser, cela en tant qu'équipe, un objectif magistralement atteint en franchissant la ligne d'arrivée. "Bienvenue dans le club des finisseurs de la BUSA."

A l'arrivée, les aspirants, emplis de fierté, ont comme de coutume été accueillis et ravitaillés par la section saint-galloise de l'Association suisse des sergents-majors. L'adj sof Karl Hanimann, un milicien chevronné, a assuré toute l'organisation avec son équipe. Nous les remercions pour leur fidélité et leur soutien indéfectibles.

Intégrée dans l'exercice FINALE, la marche de 100 km précède de peu la fin de la formation des aspirants sous-officiers de carrière, qui seront promus en

décembre sous-officiers de carrière avec diplôme fédéral. Jusque-là, ils
doivent encore passer les derniers modules de la formation menant au brevet
fédéral de formateur/formatrice d'adultes. Cela fait, ils pourront enfin
embrasser la carrière de sous-officier de carrière de l'Armée suisse. 


Retour Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée