print preview

Division territoriale 1

bandeau_ div_ter_1_CEMI2

Division territoriale 1

La division territoriale 1 assure l'ancrage régional de l'armée et conduit les engagements dans son secteur de responsabilité, comprenant la Suisse romande et le canton de Berne. Elle est l’interlocutrice militaire privilégiée des autorités politiques et des partenaires de la sécurité, dont les corps de police et de l'Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières en Suisse occidentale.

La division territoriale 1 conduit les engagements de l'armée dans son secteur dans les domaines AIDER – PROTEGER – COMBATTRE, avec des formations propres ou attribuées.

La division territoriale 1 est composée d'un état-major, de l'office de coordination 1, d'un bataillon d'état-major, de cinq bataillons d'infanterie, d'un bataillon du génie, d'un bataillon de sauvetage, de l'état-major d'ingénieurs 1 et du commandement de la Patrouille des Glaciers.

Par le biais des états-majors cantonaux de liaison territoriale, la division territoriale 1 entretient un lien direct avec les autorités des sept cantons constituant son secteur de responsabilité.

carte_div_ter_1

Par l’intermédiaire de l’office de coordination 1, la division territoriale 1 gère les infrastructures militaires telles que places de tir, cantonnements de troupe, infrastructures de combat et de commandement, en assurant la qualité des contacts entre la troupe, les communes et les tiers concernés.

Organisée tous les deux ans, la Patrouille des Glaciers est une course militaire internationale de ski alpinisme de l’Armée Suisse, ouverte également aux patrouilles civiles.

 

Missions

  • Assure la disponibilité de base des états-majors et formations subordonnés.
  • Conduit la mobilisation et les engagements dans son secteur.
  • Assure les tâches territoriales et la collaboration civilo-militaire dans son secteur.
  • Entretient le contact avec les autorités militaires des pays voisins.
  • Appuie les grandes écoles et les universités dans la coordination de la formation civile et militaire de leurs étudiants.
  • Coordonne l'appui de manifestations civiles avec des moyens militaires.
  • Exploite les infrastructures d'instruction dans son secteur.

 

VOULOIR ET FAIRE !

 

                                                                Divisionnaire Mathias Tüscher

                                            Commandant de la division territoriale 1


Film LUX 23 - Rapport de la division territoriale 1

Rapport de la div ter 1 - 15 novembre 2023

 

Le rapport annuel de la division territoriale 1 s'est déroulé le mercredi 15 novembre 2023 à la Halle du Marché-Concours de Saignelégier. Devant près de 400 officiers et sous-officiers supérieurs de la div ter 1, ainsi que de nombreux invités civils et militaires, le divisionnaire Mathias Tüscher a retracé les faits marquants de l’année écoulée et formulé aux cadres ses attentes et ses consignes pour l’année à venir.

Les intervenants

Div Mathias Tüscher

 

“Je suis un commandant satisfait !”

Divisionnaire Mathias Tüscher

 

En ouverture, le divisionnaire Mathias Tüscher, commandant de la division territoriale 1, a exprimé sa satisfaction et gratitude pour les services accomplis et l’engagement de tous les militaires, cadres et soldats de milice, de la division.

Après avoir salué les invités et les autorités représentées, le divisionnaire Tüscher est revenu sur la situation géopolitique  internationale, dont nous devons tenir compte dans l’appréciation de la menace et en tirer les conséquences adéquates à notre niveau.

À la suite de sa rétrospective des différents services accomplis et
prestations effectuées au cours de l'année écoulée, tant par les corps de troupe de milice que par les structures permanentes de la division, le commandant a transmis ses attentes pour l’année à venir. Il a insisté sur le bon sens que doit avoir chaque cadre lors des instructions, ainsi que sur la motivation et le sens de l'engagement qui doit être insufflé à la troupe.

Le divisionnaire Tüscher a également pris congé des commandants de bataillon et des chefs des états-majors cantonaux de liaison territoriale qui ont remis leur commandement. Il a par ailleurs pris congé du brigadier Yves Charrière, ancien commandant en second, qui a remis sa charge au début de cette année au brigadier Christian Sieber.

Madame Nathalie Barthoulot

Madame la Ministre Nathalie Barthoulot

Cheffe du département de l'intérieur de la République et Canton du Jura

 

Madame la Ministre Nathalie Barthoulot a présenté les salutations du
gouvernement jurassien et a remercié la division territoriale 1d'avoir choisi le Jura pour son rapport annuel. Elle a relevé que les tensions internationales et que les défis sociétaux actuels auxquels notre société est confrontée impactent également notre armée. Madame la Ministre a aussi souligné et remercié l'armée pour le rôle social qu’elle joue dans le contexte de la vague migratoire en mettant à disposition la caserne de Bure pour l’hébergement de migrants.

Madame Sonia Seneviratne

Madame Sonia Seneviratne

Climatologue, Professeure à l'EPFZ

 

Devant assister à une réunion du comité directeur du GIEC
(Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), et ne pouvant donc être présente à Saignelégier, Madame Sonia Seneviratne s’est adressée à l’assemblée par l’intermédiaire d’une capsule vidéo. Dans son message, elle a présenté les conséquences du réchauffement climatique et les événements extrêmes qui en découlent pour la Suisse.

En sa qualité d’experte, et représentante de la Suisse auprès du GIEC, Madame Seneviratne a insisté sur l’augmentation de la température globale, qui est irréversible et pour la Suisse deux fois supérieur que le reste du monde. Point d’optimisme, le solaire et l’éolien sont des pistes qui peuvent permettre une stabilisation des émissions de gaz à effet de serre. Madame Seneviratne a terminé son allocution par ses quelques mots : « Le réchauffement climatique est une menace intérieure dont il faut prendre conscience, et l’armée a un rôle à jouer dans ce combat ».

Message de l'aumônier

Capitaine aumônier Jean-Marc Schmid

Aumônier de la division territoriale 1

 

Le capitaine aumônier Jean-Marc Schmid a insisté pour sa
part sur l’exemplarité que doit avoir chaque cadre, et qu’il faudrait réfléchir aux éléments sur lesquels chacun peut agir dans son domaine, bien qu’il soit toujours plus facile de voir les points d’amélioration des autres que de soi-même.  

Dernières nouvelles

08.08.2023

Cdmt op / FA | Feu de forêt en Valais: l’armée a terminé son engagement
L’armée a été engagée du 17 juillet au 7 août 2023, dans les airs et au sol, pour soutenir les forces civiles dans la lutte contre le feu de forêt.

L’Armée suisse a été engagée du 17 juillet au 07 août 2023 pour lutter contre l’incendie de forêt survenu dans le Haut-Valais. Des Super Puma ont appuyé les forces d’intervention civiles en déversant au total 517 tonnes d’eau sur le feu. Un Super Puma équipé du système FLIR ainsi que des militaires de l’école d’infanterie en service long 14 ont aussi été engagés pour détecter les feux couvants grâce à l'imagerie thermique.

25.07.2023

Cdmt Op | Quand l'infanterie lutte contre les feux de forêt

Depuis le 17 juillet 2023, l'armée appuie les forces d'intervention civiles dans la lutte contre l’incendie au-dessus de la commune de Bitsch (VS). Des militaires de l'école d'infanterie service long 14 sont également engagés avec les Forces aériennes et des spécialistes de la formation d'application du génie et du sauvetage/NBC. Ils localisent et surveillent les foyers d'incendie et permettent ainsi une lutte ciblée contre le feu.

10.05.2023

Cmdt Op/div ter 1 | L'exercice « Lux 23 » s'est terminé avec succès
Impressions de la cérémonie

Du 1er au 9 mai 2023, l’Armée suisse, et plus particulièrement la division territoriale 1, s'est entraînée dans le cadre d'un engagement subsidiaire en appui des autorités civiles. L'exercice s'est déroulé avec succès dans les cantons de Genève, Vaud, Neuchâtel et Berne.

03.08.2022

Cdmt Op | L’Armée suisse soutient le camp fédéral du Mouvement Scout de Suisse
Camions, matériel, militaires: l'armée apporte un soutien logistique précieux.

Comme de nombreuses autres manifestations culturelles ou sportives, le camp mova ne pourrait pas être organisé sans le soutien de l’Armée suisse. Mais comment se présente concrètement ce soutien ?

Notre organisation

230123_Organigramme_Div_Ter_1_F

Commandement des Opérations - Division territoriale 1

Carte de la div ter 1


carte_div_ter_1

Les 4 divisions territoriales
Les 4 divisions territoriales

Dates de convocation

Veuillez inscrire dans le masque de recherche la désignation de la troupe ou de l’école, telle qu’elle figure dans le livret de service. En cas de saisie incomplète de la désignation, le système propose la liste de toutes les unités correspondantes. Par exemple, si l’on saisit uniquement « gr art », le système affiche alors toutes les troupes et écoles comprenant la dénomination « gr art ». De même pour les chiffres, en saisissant par exemple « 11/1 », toutes les unités comportant ces chiffres s’affichent.

Recherche dans le tableau de convocation militaire

Explications relatives aux convocations militaires

Les militaires dont le service d’instruction des formations figure sur la mise sur pied publique de l’armée reçoivent un avis de service au plus tard 21 semaines avant le début du service.

1. L’ordre de marche personnel règle les détails relatifs à l’entrée au service. Pendant sa durée de validité, l’ordre de marche permet au militaire en uniforme d’emprunter gratuitement tous les transports publics suisses.

2. Les militaires qui n’ont pas reçu l’ordre de marche personnel deux semaines avant le début du service en informent immédiatement le commandant de leur formation d’incorporation ou l’office qui leur a annoncé le service.

3. Reçoivent une convocation spéciale:

– les militaires dont la formation d’incorporation n’est pas mentionnée dans la mise sur pied pu-blique de l’armée ou dont la formation d’incorporation n’a pas de service prévu, un "X" figurant dans le champ des dates ;

– les militaires qui entrent au service avant les autres ou qui sont licenciés plus tard ;

– les militaires qui n’accomplissent pas le service avec leur formation d’incorporation ou ceux pour lesquels les dates de service ont changé depuis la parution de la mise sur pied publique de l’armée.

Les militaires astreints qui ne sont pas en mesure de rejoindre à temps le lieu d’entrée au service avec les transports publics en raison de la longueur du déplacement peuvent entrer au service la veille. Les militaires concernés font en temps utile une annonce à ce propos à leur commandant qui doit leur envoyer un nouvel ordre de marche ainsi qu’organiser le logement et la subsistance pour eux au lieu d’entrée au service.

Si vous êtes malade ou blessé, mais néanmoins apte à voyager, vous devez entrer au service. Vous vous annoncez alors à la visite sanitaire d’entrée (VSE). Si, par suite de maladie ou d’accident, vous n’êtes pas apte à voyager, vous devez l’annoncer immédiatement par écrit à votre commandant. À ce courrier doivent être joints le livret de service et le certificat médical attestant votre incapacité à voyager. Si le délai est très court, il est indiqué de le communiquer également par téléphone.

Les numéros de téléphone des offices militaires, l’adresse militaire complète ainsi que l’emplacement et le numéro de téléphone des formations peuvent être demandés au Bureau suisse qui répond au numéro 031 381 25 25. Vous trouverez de plus amples informations concernant l’accomplissement du service militaire sur le site Internet www.armee.ch/info.

Médias

Rapport de la div ter 1 - 15 novembre 2023

 

Le rapport annuel de la division territoriale 1 s'est déroulé le mercredi 15 novembre 2023 à la Halle du Marché-Concours de Saignelégier. Devant près de 400 officiers et sous-officiers supérieurs de la div ter 1, ainsi que de nombreux invités civils et militaires, le divisionnaire Mathias Tüscher a retracé les faits marquants de l’année écoulée et formulé aux cadres ses attentes et ses consignes pour l’année à venir.

Les intervenants

Div Mathias Tüscher

 

“Je suis un commandant satisfait !”

Divisionnaire Mathias Tüscher

 

En ouverture, le divisionnaire Mathias Tüscher, commandant de la division territoriale 1, a exprimé sa satisfaction et gratitude pour les services accomplis et l’engagement de tous les militaires, cadres et soldats de milice, de la division.

Après avoir salué les invités et les autorités représentées, le divisionnaire Tüscher est revenu sur la situation géopolitique  internationale, dont nous devons tenir compte dans l’appréciation de la menace et en tirer les conséquences adéquates à notre niveau.

À la suite de sa rétrospective des différents services accomplis et
prestations effectuées au cours de l'année écoulée, tant par les corps de troupe de milice que par les structures permanentes de la division, le commandant a transmis ses attentes pour l’année à venir. Il a insisté sur le bon sens que doit avoir chaque cadre lors des instructions, ainsi que sur la motivation et le sens de l'engagement qui doit être insufflé à la troupe.

Le divisionnaire Tüscher a également pris congé des commandants de bataillon et des chefs des états-majors cantonaux de liaison territoriale qui ont remis leur commandement. Il a par ailleurs pris congé du brigadier Yves Charrière, ancien commandant en second et commandant de la Patrouille des glaciers, qui a remis sa charge au début de cette année au brigadier Christian Sieber.

Madame Nathalie Barthoulot

Madame la Ministre Nathalie Barthoulot

Cheffe du département de l'intérieur de la République et Canton du Jura

 

Madame la Ministre Nathalie Barthoulot a présenté les salutations du
gouvernement jurassien et a remercié la division territoriale 1d'avoir choisi le Jura pour son rapport annuel. Elle a relevé que les tensions internationales et que les défis sociétaux actuels auxquels notre société est confrontée impactent également notre armée. Madame la Ministre a aussi souligné et remercié l'armée pour le rôle social qu’elle joue dans le contexte de la vague migratoire en mettant à disposition la caserne de Bure pour l’hébergement de migrants.

Madame Sonia Seneviratne

Madame Sonia Seneviratne

Climatologue, Professeure à l'EPFZ

 

Devant assister à une réunion du comité directeur du GIEC
(Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), et ne pouvant donc être présente à Saignelégier, Madame Sonia Seneviratne s’est adressée à l’assemblée par l’intermédiaire d’une capsule vidéo. Dans son message, elle a présenté les conséquences du réchauffement climatique et les événements extrêmes qui en découlent pour la Suisse.

En sa qualité d’experte, et représentante de la Suisse auprès du GIEC, Madame Seneviratne a insisté sur l’augmentation de la température globale, qui est irréversible et pour la Suisse deux fois supérieur que le reste du monde. Point d’optimisme, le solaire et l’éolien sont des pistes qui peuvent permettre une stabilisation des émissions de gaz à effet de serre. Madame Seneviratne a terminé son allocution par ses quelques mots : « Le réchauffement climatique est une menace intérieure dont il faut prendre conscience, et l’armée a un rôle à jouer dans ce combat ».

Message de l'aumônier

Capitaine aumônier Jean-Marc Schmid

Aumônier de la division territoriale 1

 

Le capitaine aumônier Jean-Marc Schmid a insisté pour sa
part sur l’exemplarité que doit avoir chaque cadre, et qu’il faudrait réfléchir aux éléments sur lesquels chacun peut agir dans son domaine, bien qu’il soit toujours plus facile de voir les points d’amélioration des autres que de soi-même.  


Retour sur l'exercice LUX 23

LUX23

Du 1er au 9 mai 2023, l’exercice LUX23 a entrainé la division
territoriale 1 dans le cadre d’un engagement subsidiaire de sûreté et de
préparatifs d’une opération de défense. Confrontés à une menace
terroriste et paramilitaire préludant une attaque conventionnelle,
plusieurs milliers de militaires de milice et professionnels se
sont exercés en collaboration avec les autorités des
cantons de Genève, Vaud, Neuchâtel et Berne.


Rapport de la div ter 1 - 13 mai 2022

 

Le rapport annuel de la division territoriale 1 s'est déroulé le vendredi 13 mai 2022 au SwissTech Convention Center de l'EPFL à Ecublens. Devant près de 1000 officiers, sous-officiers supérieurs de la div ter 1, ainsi que des invités civils et militaires, le divisionnaire Mathias Tüscher a formulé ses attentes et donné ses consignes pour les prochaines années.

Les intervenants

 

“La première division, c’est nous !” - Div Mathias Tüscher

 

Le divisionnaire Mathias Tüscher a ouvert le rapport 2022 en donnant ses clés de lecture sur le contexte mondial, en particulier les impacts de la guerre en Ukraine. Il a également souligné les conséquences de ce conflit dans les réflexions actuelles sur le rôle et les besoins de développement de l’armée. Il relève entre autres les défis en matière d’effectifs, mais aussi au niveau de l’état de préparation et d’équipement des troupes en service.

 

Si le rôle du commandant est de conduire et de donner l’impulsion nécessaire, le divisionnaire Tüscher souligne à l’attention de tous ses cadres que le succès dépend avant tout d’eux et de leurs camarades avec qui les prestations attendues sont accomplies. “La première division, c’est nous” a-t-il résumé pour évoquer la communauté de destin qui nous unit.

 

Durant ses directives 2022, le divisionnaire a dit sa volonté de renforcer l’effort sur l’instruction lors des cours de répétition. La progression de la troupe lors des cours de répétition constitue une responsabilité cruciale pour les officiers, ainsi que pour le développement et la gestion des carrières. L’exemplarité, dans les attitudes, la tenue et les manières d’être: voilà ce que le commandant attend également de tous les membres de la division.

Le rapport du commandant se conclut sur la devise qui guidera à l’avenir la division territoriale 1 : “Vouloir et faire”

Presentation Rap div ter 1 2022 Béatrice Métraux

“Notre canton a besoin de vous” - Madame la Conseillère d’Etat Béatrice Métraux

 

Le 30 juin à 23h59, la conseillère d’Etat Béatrice Métraux, cheffe du Département de l’environnement et de la sécurité du canton de Vaud quittera sa fonction après 10 ans de milice comme elle tient à le souligner, dont 8 ans en charge de la sécurité. 

« J’ai passé beaucoup de temps aux côtés de l’Armée, j’ai pu apprécier sa disponibilité, son efficacité, son respect et son écoute. De tous les systèmes pratiqués dans le monde, c’est le modèle suisse qui se rapproche le plus d’une armée démocratique et populaire. Chaque citoyen est tenu de participer à la défense armée du pays, l’engagement milicien en représente la colonne vertébrale. Je suis très attachée à cette notion de servir de façon désintéressée. L’armée a enchaîné les réformes, dans le but de se réorganiser en fonction de l’évolution des menaces, de ses besoins en effectifs, avec cette question centrale, quelle armée voulons-nous ? Avec quelles missions ? J’espère que nous saurons mener cette réflexion collective, au moment où la Confédération examine plusieurs modèles pour l’obligation de servir. »

« Je tiens à vous dire combien j’apprécie la disponibilité de l’Armée et, le bon esprit de collaboration entre le canton de Vaud et l’Armée. J’encourage mes successeurs à continuer d’entretenir ces liens solides et précieux. Notre canton a besoin de vous. Vive la Division territoriale 1, vive la Suisse et vive la paix ! » Le Divisionnaire a tenu à lui assurer qu’elle sera toujours invitée aux prochains rapports. 

Presentation Rap div ter 1 2022 Jean-Daniel Pasche

“L’armée et l’industrie vivent côte à côte” - Jean-Daniel Pasche, Président de l'industrie horlogère suisse FH

 

Le Président de l’association faîtière de l’horlogerie suisse, qui regroupe 450 membres, a pris la parole devant les cadres de la division et leur a partagé sa conviction d’une proximité forte entre l’armée et le monde de l’industrie. Pour cela, il a tiré des parallèles entre ses propres années d'expérience à l’armée et sa pratique professionnelle avec les entrepreneurs. Selon lui, les compétences apprises pour la conduite militaire sont transférables et valorisables pour les entreprises. Sens de la responsabilité, prise de décision, anticipation et gestion de la ressource temporelle sont une source d’attractivité que les cadres de l’armée doivent valoriser.

Cap Jean-Marc Schmid

“Résistez!” - Capitaine aumônier Jean-Marc Schmid

 

Les mots de l'aumônier ont été guidés par une invitation à prendre de la hauteur et à résister de toutes nos forces face aux dangers de la pensée unique. Dans un monde de l’information continue et surabondante, il est si simple de se laisser guider par des sources non vérifiées. Face à cela, le capitaine lance un appel à l’assemblée :  “Résister, cela demande un effort, de l’honnêteté intellectuelle. Jamais les exigences de notre monde n’ont représenté autant de défis à relever. Résister n’est pas un caprice mais une attitude responsable et éthiquement obligatoire. Bonne chance, résistez !“

Film - Rapport de la div ter 1 - 2022

Exercice KURASO 2019

Rapport de division 2019

rap_div_ter_1_cover

 

 

Le rapport annuel de la division territoriale 1 s'est déroulé le vendredi 3 mai 2019 au Forum Fribourg à Granges-Paccot. Devant près de 1200 officiers et sous-officiers supérieurs incorporés dans la division, et en présence de plus de 100 invités civils et militaires, le Divisionnaire Yvon Langel, commandant de la division, a dressé un bilan positif des engagements  et a donné ses directives pour l'année 2020. Ce rapport a aussi été l'occasion d'une discussion entre le Divisonnaire et de jeunes officiers sur l'expérience tirée du commandandement.

Rapport de division 2018

Divisionär Yvon Langel präsentierte vor mehr als 1'000 geladenen Gästen (Offiziere, höhere Unteroffiziere, Behörden und Zivile) die Einsätze der Territorialdivision 1 und einen Ausblick auf 2019.

Lunch Event 2018

Le jeudi 20 septembre 2018, le Commandant de corps Philippe Rebord, Chef de l'Armée, a reçu à Microcity Neuchâtel les représentants des milieux de l'économie, de l'éducation, de la culture et de la politique pour un dialogue/échange. Les conseillers d’État Alain Ribaux et Jean-Nathanaël Karakash ont apporté les messages des autorités politiques.

Tornado 2017

La Région Territoriale 1 a été engagée sur un grand exercice : "TORNADO 2017" qui a porté sur le thème de l’aide en cas de catastrophe en milieu urbain. Cet exercice a été organisé de concert avec les instances sécuritaires civiles du canton de Neuchâtel. Il s'est déroulé du 19 au 22 juin, essentiellement en ville de Neuchâtel et a engagé plus de 1'000 participants (civils et militaires) issus de 15 corps constitués aux échelons de l’armée, du canton et des communes.

 

Info média et revue de presse

L'Equipier

Galerie photos de l'exercice

Présentation de l'exercice à la presse

Le jeudi 15 juin une conférence de presse au Château de Colombier a permis de présenter l'exercice TORNADO aux médias.

Bat acc 1 Construction d'une passerelle pour pétion

Ces sapeurs du bat acc 1 travaillent sans relâche à la construction de la passerelle salvatrice.

Construction d'un pont en poutres d'acier

Le Bat acc 1 construit un pont en poutrelles d'acier à Walperswill sur l'Aar près du lac de Bienne

Rapport de coordination

Mardi 20 Juin : Rapport de coordination entre les autorités civiles et le cdt du bat acc 1 à Neuchâtel.

Transport d'eau

Mardi 20 juin: Donnée d'ordre à la Collégiale à Neuchâtel. Mission: établir un transport d'eau du lac au Château par les rues étroites de la vieille ville.

Prise d'eau quai Ostervald à Neuchâtel

Mardi 20 juin: Prise d'eau quai Ostervald à Neuchâtel pour la cp 3/1.

Étude et armée - contacts

Office de coordination 1

Colonel EMG Christophe Schalbetter
Colonel EMG Christophe Schalbetter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l'office de coordination 1.

Vous trouverez les principales informations et les adresses utiles, en particulier pour la préparation de vos prochaines périodes de service militaire.

De manière générale, l'office de coordination joue le rôle de coordinateur entre partenaires civils et partenaires militaires.

Il collabore avec les places d'armes sur le secteur de la div ter 1.

L'office de coordination 1 est constitué du :

  • secteur de coordination 11, qui englobe les cantons de GE, VD, FR, NE, JU et BE (partie francophone);
  • secteur de coordination 12, qui englobe le Chablais VD, le Haut-Valais et la place de tir de l'Hongrin;
  • secteur de coordination 13, qui englobe le canton de BE (sans sa partie francophone);

L'office de coordination s'articule en trois secteurs de coordination (secteurs 11, 12, 13). Les secteurs de coordination peuvent regrouper un ou plusieurs cantons. Ils sont situés à Payerne (secteur 11), à l'Hongrin (secteur 12) et à Berne (secteur 13).

Nos activités peuvent se résumer comme suit :

  • la coordination de l'occupation des stationnements;
  • l'attribution et la gestion des places de tir et d'exercices;
  • l'établissement des dossiers de places de tir et des prescriptions de sécurité de la place;
  • les mesures à prendre pour l'amélioration des infrastructures;
  • la conduite des rapports d'appui au niveau du bataillon et de la compagnie avant les cours de répétition;
  • la gérance des contrats avec les tiers et les communes;
  • l'appui dans certains engagements;
  • le trait d'union entre partenaires civils et militaires;
  • l'office de coordination 1 fait appliquer les mesures en matière d'environnement;
  • collaboration avec des places d'armes des FOAP sur le territoire de la div ter 1. 

Contacts:  

 

  • Col EMG Christophe Schalbetter Cdt office coordination 1
    Tél. +41 58 463 59 81
  • Lt col Béat Mader Rempl cdt Office coord 1
    Av. Général Jomini 23
    1530 Payerne
    Tél. +41 58 483 80 55
  • Adj maj Louis-Philippe Bays Aide cdmt cdt office coordination 1
    Tél. +41 58 480 98 54
  • Madame Catherine Paley-Emery Collaboratrice spécialisée
    Tél. +41 58 482 47 05

Secteur de coordination 11

Des rives du Léman jusqu'en Ajoie, le secteur de coordination 11 couvre les cantons de Genève, Vaud, Fribourg, Neuchâtel, Jura et Berne partie francophone, offrant ainsi de multiples possibilités d'hébergement et d'instruction.

Informations

  • places de tir d'infanterie pour exercices jusqu'au niveau compagnie renforcée
  • places de tir lance-mines
  • places de tir F ass et pist courte distances
  • places de tir F ass, Pzf et grenade à main
  • places d'instruction et de tir de la montagne de Lussy
  • points de franchissement

Chef sect    
Adj EM    
Willa Alain tél. 058 466 31 29
Av. Général Jomini 23    
1530 Payerne mobile 079 279 39 56
Sof carr sect    
Adj sof    
Dayer Sébastien tél. 058 481 54 42
Av. Général Jomini 23    
1530 Payerne mobile 079 613 24 31

 

Secteur de coordination 12

 

Des sources du Rhône à son embouchure dans le Léman, le secteur de coordination 12 englobe le Chablais VD, Goms et la place d'armes de l'Hongrin. Il offre une importante palette d'infrastructures d'instruction.

Informations

  • places de tir et d'ex pour art et lm 12 cm et 8.1 cm
  • places de tir d'inf pour ex de sct et cp renforcées
  • places de tir équipées pour F ass, PzF, gren et explosifs
  • places d'instruction S de garde
  • stands courte distance pour le tir F ass et pist

Chef sect    
Adj EM    
Wulf Marc tél. 058 461 42 22
Caserne    
Route de l'Hongrin 20 mobile 079 693 49 65
1660 La Lécherette    
Sof carr sect bas Valais et Valais central    
Adj sof Dubuis Daniel    
Caserne tél. 058 461 52 36
Route de l'Hongrin 20    
1660 La Lécherette mobile 079 771 24 53 
Sof carr sect haut Valais    
Adj EM Bienz Jörg    
Grosse Eye
tél. 058 482 39 60
Postfach 259
   
3930 Visp
mobile 079 764 07 17
     

Secteur de coordination 13

Le secteur de coordination 13 est composé du canton de Berne, sans sa partie francophone. Cette zone est divisée en six secteurs.


1301 Berne Nord
Dans la région de l'Aare, Sense, canal Hagneck et Emme.

1302 Berne centre
Dans l'Aaretal et Gürbetal nous bénéficions d'une bonne place d'exercice pour la simulation aussi pour les vhc. Des places de tirs sont disponibles. 

1303 Berne Sud-Ouest
Place de tir du Chirel pour le tir au niveau cp inf.

1304 Berne Sud
Vallée de la Kander.

1305 Berne Sud Ost
La zone d'Interlaken au col du Susten est idéal pour le tir au 8,1 cm et offre une bonne place de tir pour l'infanterie.

Chef sect    
Adj maj    
Hufenus Frank tél. 058 465 87 93
Caserne    
3000 Berne
mobile 079 237 40 42
Sof carr sect    
Adj EM    
Güdel Philipp tél. 058 468 53 46
Caserne    
3000 Berne
mobile 079 526 29 64
Sof carr sect    
Adj EM    
Güdel Philipp tél. 058 468 53 46
Caserne    
3000 Berne
mobile 079 526 29 64

Badge Ter Div 1


Commandant div ter 1

Division territoriale 1 Place de la Navigation 4
Case postale 208
CH-1110 Morges 1
Tél.
+41 58 469 62 20

E-Mail


Adresse courte


www.armee.ch/div-ter-1

Division territoriale 1

Place de la Navigation 4
Case postale 208
CH-1110 Morges 1