print preview

Retour Commandement des Opérations


Commandement Cyber : la colonne vertébrale numérique de l'armée

Invisible et omniprésent : le cyberespace et l'espace électromagnétique (CYBEEM) jouent un rôle central pendant l'engagement de sûreté dans le cadre du World Economic Forum (WEF). En tant que colonne vertébrale numérique de l'armée, le commandement Cyber permet que les moyens de l'armée soient utilisés de manière optimale.

18.01.2024 | CUMINAIVEL | FB


Le commandement Cyber constitue la colonne vertébrale numérique de l'Armée suisse, également pendant l'engagement de sûreté dans le cadre du World Economic Forum (WEF). Il est responsable des effets demandés dans l'espace cybernétique et électromagnétique (CYBEEM) ainsi que des services TIC demandés. Cette fourniture de prestations numériques comprend également l'analyse des menaces, la visualisation de la situation, la sécurité préventive ainsi que la surveillance active de la sécurité. Ceci au profit des systèmes TIC militaires engagés et des formations présentes au WEF.

Quelle est la mission du commandement Cyber dans cet engagement ?

Le commandement Cyber est engagé pour mettre à disposition l'infrastructure TIC critique de l'armée critique pour l'engagement, afin de et pour la protéger contre les menaces et les attaques provenant de l'espace cybernétique et électromagnétique. L'armée doit être en mesure de communiquer avec ses partenaires de manière robuste, rapide et sécurisésûre. Pour que cela fonctionne, l'armée a besoin de ses propres moyens TIC spécifiques à l'engagement. Pendant le WEF, le commandement Cyber veille à ce que l'armée soit à tout moment protégée au mieux contre les dangers provenant du CYBEEM.

Qu'est-ce que cela signifie pour la troupe à l'engagement ?

Pour simplifier, le commandement Cyber veille à ce que la troupe puisse remplir sa mission le plus efficacement possible pendant le WEF. Cela implique que les militaires puissent communiquer en toute sécurité à tout moment. Grâce aux systèmes de conduite et d'information de l'armée, les commandants peuvent avoir une vue d'ensemble de la situation. Les bons moyens peuvent ainsi être engagés au bon endroit.

Prévention : les utilisateurs peuvent également être pris pour cible

Ce n'est pas seulement l'infrastructure TIC qui peut être la cible d'agresseurs, mais aussi les utilisateurs. Par le biais de l'ingénierie sociale, ils tentent d'obtenir des informations sensibles par la tromperie et la ruse. Le Commandement Cyber, avec ses spécialistes, sensibilise la troupe en mission afin de minimiser les risques. Chacun doit contribuer à la cybersécurité en opération !


Retour Commandement des Opérations