print preview

Coronavirus : entrée au service échelonnée et enseignement à distance pour les écoles de recrues

Berne, 07.01.2022 – Pour préserver la santé des militaires, près d’un tiers des 11 200 recrues commenceront le 17 janvier prochain leur école de recrues (ER) d’hiver par de l’enseignement à distance. Ces personnes n’entreront physiquement au service que le 31 janvier.

Tous les militaires doivent effectuer un test PCR ou un test rapide antigénique avant d’entrer au service physiquement. Ils y sont autorisés uniquement si le résultat est négatif. Les recrues testées positives sont tenues de rester chez elles et de commencer l’enseignement à distance, pour autant que leur état de santé le permette. Les personnes entrées au service devront se soumettre encore une fois à un test au cours de la première semaine d’ER.

L’entrée au service en personne à l’école de recrues se déroulera de façon échelonnée, en fonction de l’école attribuée. Cette solution permet d’encadrer au mieux les personnes testées positives et d’appliquer les mesures d’isolement et de quarantaine requises.

Possibilité de se faire vacciner sur une base volontaire

Environ 2500 cadres aussi n’entreront pas au service tous en même temps. Pour près d’un tiers d’entre eux, le cours préparatoire des cadres (CC) commencera le 10 janvier aussi par de l’enseignement à distance. Les formations d’application ont attribué divers mandats pour soutenir les cadres dans la préparation du service pratique. Sont concernés les cadres des écoles où les recrues entreront aussi physiquement plus tard au service.

L’actualisation permanente des concepts de protection, les tests hebdomadaires obligatoires du personnel civil et des militaires de carrière ayant des contacts avec la troupe, le port de masques FFP2 et la suspension des sorties et congés au moins pendant le mois de janvier constituent les autres mesures décidées. Comme dans les écoles de recrues précédentes, les recrues et les cadres peuvent se faire vacciner sur une base volontaire. Les personnes éligibles au rappel vaccinal peuvent aussi profiter de cette option.

Programme d’apprentissage prédéfini : équilibre entre éléments théoriques et leçons de sport

Avec l’enseignement à distance, les recrues peuvent s’approprier des connaissances de base théoriques du domaine militaire et du quotidien à l’armée et effectuer un entraînement sportif prédéfini. Le résultat de l’apprentissage sera vérifié après l’entrée au service. Les jours passés en enseignement à distance, qui implique environ six heures d’autoformation et d’apprentissage par jour et quatre heures d’entraînement sportif par semaine, seront entièrement imputés en tant que jours de service.

Cette solution permet à l’armée non seulement de veiller à la fois à préserver la santé des militaires et à ne pas surcharger les services sanitaires, mais aussi à garantir l’instruction et, par là même, la disponibilité à long terme de l’armée en tant que réserve stratégique de la Suisse.

Adresse pour l'envoi de questions

MEDIAS:
Stefan Hofer
Porte-parole de l’armée
+41 58 463 37 41

PERSONNEL DE L'ARMEE:
www.armee.ch/pers-a
+41 800 424 111

Editeur