print preview

Air2030 : réception des deuxièmes offres pour le nouvel avion de combat et le nouveau système de défense sol-air de longue portée

Berne, 18.11.2020 – Le 18 novembre 2020, les organismes gouvernementaux des candidats entrant en ligne de compte ont remis à armasuisse leurs deuxièmes offres pour le nouvel avion de combat et le nouveau système de défense sol-air de longue portée. Commence maintenant pour armasuisse le travail de rédaction des rapports d’évaluation, qui doivent être finalisés au premier trimestre 2021.

Le 18 novembre 2020, armasuisse a reçu des organismes gouvernementaux des quatre constructeurs entrant en ligne de compte les deuxièmes offres pour les nouveaux avions de combat. Il s’agit de l’Allemagne (Airbus Eurofighter), de la France (Dassault Rafale) et des États-Unis (Boeing F/A-18 Super Hornet et Lockheed-Martin F-35A). Lors de cet appel d’offres, les constructeurs contactés par les organismes gouvernementaux étaient invités à soumettre l’offre la plus avantageuse pour la Suisse.

Ces offres comprennent notamment les éléments suivants :
• prix pour 36 et 40 avions, y compris la logistique et l’armement définis, qui servira, à l’issue du choix de l’appareil, de point de départ contraignant aux négociations approfondies avec le candidat retenu;
• offres de coopération entre les forces armées et entre les offices d'armement des deux pays;
• projets de compensation prévus ou d’ores et déjà engagés.

Nouveau système de défense sol-air de longue portée

Le 18 novembre 2020, armasuisse a également réceptionné des offices gouvernementaux des constructeurs entrant en ligne de compte les deuxièmes offres pour le nouveau système de défense sol-air de longue portée. Il s’agit de la France (Eurosam SAMP/T) et des États-Unis (Raytheon Patriot). Comme pour le nouvel avion de combat, les constructeurs contactés par les organismes gouvernementaux étaient invités à soumettre l’offre la plus avantageuse pour la Suisse.

Ces offres comprennent notamment les éléments suivants :
• prix des systèmes de défense sol-air de longue portée capables de couvrir une surface d’au moins 15 000 km2, y compris la logistique et l’armement définis, qui servira, à l’issue du choix du système, de point de départ contraignant aux négociations approfondies avec le candidat retenu;
• offres de coopération entre les forces armées et entre les offices d'armement des deux pays;
• projets de compensation prévus ou d’ores et déjà engagés.

Prochaines étapes du programme Air2030

Les informations des deuxièmes offres ainsi que les conclusions des diverses activités d’essai vont permettre de déterminer l’utilité globale de chaque système. Les résultats seront conjugués à une analyse exhaustive des risques dans le cadre de rapports d’évaluation qui compareront l’utilité globale de chaque nouvel avion de combat et nouveau système de défense sol-air de longue portée en lice avec leurs coûts respectifs d’acquisition et d’exploitation sur une période de 30 ans. Les rapports d’évaluation doivent être finalisés au 1er trimestre 2021. La décision quant aux types retenus pour chacun des deux systèmes doit être prise par le Conseil fédéral au 2e trimestre 2021.

Plus d'informations

Adresse pour l'envoi de questions

Kaj-Gunnar Sievert
Chef de la communication d’armasuisse
+41 58 464 62 47

Editeur