print preview

La Confédération rappelle à titre préventif des masques provenant d’anciens stocks

Berne, 09.07.2020 – Parmi les mesures urgentes prises au début de la crise du coronavirus, la Confédération avait remis aux cantons ainsi qu’à différents gros consommateurs des masques provenant de stocks constitués en 2007 pour la prévention des pandémies. Ces masques sont aujourd’hui rappelés à titre préventif, car des traces d’infection fongique ont été décelées lors d’une inspection. Tous les masques seront remplacés gratuitement.

Le laboratoire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) a informé la Confédération que des masques de protection issus d’un échantillon testé présentaient des traces de contamination microbiologique. Les examens réalisés ont confirmé la présence de moisissures (aspergillus fumigatus). Aucune contamination n’avait été décelée lors des tests effectués préalablement sur d’autres échantillons.

Rappel des stocks de 2007

Comme il n’est pas possible de tester tous les masques, le lot entier est rappelé à titre préventif.

Les masques d’hygiène concernés proviennent d’un ancien stock constitué par la Confédération dans le cadre des mesures préventives contre les pandémies. Il comptait 13,5 millions de pièces stockées par la Pharmacie de l’armée. Au début de la crise liée au coronavirus, ces masques ont été remis gratuitement à différents organismes, petits et grands consommateurs, et aux différents acteurs du système de santé publique à la demande des cantons. Des traces d’infection fongique ont maintenant été décelées sur certains de ces masques, mais les tests en laboratoire ont aussi montré des résultats négatifs sur d’autres masques de ce même stock.

En outre, des traces de contamination ont aussi été décelées dans un autre lot de 305 000 masques FFP2. Là encore, ces masques sont rappelés à titre préventif et seront examinés.

Il est possible que les masques aient été contaminés lors du stockage ou lors du transport. Une analyse est en cours afin de déterminer l’origine du problème.

Échange préventif

La Pharmacie de l’armée a réagi immédiatement et rappelle à titre préventif tous les masques provenant de ces stocks.

Tous les consommateurs concernés par ces livraisons ont déjà été contactés par la Pharmacie de l’armée ou le seront prochainement pour être informés de cette action de rappel préventive. Les masques provenant de ces anciens stocks avaient été remis gratuitement aux cantons. Ils seront également remplacés gratuitement dès la semaine prochaine.

Les masques du commerce de détail ne sont pas concernés

Les 18 millions de masques livrés en avril pour être vendus au prix de revient par les commerces de détail ne sont pas concernés par cette contamination.

Plus d'informations

Adresse pour l'envoi de questions

POUR LES PARTICULIERS ET LES INSTITUTIONS (hôpitaux, cabinets médicaux, pharmacies, etc.):
triage-log-aapot.astab@vtg.admin.ch

POUR LES REPRESENTANTS DES MEDIAS UNIQUEMENT:
Communication Défense
Daniel Reist, porte-parole de l’armée
+41 58 464 48 08

Editeur