print preview

Retour Page d'accueil


ESCA | 47e marche des 100 km de l'ESCA

Marcher 100 kilomètres. Cette perspective n'était pas sans susciter quelques inquiétudes chez certains participants. Une épreuve que tous les aspirants sous-officiers de carrière doivent franchir dans le cadre de leur formation et qui restera à jamais gravée dans leur esprit se dressait devant eux. Un moment fort, tant sur le plan physique que psychique.

11.10.2022 | Communication ESCA, adj chef Markus Riesen

Start
au départ.....

 

Jeudi 29 septembre 2022, à 6h30, dans les vénérables écuries de Herisau. C'est un matin froid et humide, comme c'est d'ordinaire le cas à Herisau au début de l'automne. Le SFB 21/22 se prépare à relever le dernier grand défi de ses deux années de formation. Après la donnée d'ordre du cdt remplaçant, les classes ont été conduites au point de départ, situé à Kaiserstuhl. Sur la rive droite du Rhin, face à notre grand voisin du nord, les aspirants sous-officiers de carrière se sont attaqués aux 100 kilomètres qui les séparaient de Romanshorn, accompagnés pour l'occasion d'une patrouille de sous-officiers allemands provenant de l'Unteroffizierschule des Heeres de la Bundeswehr, basée à Delitzsch. Il régnait une atmosphère mystique sur les rives du Rhin, où les nappes de brouillard et la bruine annonçaient l'automne.

Grâce aux responsables sportifs de l'ESCA, l'adj EM Roger Weiss et l'adj sof Wullschleger, appuyés par une partie du corps enseignant de l'ESCA, les participants ont été encadrés et suivis de près tout au long des 100 kilomètres de la marche. Pour des raisons médicales, certains camarades ont dû s'arrêter avant la fin de l'épreuve. La sécurité prime toujours !

Epuisés, heureux, sans voix : les participants étaient submergés d'émotions à l'arrivée. "C'est formidable que vous ayez réussi", a déclaré le colonel EMG Roduner en félicitant les aspirants sous-officiers de carrière. Le commandant de l'Ecole des sous-officiers de carrière de l'armée sait par expérience à quel point l'épreuve est formatrice. Sa fierté était manifeste : "Chacun d'entre vous a surmonté non seulement des moments d'abattement, mais également sa limite personnelle, limite qui n'était qu'apparente." Le but de la marche était précisément de découvrir ses propres limites et, par la même occasion, de les dépasser, un objectif magistralement atteint en franchissant la ligne d'arrivée. "Bienvenue dans le club des finisseurs de la BUSA."

A l'arrivée, les aspirants, emplis de fierté, ont comme de coutume été accueillis et ravitaillés par la section saint-galloise de l'Association suisse des sergents-majors. L'adj sof Karl Hanimann, un milicien chevronné, a assuré toute l'organisation avec son équipe. Nous les remercions pour leur fidélité et de leur soutien indéfectibles. 

Bild_9
Oberst i Gst Roduner und Adj Uof Karl Hanimann

La marche de 100 km précède de peu la fin de la formation des aspirants sous-officiers de carrière, qui seront promus en décembre sous-officiers de carrière avec diplôme fédéral. Jusque-là, ils doivent encore passer les derniers modules de la formation menant au brevet fédéral de formateur/formatrice d'adultes. Cela fait, ils pourront enfin embrasser la carrière de sous-officier de carrière de l'armée suisse.


Retour Page d'accueil