print preview

Retour Page d'accueil


Plus de 8500 jours de service à «la fédérale» pour l’armée et la protection civile

La Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres FFLS aura lieu du 26 au 28 août 2022 à Pratteln, dans le canton de Bâle-Campagne. Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) soutient l’événement – à ce jour la fête fédérale la plus importante jamais organisée – ainsi que les lutteurs d’élite appartenant à l’armée, par le biais de diverses prestations: sont engagés tant des militaires que des astreints de la protection civile, qui effectuent respectivement 3990 et environ 4600 jours de service dans ce cadre. En outre, les 280 lutteurs issus des cinq fédérations régionales comprennent 29 athlètes engagés en tant que soldats sport.

22.08.2022 | Kurt Henauer, communication Cen comp sport A

72701
Foto: VBS/DDPS

Comme lors du camp scout fédéral dans la vallée de Conches, des militaires et des astreints de la protection civile prêtent main forte pour la Fête fédérale de lutte suisse FFLS de Pratteln, conformément à l’ordonnance concernant l’appui d’activités civiles et d’activités hors du service avec des moyens militaires (OACM). Dans ce contexte, la conseillère fédérale et cheffe du DDPS Viola Amherd remercie «toutes les personnes qui ont apporté leur aide, pour leur engagement important» et souhaite «beaucoup de succès à l’ensemble des athlètes pour cette fête fédérale».

Des militaires engagés de fin juin à fin septembre

L’armée aide à l’organisation de la FFLS 2022 en contribuant au montage et au démontage de l’arène et de trois ponts, au service sanitaire et à la régulation du trafic. Les prestations fournies dans le cadre de l’OACM sont effectuées par la Division territoriale 2, le Bataillon de circulation et de transport 1 de la Brigade logistique 1 (circulation), le Bataillon d’intervention d’aide en cas de catastrophe de la Formation d’application du génie et du sauvetage/NBC (infrastructure) et la Compagnie sanitaire 5 de la Formation d’application de la logistique (service sanitaire). Au total, l’armée apporte son soutien par le biais de 3990 jours de service. A eux seuls, le montage et le démontage de l’arène représentent 1140 jours de service.

L’OFPP accorde environ 4600 jours de service pour la FFLS

L’Office fédéral de la protection de la population OFPP a accordé un contingent de près de 4600 jours de service pour la fête fédérale. À Pratteln, les astreints de la protection civile en service sont issus de 18 organisations régionales de protection civile. Les travaux qui leur reviennent sont principalement des tâches de montage, de démontage et de soutien. La coordination est assurée par l’office de la sécurité civile et militaire du canton de Bâle-Campagne, en collaboration avec les organisations de protection civile participantes et l’association FFLS.

25 lutteurs et 824 jours de CR pour sportifs d’élite

La filière d’encouragement du sport d’élite dans l’armée est représentée par 29 lutteurs à Pratteln. Ces derniers ont pu utiliser leurs jours de CR pour sportifs d’élite pour les entraînements d’hiver ces dernières années. Parmi ces athlètes, 25 ont effectué 824 jours de CR pour sportifs d’élite à Macolin et dans les salles de lutte environnantes, dédiés à l’entraînement de la force et à la préparation technique. Deux «petits nouveaux», Werner Schlegel et Adrian Walther, dont les résultats de cette saison sont très prometteurs, seront présents à Pratteln et entreront à l’ER pour sportifs d’élite 2/2022 fin octobre à Macolin. Depuis 2021, 47 lutteurs militaires ont pu bénéficier de cette offre de l’armée. Kilian Wenger, le roi de la lutte de 2010, et Roger Erb étaient les premiers, à l’automne 2012, à entrer à l’ER pour sportifs d’élite. Depuis, l’école de recrue a également accueilli Remo Käser, Joel Wicki, Steve Duplan (en tant que cuisinier de troupes), Fabian Staudenmann et Michael Wiget.

Une salle de lutte dans la nouvelle salle de formation

Cet automne, la nouvelle salle de formation de l’Office fédéral du sport OFSPO sera inaugurée à Macolin. Il s’agit d’une salle triple qui comprend une salle de lutte au sous-sol, incluant un mur de bloc. Cette arène de sciure de 400 m2 ne doit pas seulement accueillir les lutteurs d’élite lors de leurs entraînements dans le cadre de CR, il est également prévu qu’elle serve à des fins de formation pour les clubs et la relève. La lutte suisse fait partie des sports promus par Jeunesse+Sport, le plus grand programme d’encouragement du sport de la Confédération. En 2021, dans toute la Suisse, 2448 garçons et 57 filles, âgés de 5 à 10 ans, ont participé au total à 242 cours et camps J+S, encadrés par 1157 moniteurs et monitrices. La Confédération a financé ces offres à hauteur d’environ 268 000 francs, qui ont servi à indemniser les coachs et à subventionner les cours. Les chiffres de 2019, qui correspondent au décompte annuel précédant la pandémie de COVID-19, n’étaient que légèrement supérieurs: 2578 garçons et 63 filles ont été pris en charge par 1049 moniteurs et monitrices dans le cadre de 231 cours et camps. La somme dépensée était alors d’environ 300 000 francs.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication OFSPO
Kurt Henauer
kurt.henauer@baspo.admin.ch
+41 79 405 76 20


Retour Page d'accueil