print preview

Retour Page d'accueil


28 000 personnes assistant aux festivités sur la place d’armes de Drognens

50 ans, et pas la moindre trace de fatigue : la place d’armes de Drognens, qui se situe près de Romont dans le canton de Fribourg, a célébré son anniversaire du 26 au 28 août 2022. Près de 28 000 personnes se sont déplacées pour visiter les vastes expositions, trait d’union entre passé et futur.

31.08.2022 | Communication Défense, David Marquis

Jeep et Pinzgauer historiques lors du cinquantenaire de la place d’armes
Jeep et Pinzgauer historiques lors du cinquantenaire de la place d’armes ©VBS/DDPS, Theodor Biderbost et David Marquis

Entre le passé et le futur, l’armée et la vie civile : les festivités marquant les 50 ans de la place d’armes de Drognens ont offert un large éventail de sujets d’exposition. Sous des coups de canon lancés par des pièces d’artillerie historiques dans le ciel glânois, les services du feu et la police ont présenté leurs tout derniers moyens et les Forces aériennes ont informé sur l’acquisition prévue des nouveaux avions de combat F-35A. Outre les expositions de Jeep historiques, de chevaux du train et des derniers véhicules et systèmes de l’armée, on a également pu assister à une démonstration d’un engagement de l’infanterie. Sur les trois jours des festivités, l’armée ainsi que les autorités et sociétés locales ont réussi à attirer quelque 28 000 personnes sur la colline pittoresque de la place d’armes de Drognens.

« Une partie du public était très surprise de la diversité des engagements de l’armée », a constaté le major Theodor Biderbost, membre du comité d’organisation. En effet, lors des échanges animés qui ont eu lieu entre les exposants et les visiteurs, on a pu observer de nombreux regards étonnés. Le concept de célébrer l’anniversaire de la place d’armes avec des partenaires civils de la région a été un franc succès. Les organisations et sociétés présentes ont toutes tiré un bilan positif. « Cette manifestation a permis d’accroître la compréhension pour l’armée et de consolider sa position dans la région », constate le major Biderbost.


Retour Page d'accueil