print preview

Retour Page d'accueil


Cinquantenaire de la place d’armes de Drognens

La place d’armes de Drognens fête ses 50 ans. Aujourd’hui, elle abrite l’École de circulation et de transport 47. Au départ, en 1972, il y avait une école de recrues cyclistes. Un regard rétrospectif montre que le site de Drognens a instruit les fonctions les plus diverses au fil des décennies

29.07.2022 | Fondation Matériel historique de l’armée suisse, Stefan Schaerer/Communication Défense, David Marquis

Des motocyclistes sur une place d’exercice.
La place d’armes de Drognens a accueilli de nombreuses armes et abrite aujourd’hui une école de circulation et de transport. ©VBS/DDPS, Urs Keller, Belp/École circulation et transport 47

Beaucoup associent l’année 1972 à la médaille d’or de Bernhard Russi en descente aux Jeux de Sapporo. Six mois plus tard, avait lieu la cérémonie d’inauguration de la caserne de Drognens près de Romont dans le canton de Fribourg, un événement un peu moins remarqué par le public. Pour la région, c’était toutefois une date importante, en témoigne également la présence du conseiller fédéral Rudolf Gnägi, chef du Département militaire fédéral (DMF) de l’époque et qui a donné son nom au légendaire pull à col roulé vert olive.

Au commencement, il y avait les cyclistes

Le projet remonte au 26 novembre 1959. A cette époque, le Grand Conseil du canton de Fribourg décidait de vendre l’« Institut St-Nicolas », qui abritait autrefois une école privée. Le 19 janvier 1962, la Confédération signait le contrat d’achat, ouvrant ainsi la voie à la nouvelle place d’armes de Drognens. Au cours des années suivantes, d’autres terrains ont été acquis, dont celui de la place de tir de la Montagne de Lussy. La construction a débuté en octobre 1968 et l’exploitation à Drognens a commencé le 3 janvier 1972 avec l’école de sous-officiers de l’école de recrues des troupes légères (ER trp L 20) sous le commandement du colonel EMG Gino Gersbach.

Drognens a d’abord accueilli les troupes de cyclistes qui étaient auparavant instruites à Winterthour. A partir de 1974, une deuxième école de recrues, l’ER trp L 19-219, a formé pendant plusieurs années des motocyclistes, des automobilistes et des radios. Au début des années 1980, l’instruction à la défense antichars des troupes mécanisées et légères ainsi que de l’infanterie est venue s’y ajouter. L’instruction au canon antichar n’a duré que peu de temps, puis l’engin guidé antichar (ega) a été introduit. L’instruction à cette arme s’est poursuivie jusqu’au milieu des années 1990 dans les deux écoles - aussi bien chez les cyclistes (désormais l’ER cyclistes 26/226), que chez les antichars (ER ach 17/217).

Changement d’orientation à l’aube du nouveau millénaire

La chute du mur de Berlin en 1989 a marqué le début du dégel géopolitique. Cela a également eu des répercussions sur l’Armée suisse. La réforme Armée 95 a remplacé l’Armée 61 et a laissé des traces évidentes sur la place d’armes de Drognens. Ainsi, les dernières écoles de recrues de l’ER ach 17/217 et de l’ER cyclistes 26/226 ont eu lieu en 1994. Les troupes légères sont toutefois restées à Drognens avec la nouvelle école appelée ER trp L 24/224. Outre les cyclistes, on y formait des soldats de renseignement, des soldats radio, des motocyclistes, des automobilistes, des lance-mines, des soldats ega, des soldats téléphone et des ordonnances de bureau. Pour l’infanterie en revanche, l’ère de Drognens était définitivement terminée. Cette école a été remplacée par l’école de recrues d’hôpital 68/268.

Avec l’Armée XXI, les cyclistes ont également disparu et les troupes d’hôpital n’ont plus été instruites à Drognens. Depuis 2004, la place d’armes abrite l’École de circulation et de transport 47. Contrairement aux années 1994 à 2001, qui ont vu de nombreux changements et restructurations, l’E CT 47 est depuis lors une constante à Drognens. Avec l’extension de la caserne, la place d’armes bénéficie d’une revalorisation importante. Fin août, une nouvelle étape sera franchie : le cinquantenaire de la place d’armes sera célébré par une fête de trois jours (voir encadré).

Fête le dernier week-end d’août

La place d’armes de Drognens ouvrira ses portes au public du vendredi 26 août au dimanche 28 août 2022. Plus de 40 exposants ainsi que la Musique militaire seront présents lors de cette manifestation gratuite destinée à toute la famille. Des démonstrations de différentes troupes donneront un aperçu de l’équipement actuel et des missions de l’armée. Des informations détaillées sur la manifestation sont disponibles sur le site www.armee.ch/dro50.

www.armee.ch/dro50

Retour Page d'accueil