print preview

Retour Page d'accueil


Les militaires contractuels sportifs d’élite en sports d’hiver ont été informés de leur future mission

Les nouveaux militaires contractuels sportifs d’élite qui commenceront le 1er août 2022 devaient se présenter à Macolin ce 14 juin. Sur place, ils et elles ont été accueillis par le brigadier Stefan Christen, commandant Formation d’application Génie/sauvetage/NBC, et par le colonel EMG Marco Mudry, qui dirige le Centre de compétences Sport de l’armée, lequel est rattaché à la Formation d’application. Les deux responsables ont communiqué aux six sportives et trois sportifs ce dont leur employeur, l’armée, allait les charger. Les soldats sport sont engagés à l’année par l’armée suisse à un taux de 50% (classe de salaire 7) pendant quatre ans et bénéficient de l’assurance militaire.

14.06.2022 | Kurt Henauer, COM BASPO/Comm Cen Comp Sport Armée

Kurt Henauer, Communication Cen Comp Sport A

Début mai, les neuf postes de militaires contractuels sportifs d’élite pratiquant un sport d’hiver ont été attribués dans le cadre d’une procédure de sélection. Les 18 postes disponibles sur l’ensemble de l’année sont donc maintenant repourvus en vue des Jeux olympiques 2024 à Paris et des JO d’hiver 2026 à Milan et Cortina d’Ampezzo. Les athlètes retenus ont le devoir de se concentrer entièrement sur le sport et de viser l’élite mondiale. Il est attendu de leur part qu’ils et elles remportent des médailles et se classent parmi les meilleurs dans les compétitions internationales, tant aux JO qu’aux championnats et coupes du monde et d’Europe. «Vous avez obtenu cette place grâce à vos performances», a expliqué le brigadier Stefan Christen à ses nouvelles recrues. «Ces performances me permettent d’espérer que vous réaliserez vos objectifs et ambitions.»

Ambassadeurs et représentants de l’armée suisse

Le colonel EMG Marco Mudry a informé ses nouveaux militaires contractuels sportifs d’élite des tâches et devoirs attachés à leur fonction. «L’entraînement et les compétitions doivent être au centre de vos activités. Mais j’attends également de vous que vous représentiez la Suisse en endossant le rôle d’ambassadeurs de l’armée suisse», a-t-il précisé. «Par ailleurs, vous êtes des modèles pour le sport suisse, tant ici qu’à l’étranger. Vous devrez donc parfois remplir une fonction de représentation.» Le commandant a de plus demandé aux sportives et sportifs d’indiquer sur leur site web et leurs réseaux sociaux qu’ils bénéficient d’un soutien de l’armée. Les neuf athlètes ont été photographiés dans plusieurs tenues lors d’un shooting photo et ont présenté dans une vidéo leurs objectifs et ce à quoi ils s’attendent dans le cadre que l’armée met à leur disposition. Ces images seront utilisées par le centre de compétences Sport de l’armée pour illustrer des documents imprimés et numériques ainsi que sur les réseaux sociaux.

Moins de postes qu’à l’étranger

Comparée à des armées professionnelles étrangères, qui comptent parfois plusieurs centaines de sportifs dans leurs rangs, l’armée de milice suisse n’en comprend que 18 en tout: neuf pour les sports d’hiver et neuf pour les sports d’été. Cet outil d’encouragement a été instauré en 2010. L'un des premiers sportifs d'élite à occuper un tel poste a été Dario Cologna. Sacré champion olympique à quatre reprises, le skieur de fond avait effectué son ER pour sportifs d’élite au printemps/été 2007 et a pris sa retraite à la fin de la saison passée.

Les autres outils de promotion du sport d’élite à l’armée sont l’ER pour sportifs d’élite, qui accueille actuellement 18 sportives et 42 sportifs, et les CR pour sportifs d’élite. Ces derniers permettent à environ 800 soldates et soldats sport ainsi que du personnel de fédérations employé par l’armée (entraîneurs, physiothérapeutes, personnels de services, etc.) d’accomplir chaque année jusqu’à 130 jours de CR (30 jours de service imputables et 100 jours sur une base volontaire) consacrés à l’entraînement et aux compétitions. Qu’ils soient effectués en Suisse ou à l’étranger, ces jours sont indemnisés par une solde et les APG.

 

Les neuf nouveaux militaires contractuels sportifs d’élite: Amy Baserga (biathlon), Moritz Boll (snowboard freestyle), Talina Gantenbein (skicross), Melanie Hasler (monobob), Fadri Janutin (ski alpin), Nadja Kälin (ski de fond), Natalie Maag (luge), Sina Siegenthaler (Snowboard Cross) et Livio Wenger (patinage de vitesse)


Retour Page d'accueil