print preview

Retour Page d'accueil


Exploiter les synergies avec l’École Supérieure de Tourisme des Grisons

Le vendredi 24 juin 2022, à l’Academia Engiadina à Samedan, un contrat de coopération dans le domaine de la formation a été signé entre l’Armée suisse et l’École Supérieure de Tourisme des Grisons (Höheren Fachschule für Tourismus Graubünden). Une étape importante a donc été franchie dans le renforcement de la formation en Suisse et dans l’exploitation de syner-gies bénéfiques.

28.06.2022 | Academia Engiadina, Cilgia Giovanoli

Le brigadier Marcel Amstutz, chef d’état-major du commandement de l’Instruction, Judith Meilwes, directrice de l’École Supérieure de Tourisme des Grisons et Sigi Asprion, CEO de l’Academia Engiadina, se sont réunis à l’occasion de la signature du contrat.
Les signataires du contrat (de gauche à droite) : le brigadier Marcel Amstutz, chef d’état-major du commandement de l’Instruction, Judith Meilwes, directrice de l’École Supérieure de Tourisme des Grisons et Sigi Asprion, CEO de l’Academia Engiadina. ©Academia Engiadina AG

Des notes de trompette jouées par l’École de musique de Haute-Engadine ont marqué le début de cet événement solennel. Les allocutions de l’Armée suisse ont succédé aux mots de bienvenue prononcés par Thomas Malgiaritta, président du conseil d’administration de l’Academia Engiadina, par Gian Peter Niggli, président de la commune de Samedan et par Christian Ehrbar, responsable marketing et chef de projet à l’Office de la formation supérieure des Grisons (Amt für Höhere Bildung Graubünden).

Luca Conrad, lieutenant et étudiant à l’École Supérieure de Tourisme des Grisons, résume son sentiment : « L’Armée suisse et le tourisme ont beaucoup de points communs. Les tâches sont planifiables, mais elles peuvent totalement évoluer d’un jour à l’autre. Je peux mettre à profit quotidiennement les expériences que j’ai acquises, surtout dans les domaines de la conduite et de la communication. C’est en outre idéal d’allier théorie et pratique, car je peux exercer mes tâches de conduite à tous les échelons et tester ma flexibilité, des compétences qui me seront indispensables à l’avenir. » Cette coopération donne la possibilité aux cadres instruits de l’Armée Suisse de démontrer à l’École Supérieure de Tourisme des Grisons leur aptitude à diriger, et de faire valoir pendant leurs études les connaissances acquises à l’armée. Tout le monde est gagnant : l’École Supérieure de Tourisme des Grisons forme des personnes qualifiées, et l’Armée Suisse propose à ses cadres des programmes d’études civils utiles après leur formation militaire. Les salles de classe regroupent ainsi des profils intéressants. En effet, des compétences et des personnalités très diverses se croisent, ce qui accroît considérablement la portée pédagogique.

L’Armée suisse réconcilie les domaines militaire et économique

Le brigadier Marcel Amstutz, chef d’état-major du commandement de l’Instruction, a salué le nouveau mode de coopération décidé en commun et incarné par toutes les parties prenantes. C’est l’occasion de mettre le savoir-faire acquis dans le secteur privé au service de l’armée et, grâce à des partenariats avec des instituts de formation, de familiariser les cadres de l’Armée suisse avec l’économie. Cette idée a pris corps en 2018 et suscité un intérêt croissant. Il apparaît de plus en plus clairement aux yeux des futurs cadres que cette solution est bénéfique pour leur carrière personnelle.

Un pas important au niveau individuel, communal et cantonal

Thomas Malgiaritta voit également d’un très bon œil cette coopération. « Toute formation continue est précieuse pour enrichir son bagage personnel. La mesure est porteuse d’avenir, car elle permet aux futurs cadres de développer des méthodes ainsi que des compétences professionnelles et sociales. Elles leur seront utiles dans les domaines privé, professionnel et militaire. » Gian Peter Niggli a tenu à remercier au nom de la commune de Samedan l’Academia Engiadina et l’Armée suisse. Cette dernière a toujours été un partenaire important pour l’Engadine. La fierté de pouvoir développer et renforcer la coopération avec l’armée est donc d’autant plus grande. Christian Ehrbar a également souligné son importance pour les Grisons et au-delà. Une telle coopération contribue activement à renforcer l’attrait de la formation dans ce canton. 


Retour Page d'accueil