print preview

Retour Page d'accueil


Sport d'élite au sein de l'armée: neuf postes de militaire contractuel repourvus

Les Jeux olympiques de Pékin 2022 étant terminés, le Centre de compétences Sport de l'armée et Swiss Olympic ont réattribué les postes de militaire contractuel destinés à des sportifs d'élite pratiquant des sports d'hiver. En prévision du prochain cycle olym-pique et des JO d'hiver 2026 à Milan/Cortina d’Ampezzo, neuf athlètes ‒ six femmes et trois hommes ‒ ont été engagés. Emmenés par le patineur de vitesse sur glace Livio Wenger, le meilleur Suisse de tous les temps dans sa discipline, ces soldats sport sont engagés à l’année par l’armée suisse à un taux de 50% et bénéficient de l’assurance militaire.

12.05.2022 | Kurt Henauer, COM BASPO/Comm Cen Comp Sport Armée

Les JO de Pékin ayant eu lieu, les neuf postes de militaire contractuel destinés à des sportifs d'élite pratiquant des sports d'hiver ont été réattribués en prévision de la prochaine édition des Jeux. La sélection a été opérée par un comité composé d'Anke Gehlhaar, représentante de Swiss Olympic, du colonel d'état-major général Marco Mudry, qui commande le Centre de compétences Sport de l'armée, et de l'adjudant d'état-major Urs Walther, responsable du sport d'élite dans l'armée à Macolin. Les candidats et candidates retenus l'ont été non seulement au vu de leurs performances et de leurs objectifs sportifs, mais aussi au vu de leur attachement à l'armée suisse, dont ils seront les ambassadeurs et ambassadrices sur le sol helvétique comme à l'étranger.

Huit nouveaux venus

Un contrat a été prolongé, celui de Livio Wenger, pluri-détenteur du record suisse de patinage de vitesse. Livio Wenger a déjà participé deux fois aux JO et il a été le tout premier Suisse à remporter les championnats d'Europe de patinage de vitesse (2021). Les huit autres titulaires sont des nouveaux venus, chacun représentant un sport d'hiver différent, en prévision des JO de Milan/Cortina d’Ampezzo. Deux sports figurent pour la toute première fois au nombre des sports sélectionnés: le monobob avec Melanie Hasler, auteure d'une 7e place à Pékin, et le snowboard cross avec Sina Siegenthaler, qui a concouru à Pékin également. Les six autres nouveaux militaires contractuels sportifs d'élite sont Nadja Kälin (ski de fond), Nathalie Maag (luge), Moritz Boll (snowboard freestyle), Amy Baserga (biathlon), Fadri Janutin (ski alpin) et Talina Gantenbein (skicross). Les nouveaux contrats prendront effet le 1er août 2022 et courront jusqu'en 2026. Les athlètes seront informés des tâches qui les attendent le 14 juin, date de la journée des employeurs.

L'armée propose actuellement 18 postes de militaire contractuel pour sportifs d'élite ‒ neuf pour les sports d'été et neuf pour les sports d'hiver. L'un des premiers sportifs d'élite à occuper un tel poste a été Dario Cologna, en 2008. Sacré champion olympique à quatre reprises depuis lors, le skieur de fond a pris sa retraite ce printemps.

 

Contact/renseignements:

Kurt Henauer, COM OFSPO/Cen comp sport A

kurt.henauer@baspo.admin.ch / Mobile 079 405 76 20

 

Editeur:

Défense


Retour Page d'accueil