print preview

Retour Page d'accueil


Un nouveau bataillon prend son commandement

Le 18 mars dernier, la prise de commandement du bataillon cyber 42 s’est déroulée dans la cour d’honneur du château de Colombier. La nouvelle unité appuie la Base d’aide au commandement dans ses prestations tout en renforçant les capacités de l’armée dans le domaine cyber.

23.03.2022 | Communication Défense, Lorena Castelberg

Le nouveau bataillon cyber permet à l’armée de renforcer et de développer ses capacités dans le cyberespace.
Le nouveau bataillon cyber permet à l’armée de renforcer et de développer ses capacités dans le cyberespace. ©VBS/DDPS, Corinne Glanzmann

L’étendard du bataillon cyber 42 (bat cyber 42) a été remis le 18 mars dernier au château de Colombier au cours d’une cérémonie festive et sobre. Le nouveau bataillon est destiné à renforcer et à élargir les capacités de l’armée dans le domaine cyber. Dans un monde de plus en plus interconnecté et numérisé, l’armée est elle aussi toujours plus vulnérable face aux attaques dans le cyberespace. Elle doit donc développer ses capacités dans le cyberespace. Le commandant de corps Thomas Süssli, chef de l’Armée, a retracé dans son discours les diverses étapes du développement du domaine cyber au cours des dernières décennies. « La formation du bataillon cyber marque une étape importante », a-t-il déclaré tout en souhaitant à la nouvelle unité beaucoup d’énergie et aux militaires qui y sont incorporés la chance nécessaire pour accomplir les tâches qui les attendent.

Cyber est un sport d’équipe

Le brigadier Thomas A. Frey, commandant de la brigade d’aide au commandement 41 / SIS, a remis le commandement du nouveau bataillon au major EMG Davide Francesco Serrago, son commandant. « Votre mission est claire ; il s’agit d’assurer rapidement la disponibilité du bat cyber 42 en le dotant, d’ici janvier 2024, de militaires intègres et compétents, d’assurer en permanence l’instruction et le perfectionnement de la troupe et, enfin, de collaborer étroitement avec nos partenaires dans le domaine cyber. « L’armée, en tant que système global, fonctionne si elle est capable d’agir rapidement dans la cybersphère avec une organisation professionnelle qui inclut également les troupes de milice », a-t-il ajouté.

Trois missions principales

La formation du bataillon cyber 42 permet à l’armée de renforcer et d’élargir ses capacités dans le domaine cyber. Cette unité appuie les prestations fournies par l’organisation professionnelle de la Base d’aide au commandement et du futur commandement cyber dans toutes les situations. Le personnel de milice accomplit son service dans les domaines cryptologie, cyberdéfense et image militaire de la situation cyber. L’engagement se déroulera pendant toute l’année avec des détachements composés de spécialistes de ces trois domaines. La bat cyber 42 est composé de militaires qui, compte tenu de leur activité dans le civil, disposent de l’expérience nécessaire dans le domaine cyber.


Retour Page d'accueil