print preview

Retour Page d'accueil


De nouvelles possibilités de recrutement grâce à la présence virtuelle

Étant donné la durée d’engagement limitée de six à douze mois, la quasi-totalité du personnel du Centre de compétences SWISSINT doit être remplacée une à deux fois par an. Pour cela, le marketing du personnel mise principalement sur la communication en direct et les entretiens personnels. En période de coronavirus, les interventions virtuelles sont une bonne alternative à la présence physique pour donner un aperçu de la promotion militaire de la paix.

29.11.2021 | Marketing du personnel du Centre de compétences SWISSINT, Peter Küng

En cette période de pandémie de COVID-19, les échanges virtuels offrent une bonne alternative aux aperçus personnels dans les tâches de la promotion militaire de la paix. ©VBS/DDPS, Communication SWISSINT

Pourvoir les quelque 280 postes dans les missions de promotion de la paix constitue un véritable défi pour l’armée. Outre les annonces, la présence sur les réseaux sociaux et d’autres mesures publicitaires, SWISSINT mise depuis longtemps sur la communication en direct. Bien qu’elle exige beaucoup de ressources, cette démarche présente un avantage décisif : l’entretien personnel.

La présence physique comme moyen de recrutement

Au départ, l’équipe Marketing du personnel de SWISSINT était présente aux manifestations et sur les plateformes les plus diverses : aux salons spécialisés et grand public, dans les écoles de recrues et de cadres, sur les plateformes de branches et d’employeurs, dans les hautes écoles spécialisées et les universités. Des membres du personnel rompus à l’engagement pouvaient ainsi donner un aperçu authentique de la promotion militaire de la paix et établir la confiance et la crédibilité ou nuancer les préjugés. Cependant, la crise du coronavirus a forcé le recrutement du personnel à emprunter de nouvelles voies.

Les manifestations virtuelles ouvrent des possibilités

Grâce au déplacement des manifestations dans l’espace virtuel, il est toujours possible d’entrer en contact avec les personnes intéressées et de répondre à leurs questions concernant l’instruction et l’engagement. Les plateformes numériques sont un précieux complément aux possibilités de recrutement mais ne remplacent pas la présence physique : malgré l’image et le son, la distance reste perceptible. L’approche des personnes disposant du profil adéquat pour un engagement mais qui n’ont encore jamais eu d’interaction avec la promotion militaire de la paix constitue un autre défi. Les manifestations physiques permettent mieux d’atteindre ce groupe cible.

Les avantages du marketing du personnel numérique

Les avantages de la présence virtuelle sont néanmoins prépondérants : via la webcam, nous pouvons voir le visage de notre interlocuteur/trice sans masque et sans danger pour la santé. En un clic, nous assistons à un exposé ou participons à un atelier sans devoir nous déplacer. Des intervenants invités peuvent se connecter depuis leur domicile et des observateurs militaires ou experts du déminage humanitaire peuvent nous informer en direct depuis le secteur d’engagement. Qu’il s’agisse de Sisikon ou du Soudan du Sud, du Cachemire ou de Konolfingen, l’espace numérique réduit les distances et rassemble les soldats de la paix suisses – anciens, actifs et futurs –, qui continueront d’assurer cette vaste mission de l’Armée suisse.

Photos

Interventions publiques

Le Centre de compétences SWISSINT donne régulièrement des séances d’information virtuelles en allemand, en français et en italien.

Plus d’informations dans la section « Interventions publiques »

Thèmes associé

Transition numérique



Retour Page d'accueil