print preview Retour Page d'accueil

L'appel de la championne olympique de VTT Jolanda Neff aux politiciens

La conseillère fédérale Viola Amherd a invité les parlementaires pour un petit-déjeuner au Bernerhof le mardi 28 septembre 2021. L'accent a été mis sur le thème du sport, tant le sport populaire que le sport d'élite. Quatre médaillés de Tokyo 2021 étaient présents, emmenés par la championne olympique de VTT et soldat du sport Jolanda Neff.

28.09.2021 | Kurt Henauer, Cen comp sport A

FrühstuckBernmitOlympia

Avant même le départ officiel et son bref discours de bienvenue, la ministre des Sports Viola Amherd a eu un échange animé avec les trois vététistes Jolanda Neff, Sina Frei et Linda Indergand, médaillées olympiques à Tokyo dans cet ordre, ainsi qu'avec Marlen Reusser, médaillée d'argent olympique du contre-la-montre individuel sur route. Les deux soldats sportifs Jolanda Neff et Sina Frei ainsi que l'athlète militaire de haut niveau contractuel Linda Indergand se sont également entretenus avec le commandant de corps Hans-Peter Walser, chef du commandement de l'instruction, et avec le colonel i Gst Marco Mudry, commandant du centre de compétences sportives de l'armée à Macolin, leur supérieur direct.

L'entraînement du Mountain Bike devient de plus en plus difficile

Le président de Swiss-Olympic, Jürg Stahl, a fait part de ses impressions sur les Jeux olympiques et a souligné l'importance des clubs et associations avec leurs bénévoles en Suisse, afin que le sport, notamment le sport populaire, soit vivant et constitue la base du sport d'élite et des médaillés olympiques. Sandra Felix, directrice adjointe de l'Office fédéral du sport OFSPO, a souligné l'importance des sports populaires et de compétition et leur promotion par le gouvernement fédéral. Outre les fédérations, le soutien de l'armée au sport de haut niveau joue également un rôle important pour l'élite. Et elle a également souligné que le sport a besoin d'espace. La championne olympique Jolanda Neff a repris ce thème en lançant un appel enflammé aux politiques. "Il est de plus en plus difficile de trouver en Suisse des pistes de VTT adaptées pour un entraînement optimal." La soldat sportif s'est ainsi attaqué à un problème qui s'est accentué à certains endroits en Suisse, notamment sur les chemins de randonnée - "dans les montées raides qui sont importantes pour nous" (Neff). La coexistence pacifique et tolérante est parfois mise à rude épreuve.

L'économiste sportif Hippolyt Kempf, champion olympique 1988 du combiné nordique, a utilisé l'exemple des quatre athlètes féminines pour montrer ce qu'il faut faire pour gagner des médailles. En tant que coauteur de l'étude "Competitive Sport Switzerland - Snapshot Spliss CH 2019", réalisée par l'Institut fédéral du sport de Macolin EHSM, il a dit où en était la politique du sport de compétition 2019 et l'évolution de la politique du sport depuis 2011 en Suisse. L'enquête détaillée menée auprès des athlètes, des entraîneurs et des responsables du sport de compétition a notamment révélé que l'armée suisse est un pilier important du sport de compétition. La promotion du sport de haut niveau par l'armée, avec les trois institutions du sport de haut niveau-ER, du sport de haut niveau-CR et les 18 postes militaires contractuels, est intégrée à Macolin. À Tokyo, 7 des 13 médailles ont été remportées par des soldats sportifs.