print preview Retour Page d'accueil

Campagne de nettoyage fructueuse au Simplon

Chaque année, l'Armée suisse organise des campagnes pour enlever les restes de munitions et les ratés sur ses places de tir. Ces actions permettent de préserver l'environnement et de contribuer à la sécurité générale des chemins de randonnés. Le Commandement du Centre d'instruction de l'artillerie 30 et de la place d'armes de Bière a organisé plusieurs campagne cet été dans la région du Simplon.

05.10.2021 | Communication Défense, Favre Anthony

©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Avant de commencer à fouiller le secteur, les militaires engagés reçoivent les dernières instructions.

7321_017_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Les recherches sont fructueuses.

7321_023_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Un obus non explosé se cache dans un ruisseau.

7321_022_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Attention, explosion imminente !

7321_028_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Les militaires trouvent un second raté, lui aussi immergé dans le ruisseau.

7321_050_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Il devra néanmoins être éliminé un autre jour, en raison du trop grand nombre de randonneurs dans le secteur.

7321_045_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Dans l'intervalle, les règles de comportement face à un raté s'appliquent.

7321_048_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Symbole_mit_Text

7321_049_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Les restes de munitions qui ont été collectés sont alors déposés dans des palettes.

7321_072_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Des spécialistes professionnels du Commandement DEMUNEX s'assurent que les restes de munitions ne représentent plus aucun danger.

7321_073_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Prêt pour un autre engagement au profit de l'environnement et de la sécurité !

7321_078_web
©VBS/DDPS, Philipp Schmidli

Ne pas toucher les ratés, marquer leur emplacement et les signaler par téléphone ou en utilisant l’application spécifique.

Par ratés, on entend des munitions qui n’ont pas ou pas entièrement explosé, parce qu’elles ont, par exemple, atterri dans l’eau, dans la neige ou sur du sol mou, ou qu’elles ont ricoché sur des pierres. Il est possible de tomber sur des ratés et des restes de munitions sur des places de tir, utilisées ou désaffectées, dans des zones de buts en montagne, ou sur des glaciers. Lors d’évacuations de greniers et de caves, on découvre aussi encore régulièrement de dangereux « souvenirs » de périodes de service. Leur conservation est pourtant strictement interdite, car les ratés sont très dangereux et n’ont rien à faire entre les mains de profanes. Ce qui était dangereux autrefois l’est peut-être encore aujourd’hui.

Ne pas toucher les ratés, marquer leur emplacement et les signaler par téléphone ou en utilisant l’application spécifique.

A l’application

qr-code